05/07/2015

Six groupes liégeois à l’affiche des Ardentes

The Belgians1 (c) Olivier Donnet.jpgLes Ardentes ne font pas dans le favoritisme. Interrogé sur le sujet, Fabrice Lamproye nous confiait récemment qu’il ne s’était jamais senti obligé de programmer des artistes du cru. Avantage de la situation : les groupes liégeois présents cette année savent qu’ils ne le doivent qu’à leur talent. On en dénombre six, joliment répartis sur les trois premières journées du festival.

Hesytap Squad et Atomic Spliff se produiront en ouverture le jeudi, respectivement à 13h dans la salle HF6 et à 13h50 sur la scène Open Air. Les premiers nommés sont composés de deux rappeurs et d’un DJ et proposent un hip hop influencé par des formations françaises comme I Am, Saïan Supa Crew ou encore Hocus Pocus. Joli symbole, pour un festival qui met de plus en plus les musiques urbaines à l’honneur. Atomic Spliff est pour sa part groupe de reggae qui se distingue par ses mélodies imparables et ses textes finement ciselés. Leur bonne humeur communicative risque bien de se transmettre sur toute la plaine du Parc Astrid. Plus tard dans la soirée, ce sont les revenants de Starflam qui se produiront sur la grande scène. Gonflés à bloc après la parution de leur best of et quelques concerts où ils ont cartonné aux quatre coins du pays, les auteurs du tube « A l’ancienne » pourront une nouvelle fois constater que leur popularité est demeurée intacte en bord de Meuse.

Un liégeois d’adoption pour ouvrir le vendredi

Roscoe2 (c) Gilles Dewalque.jpgVendredi, ce sont les excellents Paon qui seront chargés de sortir les festivaliers de leur torpeur. Originaire du Brabant Wallon, leur leader Ben Baillieux-Beynon vit désormais en cité ardente, ce qui lui permet, de justesse, d’entrer dans la catégorie des régionaux de l’étape. Fort d’un excellent premier album avec son nouveau combo, l’ancien chanteur des Tellers se produira à 13h sur la scène Open Air.

Le samedi, enfin, ce sera au tour de Roscoe d’apporter une couleur locale à l’évènement. Trois ans après un concert qui avait marqué les esprits en début de journée dans la salle HF6, Pierre Demoulin et sa bande ont visiblement pris du galon, puisqu’ils sont cette fois programmés à 18h10 dans l’Aquarium. Ils viendront défendre « Mont Royal », un deuxième opus absolument renversant et qui est parvenu à séduire un large public en Belgique comme à l’étranger. Dans la foulée, les fous furieux de The Experimental Tropic Blues Band viendront clôturer le feu d’artifice des talents régionaux. Après le rap, le reggae et la pop qui les aura précédés, leur rock puissant teinté de punk et de blues rappellera à chacun à quel point la scène liégeoise est riche et variée.

03/07/2015

Les Ardentes J-6 : tous les tarifs du festival passés au crible

Ardentes - bracelets (c) libre de droits.jpgLe compte à rebours est lancé. Dans moins d’une semaine, les Ardentes ouvriront leurs portes sur le site de Coronmeuse. Dans le cadre de notre décompte quotidien avant le début de la grand-messe, nous nous attardons aujourd’hui sur le budget à prévoir. Ticket d’entrée, boissons, nourriture… combien vous coûtera le festival liégeois cette année ?

> Les tickets d’entrée à la hausse

Bonne nouvelle pour les plus indécis : des tickets pour chaque journée sont encore disponibles. Il vous en coûtera 70 euros par jour ou 150 euros pour un pass quatre jours, avec éventuellement un supplément de 10 euros pour le camping. Grande nouveauté : les Ardentes ont également lancé cette année des pass 2 jours à 90 euros et des pass 3 jours à 120 euros. Enfin, nous vous parlions hier de l’accueil de rêve réservé aux clients VIP du festival. Si vous souhaitez y passer un séjour tout confort (et que vous en avez les moyen), sachez que vous pourrez en profiter pour 175 euros par jour ou 375 euros pour les quatre jours.

> Pas de changement pour les boissons

Ardentes - bière (c) libre de droits.jpgSi le prix des billets d’entrée a augmenté par rapport à l’an dernier, ce n’est heureusement pas le cas pour les boissons, dont les tarifs restent stables depuis plusieurs éditions. Pour 10 euros, vous aurez donc toujours bien droit à 8 tickets que vous pourrez utiliser dans tous les bars disposés sur le site. Les eaux, les softs, le Red Bull et la bière vous coûteront 2 tickets, soit 2,50 euros. Pour le jus d’orange, comptez un ticket de plus et pour les alcools, 4 tickets. Si vous ne pouvez pas vous passer de coca dans votre Whisky ou de Red Bull avec votre vodka, sachez qu’il vous en coûtera 6 tickets, soit 9 euros en tout. De quoi refroidir tous ceux qui comptaient se rendre aux Ardentes pour y consommer des alcools forts. Pour les plus débrouillards, notez enfin que les vigiles à l’entrée ont pour consigne de laisser passer les bouteilles d’eau en plastique scellées et que deux tickets boissons seront offerts en échange de 40 gobelets en plastique collectés sur le site.

