29/01/2014

Les Liégeois présents en nombre au festival Propulse

The Feather1 (c) libre de droits.jpgC’est un des évènements majeurs de la scène musicale en Belgique. Chaque année, le festival Propulse sélectionne une quinzaine d’artistes considérés comme les plus prometteurs de Wallonie et de Bruxelles. Avec quatre groupes au programme, la Province de Liège se taille une fois de plus la part du lion. Mais comment expliquer l’incroyable dynamisme de la scène rock liégeoise ?

De Jeronimo à MLCD en passant par The Experimental Tropic Blues Band, Roscoe, Piano Club et les petits derniers de Kennedy’s Bridge, les groupes de rock liégeois ont la cote. Cette année encore, trois d’entre eux seront présents à Propulse, le festival qui réunit les artistes de demain en Belgique francophone. En révélant des artistes comme Puggy, Saule, Ghinzu ou encore Girls in Hawaii, les programmateurs du festival ont su se tailler une solide réputation de dénicheurs de talents. Pas étonnant, du coup, d’y retrouver tous les ans dans le public de nombreux professionnels venus chercher la nouvelle pépite qui se produira à leur festival où sur l’antenne de leur radio.

 Taper dans l’œil des programmateurs

It It Anita1 (c) libre de droits.jpg« Nous sommes très contents d’y avoir été invités », confirme Thomas Medard, le leader de The Feather. « J’y ai déjà joué avec Dan San et notre présence là-bas nous avait permis de décrocher pas mal d’autres dates. Le premier album de mon nouveau projet est sorti fin 2013. Depuis lors, nous essayons de le défendre sur scène aussi souvent que possible. En jouant à Propulse, on sait qu’on pourra se mettre en valeur devant le public bruxellois, mais aussi devant de nombreux organisateurs de concerts. Une bonne prestation pourrait nous valoir quelques dates supplémentaires dans les mois à venir, notamment pendant les festivals l’été. »

Au niveau musical, les trois groupes liégeois présents cette année n’ont que peu de points communs. Entre le folk rêveur de The Feather, l'électro-jazz de Quark, le rock cérébral de Frank Shinobi et celui beaucoup plus direct de It It Anita (photo), il est assez difficile de trouver un fil rouge. Thomas Medard insiste pourtant sur l’excellent climat qui règne entre les différents artistes de la cité ardente. « Je ne sais pas comment ça se passe ailleurs mais ici, on sent vraiment une grande solidarité entre les groupes. Il n’est d’ailleurs pas rare de retrouver les mêmes musiciens dans plusieurs projets. Au lieu de se tirer dans les pattes, on s’entraide et on se refile des tuyaux, même quand on vient de structures différentes comme JauneOrange ou le collectif Honest House. Tout cela contribue au dynamisme de la scène liégeoise, le succès des uns ayant des retombées positives pour tous les autres. » 

  • Festival Propulse, du 5 au 7 février 2014 au Botanique à Bruxelles (7 euros par soirée)
  • The Feather et It It Anita s’y produiront le mercredi 5 février, Frank Shinobi et Quark y seront le lendemain.

Les commentaires sont fermés.