21/11/2013

Exit le Nunu, le Real reviendra en 2014 !

REAL NUNU.JPG

L’aventure du Nunu Club a définitivement pris fin. Après des débuts à Awans et un déménagement forcé à Tongres entre les murs de l’ancien Real, l’enseigne disparaît et cédera sa place début 2014… Au Real ! Un retour aux sources.

 

C’est une véritable saga qui colle à la peau de cette discothèque légendaire et traditionnellement fréquentée par un public liégeois au fil des trois dernières décennies. Arrivée à bout de souffle, la célèbre enseigne du Real avait cédé sa place à celle du Nunu après le départ forcé de ce dernier de la commune d’Awans sur décision communale. Début 2013, le Nunu avait essuyé une faillite. Une faillite qui avait précipité le retour aux affaires de l’ancien patron du Real Eddy Van Den Steen à la tête du club. Cette fois, les raisons de cette fermeture ne semblent pas liées à une éventuelle seconde faillite. « Il n’en est pas question », confirme Eddy Van Den Steen. « Cette fermeture n’est ni liée à une faillite, ni au départ de notre manager Pierre Kuppens à qui nous souhaitons beaucoup de succès dans ses nouvelles fonctions. »

 

Car en marge de la disparition du Nunu, nous apprenions il y a quelques jours le départ de son manager liégeois Pierre Kuppens. Il rejoint l’équipe du Fiesta Club à Boncelles. « On a dit tout et n’importe quoi à propos du Nunu », intervient ce dernier. « J’ai rencontré Olivier Da Silva, le patron du Fiesta et j’ai été séduit par ses projets en Belgique mais aussi à l’étranger. » Exit le Nunu, c’est le Real qui reprendra ses droits entre ses propres murs début d’année prochaine. « Cela fait 15 ans que je suis à la tête de cette discothèque », reprend Eddy van Den Steen. « Notre volonté était de tourner la page et de proposer quelque chose de nouveau et de différent. Actuellement, la discothèque est fermée. Nous ouvrirons encore nos portes pour le réveillon du nouvel an. Les travaux débuteront la semaine suivante et le nouveau Real verra le jour en février. » Une date qui coïncidera avec la fermeture du Monitini, l’autre établissement dirigé par Eddy Van Den Steen du côté de Saint-Trond et qui fera place à une grande surface. Un heureux hasard qui fait bien les choses…

 

 

Le nouveau Real: deux discothèques en une !

 

C’est donc une seconde jeunesse qui s’offrira au Real en 2014. « Il y aura en fait deux discothèques entre les murs du club », explique Eddy Van Den Steen. « Le nouveau Real qui sera dirigé par mon fils Bram, mais également une seconde discothèque dont je ne tiens pas encore à dévoiler le nom, ni le thème. En tout cas, le blanc c’est terminé ! Nous opterons pour des couleurs plus chaudes. » Geoffrey Yans, le manager liégeois du Montini, intégrera l’équipe du Real. « Nous sommes très proches de Liège et de la Wallonie. Les Liégeois seront toujours les bienvenus chez nous. D’ailleurs, nous allons reprendre une partie du personnel du Nunu. »

Notons encore que le nouveau Versuz, autre club légendaire très prisé dans un passé récent par les Liégeois, reviendra à partir de décembre prochain du côté d’Hasselt.

Commentaires

le real n aurais jamais du fermer,ca marchais bien , et j i ai passer de tres bon moment dont j n oublierai jamais.

Écrit par : fred | 24/11/2013

Les commentaires sont fermés.