26/05/2016

ilia lance un appel à ses fans pour son nouvel album

ilia2 (c) libre de droits.jpg

Il n’est pas encore trop tard, mais il est temps. Si vous voulez donner un petit coup de pouce à ilia pour l’enregistrement de son album, vous avez jusqu’au jeudi 2 juin pour vous rendre sur fr.ulule.com/ilia-album et verser votre contribution. En guise de remerciement, les plus généreux pourront même recevoir un concert à domicile !

Derrière le projet ilia, on retrouve Géraldine Cozier, une liégeoise qui s’est pour la première fois fait remarquer en remportant la finale de l’émission « Pour la Gloire » sur la RTBF. Cet ancêtre de The Voice et autres Nouvelle Star n’offrant pas vraiment de gage de célébrité, celle qui n’avait alors que 18 ans a ensuite patiemment développé son univers propre, publiant en 2009 un premier album baptisé « La première porte ». Elle a ensuite voyagé du côté du jazz et de l’art de rue avant de revenir sur le devant de la scène avec ce nouveau projet qui a séduit l’été dernier les jurés du concours Franc’Off et du Festival Les Aralunaires.

ilia3 (c) libre de droits.jpg

Plus de 5000 euros récoltés en 10 jours

« Après ces deux très belles expériences, je me suis remis au travail pour composer de nouveau morceaux », glisse celle qui a aussi participé aux Rencontres d’Astaffort avec Francis Cabrel. « Mes musiciens et moi avons passé beaucoup de temps à peaufiner notre répertoire, nous nous sentons maintenant prêts pour passer à l’étape suivante. Pour y parvenir, nous avons eu cette idée de financement participatif. J’avoue que je ne savais pas si cela fonctionnerait mais à ma grande surprise, nous avions déjà réuni plus de 5000 euros en 10 jours. »

Il faut dire que le projet de Géraldine a de quoi séduire les amateurs de chanson française de qualité. Parfois comparée à Björk et à Camille, Géraldine Cozier partage surtout avec ces deux-là un réel talent pour créer un univers à la fois personnel et envoûtant. Les quelques concerts récents d’ilia lui ont déjà permis de se créer un premier noyau durs de fans qui la soutiennent activement dans son projet. « Je suis très contente de voir qu’il n’y a pas que des membres de ma famille dans les contributeurs », sourit-elle. « Au contraire, il y a beaucoup de gens que je ne connais pas, dont certains qui nous ont simplement vus en première partie de ‘Hopes’, la comédie musicale d’Alec Mansion. Même si mes morceaux me correspondent à 100%, je m’efforce de leur donner une coloration universelle, pour donner envie au public de me suivre. C’est peut-être pour ça qu’ils plaisent, ils sont conçus pour être partagés. » Avec ce joli projet d’album, ilia va pouvoir conquérir encore plus de cœurs

ilia lance un appel à ses fans pour son nouvel album

ilia2 (c) libre de droits.jpg

Il n’est pas encore trop tard, mais il est temps. Si vous voulez donner un petit coup de pouce à ilia pour l’enregistrement de son album, vous avez jusqu’au jeudi 2 juin pour vous rendre sur fr.ulule.com/ilia-album et verser votre contribution. En guise de remerciement, les plus généreux pourront même recevoir un concert à domicile !

Derrière le projet ilia, on retrouve Géraldine Cozier, une liégeoise qui s’est pour la première fois fait remarquer en remportant la finale de l’émission « Pour la Gloire » sur la RTBF. Cet ancêtre de The Voice et autres Nouvelle Star n’offrant pas vraiment de gage de célébrité, celle qui n’avait alors que 18 ans a ensuite patiemment développé son univers propre, publiant en 2009 un premier album baptisé « La première porte ». Elle a ensuite voyagé du côté du jazz et de l’art de rue avant de revenir sur le devant de la scène avec ce nouveau projet qui a séduit l’été dernier les jurés du concours Franc’Off et du Festival Les Aralunaires.

ilia3 (c) libre de droits.jpg

Plus de 5000 euros récoltés en 10 jours

« Après ces deux très belles expériences, je me suis remis au travail pour composer de nouveau morceaux », glisse celle qui a aussi participé aux Rencontres d’Astaffort avec Francis Cabrel. « Mes musiciens et moi avons passé beaucoup de temps à peaufiner notre répertoire, nous nous sentons maintenant prêts pour passer à l’étape suivante. Pour y parvenir, nous avons eu cette idée de financement participatif. J’avoue que je ne savais pas si cela fonctionnerait mais à ma grande surprise, nous avions déjà réuni plus de 5000 euros en 10 jours. »

