• Bob Sinclar ce samedi aux 24 heures de Spa Francorchamps

    Bob Sinclar.jpgCette année les 24 heures de Spa-Francorchamps passe un palier et accède au rang du GT3. L’antichambre de la F1. Autant dire que l’événement acquière une dimension supplémentaire. 72 voitures seront au départ de cette grande édition.

     

    Qui dit grande édition, dit grand nom. Pour fêter dignement cette édition 2011, les organisateurs ont fait appel à la société B4events qui leur amène ni plus ni moins que le DJ français Bob Sinclar pour un concert unique. La méga star des platines se produira ce samedi de 23h00 à 01h00 du matin sur la grande scène du village des 24h00, juste derrière les tribunes. « L’accès au concert est entièrement gratuit pour les spectateurs », interviennent de concert Philippe Delhaes et Geoffrey Saenen de B4Events. « Le ticket est de 20 euros pour assister aux 24 heures et ce concert est un bonus. » Bob Sinclar devrait se produire durant deux heures.

     

    3 ESPACES

     

    Avant et après lui, les DJ’s Ralpheus (Nunu club, café d’Anvers), Geo (Italie), Dan, Cédr’x et Key C assureront le spectacle. Cerise sur le gâteau, Bob Sinclar se rendra ensuite un peu avant 02h00 du matin sur la terrasse VIP pour le bonheur des 400 privilégiés qui auront su se procurer le précieux sésame. Jona B (Trois Rivières, Oh Oui), Geo, Cédr’x et Key C (Nunu Club) seront également de la partie tout au long de la soirée. Enfin, pour celles et ceux qui ont un accès aux paddocks, l’espace « Pit Brasserie » accueillera au même moment la traditionnelle soirée réservée aux écuries et à leurs invités avec Vincent Arena (Ladies @ The Movies, Strass Magazine) et DJ Dan (Nunu Club) aux platines.

     

    « C’est la première fois que l’on se charge de la gestion des soirées pour les 24h00 », continuent le duo B4Events. « Avec le passage de la course en GT3, nous avons mis tout en œuvre afin de marquer le coup. La venue d’un DJ comme Bob Sinclar s’inscrit dans le cadre d’un des plus gros événements clubbing dans la province au même titre que les grandes soirées itinérantes. » A voir pour les fans de courses automobiles et de clubbing ce samedi soir du côté de Spa-Francorchamps. Infos et tickets : www.total24hours.com

  • Francos 2011 : encore deux jours de folie !

    FrancofoliesLes Francos ont démarré fort, très fort. Menées tambour battant depuis mercredi, les festivités s’étendront encore jusque dimanche soir. D’ici-là, les mélomanes vont en prendre plein les oreilles. Dans le copieux menu proposé ce week-end, nous avons sélectionné pour vous les concerts à ne pas manquer.

     

    La soirée d’aujourd’hui fera la part belle au rock et à la chanson française. Sur la scène Pierre Rapsat, on retrouvera ainsi Coco Royal, Raphaël et Zazie (photo). Déjà présente à Spa en 2007, la belle Isabelle Marie Anne de Truchis de Varennes viendra cette fois pour défendre « Za7ie », un septième album divisé en sept disques de sept titres. Bien reçu ? Sept sur sept ! Autres concerts très attendus : ceux de Grand Corps Malade et de Stromae, qui se produiront tour à tour sur la scène Proximus. Après sa prestation cinq étoiles il y a quinze jours aux Ardentes, le bruxellois sera d’ailleurs LA grande attraction de la soirée. Dommage pour l’excellent Cascadeur, programmé pile en même temps dans le Dôme PNB Paribas Fortis. Choisir, c’est malheureusement renoncer.

    Le dimanche ne manquera pas non plus de temps forts. Fermeture de la scène principale oblige, les noms ronflants se feront plus rares que lors des soirées précédentes. On vous conseille cependant de rôder du côté de la scène Fnac, où quelques uns des meilleurs groupes belges du moment ont été réunis. On pense notamment aux Bruxellois de Great Mountain Fire, dont vous n’avez certainement pas fini d’entendre parler. Autre formation très attendue : le duo parisien Brigitte, dont le look aguicheur et les mélodies bien troussées devraient marquer les esprits. Pour le bouquet final, les programmateurs des Francos ont confié les platines de la scène Proximus à Martin Solveig. Connu pour ses sets hyper-efficaces, le DJ français n’aura aucun mal à transformer la place Royale en gigantesque dancefloor.

     > Les Francofolies de Spa, jusqu’au dimanche 24 juillet
     
    > Programme complet et infos pratiques sur www.francofolies.be

  • Un premier bilan positif pour l’été des Grignoux

    Grignoux, Café Le Parc, Brasserie SauvenièreC’est l’heure du bilan pour les Grignoux. Après trois semaines de concerts et de projections en plein air, les responsables du Parc, du Churchill et du Sauvenière ont accepté de faire le point avec nous sur leur été. Même s’il se prolongera encore jusqu’à la fin du mois d’août, on peut d’ores et déjà le qualifier de réussite.

     

    « Tant au niveau de l’affluence que de la qualité des spectacles proposés, on semble se diriger vers un excellent cru », nous a confié Lo Maghuin, l’attachée de presse de l’ASBL. « Les concerts au Sauvenière ont attiré environ 250 personnes en moyenne, avec une pointe à plus de 300 spectateurs pour Kareyce Fotso. Les projections du samedi ont également séduit beaucoup de monde. Grâce aux écrans géants placés dans la Brasserie, elles n’ont pas été trop perturbées par la pluie. Parmi les bons moments, je retiendrai surtout le concert de Jacques Stotzem au Café Le Parc. Comme d’habitude avec lui, il y avait une ambiance du tonnerre. » 

    Loin de se reposer sur leurs lauriers, les Grignoux proposeront encore un alléchant programme jusqu’à la fin des vacances. Ca commencera dès ce soir avec le concert de Lubos Bena et Matej Ptaszek (photo) au Café Le Parc. Originaires de République Tchèque, ces deux drôles de loustics proposent un blues fidèle au style original, et ce même au niveau des costumes et des voix nasillardes. Un régal.

     

    Vendredi prochain, la Brasserie Sauvenière accueillera quant à elle Osvaldo Hernandez. Notamment connu pour son travail avec Deep Forest et Marlène Dorcéna, le percussionniste mexicain s’associera cette fois avec Karim Baggili, Vardan Hovanissian, Patricia Van Cauwenberge et Juan Carlos Bonifaz, pour un concert qui mariera les mélodies slaves et latines. Avec des musiciens de cette trempe, le bel été des Grignoux ne risque pas de coup d’arrêt.

     

     > Lubos Bena & Matej Ptaszek, le 23/07 (21h) au Café Le Parc (8 eur).
     >
    Tierra de Osvaldo Hernandez,le 29/07 (21h) à la Brasserie Sauvenière (9 eur).

    Crédit photo : Roman Hrebeck