26/08/2015

Sixième édition pour Jazz04 Au Fil De L’eau, le festival qui fait bouger les mélomanes

Sal La Rocca1 (c) Danny Willems.jpgCe dimanche, les promeneurs que vous croiserez à Liège risquent bien d’être aussi des mélomanes. En proposant huit concerts répartis dans sept lieux différents, le festival Jazz04 Au Fil De L’eau permet en effet de vivre quelques très bons moments musicaux tout en visitant la cité ardente. Le tout pour un prix dérisoire qui achèvera de convaincre les derniers réticents.

Organisé pour la siième année consécutive, Jazz04 Au Fil De L’eau est rapidement parvenu à se faire une place à part dans le petit monde des festivals liégeois. « Notre idée de départ était de promouvoir le jazz sous toutes ses formes ainsi que que les différents lieux qui les programment tout au long de l’année », précise Angela Lia, une des coordinatrices de l’évènement. « Nous avons donc imaginé cette formule qui nous permet d’atteindre ce double objectif. Des huit concerts programmés cette année, seuls deux se dérouleront au même moment. Pour tous les autres, un itinéraire avec un parcours balisé et fléché permettra de se promener le long de la Meuse pour voyager entre les différentes salles. »

Un programme alléchant et des tarifs riquiqui

Laurent Dehors1 (c) libre de droits.jpgComme l’an dernier, le festival débutera par un spectacle destiné aux enfants. Le saxophoniste Manu Hermia et ses deux musiciens ont en effet décidé de proposer une relecture de quelques célèbres - comptines, pour le plus grand bonheur des bambins et de leurs parents. On pourra ensuite voir à l’œuvre Tutu Poane & Nicolas Thys puis Stéphane Galland et Nelson Veras au Théâtre de Liège, Jeff Herr Corporation aux Chiroux, Laurent Dehors au Café Le Parc, Pierre de Surgères au Blues-sphère, Fabrizio Cassol et Fabian Fiorini à l’An Vert et le Sal La Rocca trio au JP’s Jazz Club. « Comme le veut la tradition, ce concert de clôture sera aussi l’occasion d’une grande jam session », rappelle Angela Lia. « Une partie des artistes programmés cette année monteront donc sur scène pour improviser tous ensemble, accompagnés par des musiciens de la région. Généralement, ce bouquet final se termine aux petites heures et contribue largement au succès de notre festival. »

Cet alléchant programme n’a pas modifié la politique de prix abordables prônée par les organisateurs, qui espèrent ainsi faire connaître le jazz au plus grand nombre, et notamment au jeune public. Les concerts prévus aux Chiroux et au Café Le Parc seront ainsi accessibles gratuitement. L’Aquilone, l’An Vert, le Blues Sphere et le JP’s Jazz Club ouvriront leurs portes pour 4 euros à peine, tandis que le droit d’entrée pour le double concert prévu au Théâtre de Liège a été fixé à 6 euros. Les enfants de moins de 14 ans pourront quant à eux carrément assister à tous les concerts gratuitement. Avec des tarifs pareils, le beau temps annoncé rendra la ballade encore plus belle.

 > Jazz04 au fil de l’eau, le 30/08 dès 13h à l’Aquilone, aux Chiroux, au Blues Sphere, au JP’s Jazz Club, au Théâtre de Liège, à l’An Vert et au Café Le Parc.
 > Infos pratiques : www.jazz04.be

20/08/2015

L'Héliport de Liège rénové par... Martini!

Heliport.pngAujourd’hui s’ouvre pour trois jours la « Martini Terrazza » sur le site de l’Héliport de Liège, sur le boulevard Frère-Orban. Un site qui a été entièrement rénové par la célèbre marque d’apéritif italien. Liège étant l’une des quatre villes mondiales choisies par Martini pour son événement organisé dans le cadre du Grand Prix de Belgique de F1.

