• Le Forum à l'honneur cette semaine

    Ce vendredi, votre magazine consacre une large page a la programmation du Forum. La plus mythique des salles liégeoise propose en effet cette semaine trois spectacles d'envergure.

    Samedi, elle vous permettra en effet de découvrir les premiers pas du chanteur Benabar sur les planches. Apres le cinéma en 2009 avec Incognito, le trublion de la scène musicale française s'essaye au théâtre dans "Quelqu'un comme vous", une comédie dans laquelle il donne la réplique a Jacques Weber. On vous présente aussi le spectacle de Michele Bernier et le passage exceptionnel de Marc Lavoine en set acoustique.

    Côté musique, on vous proposera notamment une interview de la chanteuse liégeoise Bendee Oz, dont le premier album paraîtra ce samedi, ainsi qu'un avant-goût du concert de Sophie Galet aux Chiroux. Vous saurez également tout sur le Salon des Métiers de la musique, qui se tiendra ce week-end à la Fabrik.

    Comme chaque semaine, La Meuse (04) fera aussi le point sur toutes les soirées clubbing de la région et vous présentera le thème de la soirée Ladies@TheMovie au Kinepolis de Rocourt. Tout cela et bien plus, c'est à lire cette semaine dans votre Meuse (04) !

  • L'increvable Mark Sultan sera mardi soir au Tipi

    Mark Sultan1 (c) libre de droits.jpgMark Sultan est un hyperactif. Incapable de tenir en place, ce canadien en froid avec les autorités de son pays ne cesse de multiplier les projets et les activités. Patron de label, membre de nombreux groupes de rock dont les cultissimes Spaceshits, ce garçon débordant d’imagination aime également se produire en solo. Histoire de brouiller les pistes encore davantage, il le fait sous différents noms. Que vous vous rendiez à un concert de Needles, de Krebs, de Skutch, de Creepy, de Bridge Mixture, de Kib Husk, de Noammnn Rummnyunn, de Blortz, de Celeb Prenup ou encore de BBQ, vous verrez ainsi le même gaillard.

    Inutile d’en dire d’avantage, vous aurez compris qu’on a affaire à un drôle de bonhomme. Il n’en demeure pas moins un des rockeurs les plus purs et authentiques de sa génération. Sous ses airs d’éternel adolescent, le gaillard est avant tout un grand connaisseur du rock des origines. Il possède ainsi une collection de vinyles des années ’50 à faire pâlir tous les amateurs du genre. C’est dans cette véritable mine d’or qu’il a puisé son inspiration pour composer « $ », son deuxième opus sous le nom de Mark Sultan. C’est ce disque racé et brut de décoffrage qu’il viendra défendre mardi soir au Tipi, à l’initiative du collectif JauneOrange. Les fans de rock primitif sont déjà sur les dents.

     > Mark Sultan + The Local Farmers Band, le 26/04 (20h) au Tipi (6 eur).