Premier concert aux Ardentes pour les liégeois de Roscoe

ROSCOE - PRESS PIC 1 (c) Kmeron.jpgIls sont nombreux, les artistes qui rêvent de se produire aux Ardentes. Parmi eux, les liégeois sont évidemment aux premières loges. Les membres de Roscoe n’ont ainsi loupé aucune édition du festival jusqu’ici. Mais pour la première fois, ils le vivront de l’intérieur. «  Nous étions très heureux quand nous avons appris la nouvelle », sourit Pierre Dumoulin, chanteur et guitariste de cette formation qui constitue une des plus belles promesses du rock belge. « Jouer aux Ardentes faisait partie des objectifs que nous nous étions fixés dès nos premières répétitions. C’est donc une forme d’aboutissement, mais aussi un sacré défi. Que ce soit au niveau du public ou des médias, ce concert nous offre l’occasion de toucher des milliers de gens qui ne nous connaissent pas encore. Nous ne laissons donc rien au hasard et nous travaillons d’arrache-pied pour être fin prêts le dimanche 8 juillet. »

Un set complètement remanié

Auteurs avec « Cracks » d’un des meilleurs albums de l’année, Pierre et sa bande ont néanmoins choisis de retravailler leurs morceaux pour l’occasion. Il est vrai que leur rock sombre et planant n’est pas conçu pour faire danser les foules, surtout en ouverture du dernier jour d’un festival. « Nous sommes contents de nous produire dans la salle HF6 », observe celui qui site Sigur Ros et Elbow parmi ses principales influences. « L’obscurité nous permettra de jouer sur les lumières pour créer un univers qui nous ressemble. Nous avons aussi remanié les morceaux pour les rendre plus énergiques. Le résultat est assez étonnant, ceux qui nous ont déjà vus en live risquent d’avoir une bonne surprise. » On se réjouit de voir ça.

Les commentaires sont fermés.