Après Barcelone et juste avant Monza, Liège sera pendant trois jours « The Place To Be » avec l’événement mondial « Martini Terrazza ». Sponsor de l’écurie Williams, la célèbre marque d’apéritif italien a débarqué avec sa grosse artillerie en Cité ardente depuis quelques jours déjà. Et c’est le site de l’Héliport, bien connu des Liégeois, qui a été choisi par les organisateurs pour accueillir leur terrasse italienne et ses nombreux people. « Nous avons obtenu les autorisations de la ville et des propriétaires de lieux pour tout aménager à notre image », explique le porte-parole Tom Muysers. « Tout a été réalisé par Martini sur fonds propres. Le site nécessitait un grand nettoyage et a été remis à neuf par nos soins. » De l’herbe synthétique y a été installée, le « H » de la piste d’atterrissage a été repeint, des rambardes de sécurité ont été installées aux alentours du site ainsi que le long de l’eau, et des palmiers garnissent même les lieux. Concernant l’héliport en lui-même, il devrait revivre aujourd’hui le temps de quelques heures. « Nous avons fait appel à une société indépendante qui gère les vols en avion et en hélicoptère », enchaîne Tom Muysers. « Cette société, en accord non seulement avec la ville de Liège mais aussi avec l’aéroport de Bierset, a obtenu toutes les autorisations nécessaires pour la journée de jeudi. » Les pilotes de l’écurie Williams-Martini, le Brésilien Filipe Massa et le Finlandais Valtteri Botta, pourront ainsi rejoindre les lieux ce soir en hélicoptère. Leur arrivée étant prévue entre 18 et 20 heures.

Martini.jpg« Nous avons réalisé à Liège le même travail que celui qui a été fait dernièrement à Barcelone. Seules quatre villes au monde feront l’objet de cet événement cette saison. Et Liège en fait partie. Nous apportons tout, du mobilier aux différents aménagements. » Seuls les murs de l’ancien Héliport ont été conservés. Mais tout cela a un coût. « En effet, c’est le moins que l’on puisse dire. Je peux juste vous avouer que le budget est très conséquent. » Nous n’en saurons pas plus. Quant au futur du site, seule l’herbe synthétique devrait demeurer. Quoi qu’il en soit, l’arrivée de Martini a déjà apporté un sacré coup de projecteur sur la ville de Liège et un coup de neuf sur un site qui ouvrira à nouveau ses portes aux grand public avant la fin de l’année. Notons encore que la terrasse sera gratuitement accessible au grand public à partir de demain vendredi, de 16 à 22 heures, et samedi de 14 à 22 heures. La soirée d’aujourd’hui étant privative et réservée à des invités triés sur le volet.

Interview: Valtteri Bottas (Pilote Williams-Martini)

« Je suis déjà venu à Liège quand j’étais junior »

BOTTAS.jpegValtteri Bottas, le pilote finlandais qui monte chez Williams-Martini, nous a accordé quelques mots avant sa venue à Liège. Il sera présent ce soir à l’Héliport en compagnie de son équipier, le Brésilien Felipe Massa.

Connaissez-vous la Cité ardente ?

Oui, je suis déjà venu à Liège une fois quand je courrais en tant que junior. Je me souviens d’une ville avec une très belle atmosphère, des gens sympas et d’excellents restaurants. Mais je n’ai malheureusement pas eu le temps de visiter. En tant que pilote pour Martini, nous sommes régulièrement invités à ce genre d’événement. Et je me réjouis de revenir à Liège.

Que vous inspire la Belgique ?

Un très beau pays avec d’excellentes bières (rires). En tant que Finlandais, je ne suis pas adepte des grandes villes. Je connais Jérôme D’Ambrosio et mon manager est belge. Mais pour moi, la Belgique c’est surtout Spa-Francorchamps qui est l’un de mes circuits favoris dans le monde. Comme la majorité des pilotes et des supporters, je suis toujours très excité à l’approche du Grand Prix de Belgique.

Que faites-vous avant une course ?

On arrive généralement le mercredi. J’aime rester au repos à l’hôtel avec ma famille et profiter d’un bon repas et d’une bonne nuit.

Quelle est votre ambition pour dimanche ?

