25/10/2014

DJ Flash vient mixer chez vous à la maison

DJ Flash chez toi.jpgDu haut de ses 25 ans, le Liégeois DJ Flash ne manque pas d’idées quand il s’agit d’innover et de faire parler de lui. Après les stages pour DJ’s et un film sur son parcours, le résident de Fun Radio a lancé le 20 septembre dernier un concours un peu fou sur Facebook. Le premier prix étant une soirée gratuite clé sur porte à domicile !

Gary, pour les intimes, possède déjà un fameux CV. Actif sur les ondes de Fun Radio, il compte un album à son actif, un agenda international qui affiche complet et de nombreuses collaborations avec des artistes de renommée internationale comme Stromae. Avec ce concours, il a décidé d’offrir un cadeau original à trois de ses fans. « Nous avons enregistré plus de 200 participations. Avec la société de TSM, nous allons prochainement débarquer avec tout le matériel son et lumières chez trois gagnants : à Liège, à Bruxelles mais aussi en France où le concours a bien fonctionné. » Concrètement, DJ Flash ira se produire gratuitement avec tout son matériel au domicile des trois gagnants. Trois soirées privées qui s’annoncent des plus originales. « Nous nous occupons de tout au niveau musical. Je demande juste à l’occupant de la maison d’assurer la sécurité. Les gagnants sont libres d’inviter qui ils veulent. Mais à eux de gérer les boissons ainsi que tous les autres paramètres. Je leur conseille vivement de prévenir les voisins car nous allons débarquer avec tous les ingrédients d’une vraie discothèque. » Le nom des gagnants est encore tenu secret.

Concert: le groupe de rap liégeois Starflam est de retour après 5 ans d’absence

Starflam.jpg

C’est un petit événement qui aura lieu le mercredi 12 novembre prochain à l’Ancienne Belgique à Bruxelles. Dans le cadre du festival organisé pour les 40 ans du phénomène Hip-Hop dans le monde, le groupe de rap liégeois Starflam se reforme le temps d’un soir et remonte sur scène avec deux titres inédits.

Créé en 1996, Starflam a sorti son premier album deux ans plus tard. Depuis 2009, année de leur dernier album, les membres de Starflam ont entamé chacun de leur côté une carrière solo. « L’esprit du groupe a été perpétué durant ces cinq années par nos carrières respectives », intervient Kaer un des leaders du groupe. « Ce festival était une belle occasion pour revenir sur scène tous ensemble. C’est notre manière de marquer le coup et de retrouver notre public. Nous serons également très attentifs à l’accueil et à l’attente de ce dernier. » Starflam, qui est l’anacyclique de « Malfrats », est composé de six membres : quatre Liégeois et deux Bruxellois. Côté Liégeois, Kaer, l’Enfant Pavé, DJ Mig 1 et Fred A.L.B. ont eux aussi parcouru les scènes de Belgique en solo. « Ce concert c’est l’occasion de reprendre les classiques du groupes mais aussi les extraits de nos carrières solos respectives », enchaîne Kaer. Mais cerises sur le gâteau, les fans de Starflam découvriront également le 12 novembre deux nouveaux titres inédits. « Nous avons composé deux titres spécialement pour l’occasion. On les fera sur scène le 12 et devraient rapidement sortir par la suite. ».

A NOTER : Préventes à 25 euros sur le site www.abconcerts.be.

22/10/2014

Les Tropics signent une ode à la Belgique

The Belgians1 (c) Olivier Donnet.jpgLa Belgique est un pays fascinant. Berceau du surréalisme, des compromis politiques et des frites sauce andalouse, notre nation figure assurément parmi les plus surprenantes et les plus compliquées de la planète. Pas étonnant, du coup, qu’elle inspire de nombreux artistes. Après Jacques Brel, Arno, le Grand Jojo et Adamo, c’est au tour des liégeois de The Experimental Tropic Blues Band de rendre hommage à notre drôle de petit bout de terre. Sous le nom de The Belgians, ils signent un quatrième album qui sent le soufre, la sauce Bicky et la bière bon marché.

« Ce projet est né lors de notre dernière tournée aux Etats-Unis », se souvient Dirty Coq, le flamboyant chanteur et guitariste du combo. « Nous avons fait une série de concerts là-bas et à chaque fois, les gens nous appelaient ‘The Belgians’ plutôt que par notre vrai patronyme. A notre retour à Liège, on a joué dans une toute petite salle et nous avons décidé de conserver ce nom d’emprunt pour l’occasion. Le programmateur du festival de Dour était là ce soir-là et il nous a proposé de nous y produire le 21 juillet 2013, jour de la fête nationale et de la passation de pouvoir entre Albert II et son fils. Nous avons accepté, mais il nous semblait plus intéressant de développer le concept plutôt que de simplement arriver là sous un faux nom. Nous avons donc écrit une série de chansons évoquant la Belgique sous tous ses aspects, des plus glorieux aux moins reluisants. »

Nos héros et nos drames

The Belgians - pochette du disque (c) libre de droits.jpgAvec l’aide des collectifs liégeois Sauvage Sauvage et La Film Fabrique, les membres de The Experimental Tropic Blues Band ont ensuite créé un spectacle associant des projections vidéo à leurs compositions, dans le style punk-rock et bien barré qu’on leur connait. On peut y admirer une série de clips illustrant notre pays sous toutes ses couture. « Nous avons bénéficié du soutien de la Sonuma, l’organisme qui détient les archives de la RTBF. » précise Dirty Coq. « Ils nous ont permis de puiser gratuitement dans toutes leurs images. Nous avons ainsi pu mettre en place un show où les vidéos et les chansons se répondent. On y parle aussi bien de héros nationaux comme Jean-Claude Van Damme et Toots Thielemans que de drames tels que l’affaire Dutroux ou la tuerie de Liège. Mais je précise malgré tout que cela n'illustre que le point de vue d’un groupe liégeois sur la Belgique. Après coup, on s’est rendus compte qu’on ne voyait pas beaucoup de flamands dans les clips. Mon rêve, ce serait d’aller présenter le spectacle en compagnie d’artistes du Nord du pays pour qu’ils donnent eux aussi leur vision des choses. Cela permettrait de fissurer cette barrière culturelle qui s’est installée depuis quelques années entre eux et nous. » Voilà une idée qui devrait davantage plaire dans les milieux artistiques flamands que du côté de l’Hôtel de Ville d’Anvers.

 > The Belgians - « The Belgians  », disponible chez les disquaires et sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement.
 > En concert le 08/11 au festival Beautés Soniques à Namur.

Photo : Olivier Donnet

 

Nos rubriques