> La nourriture : de 3,50 à 10 euros

Là aussi, rien ne vous empêche d’emmener avec vous votre casse-croûte en arrivant sur le site. Ceci dit, après quelques heures passées sur place, il vous sera sans doute difficile de résister aux échoppes toutes plus alléchantes les unes que les autres réunies sur la célèbre Route des Saveurs. De la traditionnelle frite à 3,50 euros aux plats plus complets comme le couscous à 10 euros, il y en aura pour tous les goûts et pour tous les budgets. Pour la toute première fois aux Ardentes, il sera même possible de se régaler avec les insectes grillés proposés par Okapi.

 > T-shirts : le record de M.I.A. sera-t-il battu ?

Ardentes - t-shirt (c) libre de droits.jpgRien de tel qu’un petit souvenir pour rendre votre passage aux Ardentes inoubliable. Disponibles dans différentes tailles, les t-shirts officiels du festival seront vendus 15 euros, ou 10 pour ceux des anciennes éditions. Des sacs à 5 euros seront également disponibles, tout comme un élégant maillot à 25 euros célébrant la dixième édition du festival liégeois. La plupart des têtes d’affiches du festival proposeront elles aussi des t-shirts à leur effigie au stand Merchandising. Reste à savoir si l’une d’elles osera mettre en vente un t-shirt en soie à 100 euros comme la chanteuse M.I.A. l’avait fait l’an dernier.

02/07/2015

Les Ardentes côté VIP : le festival liégeois sait recevoir

Ardentes VIP5 (c) libre de droits.jpgLoge privative, champagne à volonté, visite guidée dans le backstage… le festival soigne ses clients privilégiés aux petits oignons !

Depuis la toute première édition, Les Ardentes sont réputées pour la qualité de leur accueil. Artistes, sponsors et festivaliers ne tarissent pas d’éloges sur cette organisation à la fois rigoureuse et conviviale. Mais s’il y en a qui peuvent vraiment se sentir choyés, ce sont les clients VIP. C’est bien simple, rien n’est trop beau pour leur permettre de passer quatre journées de rêve.

« L’espace réservé aux VIP se situe le long du Parc Astrid, tout à la fin de la route  des Saveurs », explique Justine Urbain, qui accueille ces festivaliers pas tout à fait comme les autres. « Il s’agit d’un chapiteau double étage doté d’une terrasse, avec une vue imprenable sur la scène principale. Il s’agit de quelque chose d’assez unique en festival. En plus de cet espace et de sa terrasse privative, les VIP ont aussi droit à 5 boissons au bar qui leur est réservé, à l’accès à un buffet sous forme de bars à goûts thématiques et à une place de parking s’ils commandent deux places. Ces formules sont généralement Ardentes VIP2 (c) libre de droits.jpgachetées par des entreprises de la région, mais elles sont aussi disponibles pour les particuliers qui voudraient bénéficier d’un accueil privilégié sur le festival. A l’étage, enfin, nous avons aménagé une série de loges privatives. Elles sont décorées aux couleurs des entreprises qui les réservent et peuvent accueillir de 12 à plus de 50 personnes. On y sert des menus trois services et les boissons y sont proposées à volonté. Chaque offre est faite sur-mesure en fonction des besoins particuliers de nos clients. Aucun ne souhaite exactement la même chose, nous étudions donc chaque demande séparément avant de remettre une offre de prix. »

Les entreprises qui ont testé cette formule sont généralement enchantées. Justine Urbain constate d'ailleurs que a plupart d'entre elles revient au festival l'année suivante « Elles sont souvent habituées des matchs de foot ou de basket. Inviter des clients dans les loges des Ardentes constitue une alternative originale et dynamique. Les loges sont d’ailleurs complètes le samedi et il reste très peu de disponibilité pour les autres jours. »

Des visites guidées dans le backstage 

Ardentes VIP4 (c) libre de droits.jpgOutre l’accès à cet espace privilégié, les clients VIP des Ardentes ont aussi droit à quelques extras. Des visites guidées sont ainsi organisées dans le backstage pour leur permettre de découvrir l’envers du décor. « Nous leur proposons effectivement de se rendre à l’arrière de la grande scène pour voir l’espace réservé à la presse et l’entrée des loges des artistes », révèle Justine. « Ces dernières ne sont cependant pas accessibles, car les groupes préfèrent souvent ne pas être dérangés quand ils s’apprêtent à monter sur scène. Ceci dit, il n’est pas rare de voir les vedettes sortir de leur loge pour se dégourdir les jambes ou capter l’ambiance du festival. Pour nos clients VIP, ces visites dans le backstage sont donc souvent l’occasion d’en croiser l’une ou l’autre et d’immortalsier le moment. » Etre VIP aux Ardentes, c’est décidément une expérience à part.

 

 

Nos rubriques