Je vise le podium. Ce qui serait une bonne place pour moi.

19/08/2015

Deux festivals coup sur coup pour mieux prolonger l’été

Ram Dam en Fanfares1 (c) libre de droits.JPGQui a dit que la saison des festivals était terminée ? Si cette période bénie pour tous les mélomanes touche effectivement à sa fin, il nous reste encore quelques très beaux os à ronger. Dans les prochains jours, deux évènements du genre viendront d’ailleurs animer tour à tour la Province, pour le plus grand bonheur des amateurs de musique live.

Si vous aimez les musiques qui bougent et qui donnent la pêche, vous serez ravis d’apprendre que Ram Dam en fanfares est de retour ! C’est en effet ce dimanche qu’aura lieu la sixième édition de ce festival entièrement gratuit réunissant six orchestres plus pétaradants les uns que les autres.

Organisé par l’ASBL Présence et Action Culturelles, Ram Dam en fanfares prendra possession de l’Esplanade Saint-Léonard ce dimanche de 11h30 à 19h. L’évènement prône ouvertement le mélange des genres et réunit de nombreux styles de fanfares, des plus traditionnelles au plus modernes. Une formule qui ravit tant les spectateurs que les musiciens eux-mêmes, puisque ces derniers peuvent découvrir de nouveaux répertoires et d’autres manières de travailler.

Ram Dam en Fanfares2 (c) libre de droits.JPGParmi les six sociétés sélectionnées cette année, on retrouve quelques vieilles connaissances comme les Cadets de Marine, qui ont récemment fait résonner leurs marches militaires lors des festivités du 15 août en Outremeuse. Dans un style plus allumé, on se réjouira aussi de revoir à l’œuvre Pouet en Stock, une formation liégeoise qui a le chic pour semer la bonne humeur partout où elle passe. La sympathique bande de Sans Tambour ni Trompette risque elle aussi d’en séduire plus d’un. Composée de violons, de trombones, d’accordéons et de saxophones, elle dépoussière joyeusement l’idée qu’on peut se faire d’une fanfare. On s’en voudrait aussi d’oublier Vlakidrachko, un orchestre qui réunit saxophones, trompettes, percussions, trombones, clarinettes, tubas et flûtes traversières pour interpréter les plus grands airs world & pop-folk.

La semaine prochaine, cap sur le Bucolique Ferrières Festival !

Compuphonic1 (c) libre de droits.jpgQuelques jours plus tard, place au rock, à la pop et à l’électro, pour la dixième édition du Bucolique Ferrières Festival. Désormais organisée sur la Place de Chablis, au centre du village de Ferrières, la grand-messe a prévu deux journées aux accents radicalement différents. Le vendredi, les amateurs de musiques qui font remuer le popotin seront particulièrement gâtés, d'autant que cette soirée d'ouverture sera gratuite ! Ils pourront notamment voir à l’œuvre les rappeurs de l’Or du commun, le groupe d’électro-pop qui monte Ulysse, le duo de jolies DJettes The Lizzies ou encore le roi du bootleg Vincent Cailleux. Le programme du samedi fera quant à lui la part belle aux guitares avec notamment Paon, Showstar, Fugu Mango, Dalton Telegramme ou encore Nasty Plan. En soirée, ce sera au tour du petit génie des platines Compuphonic de prendre possession de la scène, histoire de transformer le centre de Ferrières en immense discothèque à ciel ouvert. Une mission taillée pour ce jeune homme qui ne cesse d’épater par ses prestations groovy et classieuses.

Ram Dam en Fanfares, le 23/08 dès 11h30 sur l’Esplanade Saint Léonard. Infos pratiques : www.pac-liege.be
- Bucolique Ferrières Festival, les 28 et 29/08 sur la Place de Chablis à Ferrières. Tarifs des préventes : vendredi 28 : gratuit / samedi 29 : 15 EUR en prévente / 20 EUR sur place. Préventes disponibles sur www.ticketstar.be et à la Cop (Ferrières). Infos et réservations : www.bucolique.be

 

 

Nos rubriques