07/11/2013

Les 98% fêtent leurs 20 ans en 20 questions

98% (concert) 1.JPG

Ce samedi soir, le groupe liégeois les « 98% Maximum Soul » fêtera ses 20 ans d’existence. Un concert anniversaire comme les 98 en donnent chaque année à pareille époque mais qui aura cette fois un goût un peu particulier. En effet, le leader du groupe Bob Basomboli a décidé de tirer sa révérence. Si ce n’est pas un adieu définitif à la scène, ce concert marquera la fin de l’histoire de ce groupe mythique qui a parcouru deux décennies. Les voici résumées en 20 questions.

 

1. Les 98%, c’est quoi ?

Les 98, c’est un « cover » groupe ou plutôt un groupe de reprises. Il est composé de sept membres, six garçons et une fille, tous liégeois. Ils reprennent des titres de soul, de funk et de rock avec un fil rouge qui ne les quitte jamais sur scène et en dehors : la fête sur base d’une rythmique endiablée.

2. Comment est né le groupe ?

« Nous nous sommes formés un peu par hasard en 1993 », intervient Bob. « Mario et moi avions chacun notre groupe respectif avec des styles très différents à la base. » Mario enchaîne : « Nous jouions au même endroit quand il y a eu une coupure de courant. Bob a continué à assurer le show en tenant le public. J’ai su ce jour là que l’on ne se quitterait plus. » Rejoint par les autres membres, dont Nathalie que Bob est allé chercher dans le public lors d’un concert, le duo devint rapidement un vrai groupe qui s’appelait à ses débuts « Las Cucarachas ».

3. D’où vient le nom du groupe ?

En 1996, ils ont une révélation en assurant la première partie de Maceo Parker, le saxophoniste de James Brown. « Il avait l’habitude d’annoncer sur scène qu’il faisait 2% de jazz pour 98% de funk. Nous avons adapté le nom de notre groupe qui est devenu 98% Maximum Soul. »

4. Quelle est leur raison d’être ?

Avec trois Italiens, un Congolais, un Espagnol, un Marocain et une Belge aux accents français, 98% est un groupe où le métissage et la multiculturalité sont mis au service de la fête et de la musique. « Nous sommes un peu à l’image de notre ville que nous aimons tous. »

5. Quelle est leur devise ?

« Une soirée avec les 98 commence bien avant le concert et ne se termine jamais à la fin de ce dernier. »

6. Mais qui sont-ils ?

Les 98%, c’est Bob, Mario et Nathalie au chant, Marcello au clavier, Aftah à la batterie, José alias Jazzy B à la guitare basse et Sergio à la guitare. Autour du groupe gravite de nombreuses chevilles ouvrières qui forment une véritable famille construite au fil des années.

7. Que font-ils dans la vie ?

Certains sont artiste, d’autres employé dans l’administration, magasinier, responsable commercial ou encore responsable en grande surface.

8. Vivent-ils de leur passion ?

« Notre métier n’est pas la musique et nous n’en vivons pas. Nous sommes tous des passionnés qui se sont pris au jeu. »

9 Comment concilier les deux ?

« C’est une question d’organisation. Nous pouvons compter sur des familles qui comprennent notre passion, nous soutiennent et nous encouragent. Nous essayons de ne pas programmer des concerts en semaine. Car un concert qui débute à 20h00 nous demande pratiquement une journée de travail. Avant une prestation comme celle de samedi, nous répétons à raison d’un soir par semaine pendant un mois. »

10. Que chantent-ils ?

Le répertoire des 98 est varié et très large. Ils reprennent des standards tels que « Knock On Wood » d’Eddie Floyd, « Sympathy For The Devils » des Rolling Stones, « Suspicious Mind » d’Elvis Presley, « Stand By Me » de Ben E. King, « Soul Man » de Ben l’Oncle Soul, « Give Me Hope » d’Eddy Grant ou encore « Mustang Sally » de Wilson Pickett.

11. Le groupe compose-t-il ses propres chansons ?

Les 98 ont écrit et composé trois chansons originales : « Laisse-Toi Aller », « Funky Nation » et leur hymne « Chauffer La Salle ».

12. Quelles sont leurs influences ?

Maceo Parker mais aussi toutes les stars de l’époque dorée de la Tamla Motown en passant par les légendes du rock.

13. Quels sont les concerts qui ont marqué l’histoire du groupe ?

En marge du rendez-vous annuel au Palais des Congrès, les 98 assurent le show chaque année à l’Auberge Simenon lors du 15 août en Outremeuse. Ils ont également été présents sur le tour cycliste de la Région Wallonne à travers la Wallonie ainsi qu’au Sportpaleis d’Anvers.

14. Se produisent-ils à l’étranger ?

Chaque année, les 98 sont invités à se produire en Italie à San Candido mais aussi en France à Baumes de Venise pour la fête des Belges.

15. Pourquoi si peu de dates à Liège ?

« Nous ne voulions pas lasser notre public liégeois. Se limiter à trois dates était le bon timing pour mieux se retrouver. »

16 Quels sont leurs meilleurs souvenirs ?

« Les concerts à l’étranger où nous nous retrouvons parfois à 30 ou 40 entre potes restent les plus beaux souvenirs. »

17. A quoi peut-on s’attendre ce samedi ?

« Surprises ! Il y aura tous les ingrédients habituels avec une grosse production. »

18. Pourquoi arrêtent-ils ?

« Je m’étais fixé la date anniversaire des 20 ans », explique Bob. « Tenir ces 20 années était un défi personnel. C’est passé très vite. C’est une décision personnelle qui est fatalement devenue collégiale. J’en suis le premier triste. »

19. Est-ce vraiment leur dernier concert ?

« C’est notre dernier anniversaire. Nuance. Une dernière date est déjà programmée fin novembre. Vous en saurez plus samedi. »

20. Un retour est-il envisageable ?

« Nous n’avons rien prévu actuellement. Mais il n’est pas impossible que l’on se retrouve pour d’autres aventures avec un projet différent. Faut-il encore avoir un vrai projet… »

Les commentaires sont fermés.