Il faut dire que le projet de Géraldine a de quoi séduire les amateurs de chanson française de qualité. Parfois comparée à Björk et à Camille, Géraldine Cozier partage surtout avec ces deux-là un réel talent pour créer un univers à la fois personnel et envoûtant. Les quelques concerts récents d’ilia lui ont déjà permis de se créer un premier noyau durs de fans qui la soutiennent activement dans son projet. « Je suis très contente de voir qu’il n’y a pas que des membres de ma famille dans les contributeurs », sourit-elle. « Au contraire, il y a beaucoup de gens que je ne connais pas, dont certains qui nous ont simplement vus en première partie de ‘Hopes’, la comédie musicale d’Alec Mansion. Même si mes morceaux me correspondent à 100%, je m’efforce de leur donner une coloration universelle, pour donner envie au public de me suivre. C’est peut-être pour ça qu’ils plaisent, ils sont conçus pour être partagés. » Avec ce joli projet d’album, ilia va pouvoir conquérir encore plus de cœurs

La City Parade en septembre à Bruxelles, en attendant un retour à Liège en 2017 ?

CP 2016 A5RECTOV01.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le samedi 10 septembre sur le plateau du Heysel pour la 16e édition

Après deux dernières éditions à Charleroi, la City Parade est de retour à Bruxelles. Elle aura lieu le samedi 10 septembre prochain au départ du plateau du Heysel. Un retour dans la capitale cinq ans plus tard pour la parade électronique qui n’y était plus venue depuis 2011. Plus de 100.000 personnes y sont attendues. Un éventuel retour à Liège pour 2017, et une alternance avec Bruxelles, sont évoqués par l'organisateur.

Voilà une nouvelle que nous vous livrons en exclusivité et qui devrait ravir les fêtards et autres amateurs de musiques électroniques. En tout, c’est une centaine de DJ’s, 24 chars, deux podiums mais surtout 100.000 personnes qui sont attendues le samedi 10 septembre prochain sur le plateau du Heysel. « Plus précisément en dessous de l’Atomium », nous explique Claude Van Cools, l’organisateur. « Nous serons dans la configuration de 2010. L’année où nous avions célébré les 10 ans de la City Parade. » C’est un peu un retour à la maison pour l’organisateur bruxellois. « Notre volonté est de changer de ville tous les deux ans. Mais en tant que Bruxellois, il est évident que c’est aussi un acte symbolique pour moi de revenir dans ma ville natale. Bruxelles vit et je compte bien y contribuer à ma façon. »

LA PARADE DE ROTTERDAM EN INVITE

Dans le cadre de cette 16e édition, la Cite Parade a convié sa grande sœur hollandaise. « La FFWD Rotterdam Dance Parade est notre équivalent pour la Hollande », confirme Claude Van Cools. « Nous allons prévoir des trains City Parade avec notre partenaire en provenance de Rotterdam et d’Amsterdam. ». Rayon sécurité, rien ne sera laissé au hasard comme chaque année depuis 16 ans. « Nous travaillions en très étroite collaboration avec les services de sécurité de la ville, de la police, des pompiers et de la Croix-Rouge. De nombreux événements de grandes envergures sont organisés à Bruxelles. Les services de sécurité de la ville ont beaucoup d'expérience afin de garantir le bon déroulement des festivités. » Si l’édition 2016 est en route, Claude Van Cools travaille déjà sur la mouture 2017 et les prochaines saisons. « Notre volonté est de pratiquer une alternance entre Bruxelles et Liège pour les années à venir. Nous devons cependant encore rencontrer les autorités communales liégeoises à ce sujet afin d’avancer sur le dossier 2017. »

INFOS PRATIQUES

Les festivités débuteront dès 14 heures et se dérouleront sur deux podiums jusque 17 heures. La première parade s’élancera dès 17 heures pour revenir aux alentours de 18h30. La seconde parade aura lieu de 20h30 à 22 heures. La soirée de clôture, sur les deux podiums de départ, prendra place à 17 heures et se prolongera jusqu’à 2 heures du matin. Les personnes qui ne désirent pas suivre la parade pourront demeurer près des podiums où la musique continuera. L’accès est gratuit pour tous. Des parkings et transports en commun sont prévus aux alentours du site. Infos sur le site www.cityparade.be.

CP 2016 PLAN GOOGLE EARTH.jpg

 

Nos rubriques