27/02/2014

Exclusivité pour La Meuse : Stromae rejoint l’affiche des Ardentes !

Stromae1 (c) libre de droits.jpgAlors que sa présence à l’affiche du festival de Werchter laissait penser que le bruxellois était désormais trop grand pour se produire à Coronmeuse, l’équipe des Ardentes est parvenue à le convaincre de venir clôturer une journée de samedi qui s’annonce d’ores et déjà somptueuse.

Déjà très convoité lors de son premier passage au festival en 2011, c’est cette fois en véritable star qu’il montera sur la grande scène du Parc Astrid. La sortie de son deuxième album l’an dernier n’a pas fait que confirmer les espoirs placés en lui dès les premières diffusions de « Alors on Danse », le morceau qui l’a révélé. Elle lui a surtout permis d’accumuler les succès, que ce soit en termes de critiques positives, de récompenses en tout genre ou de ventes d’album. « Je m’intéresse à Stromae depuis ses débuts », nous a confié Fabrice Lamproye. « Je me souviens de l’avoir vu à l’œuvre dans un petit chapiteau à Groningen aux Pays-Bas. Le public n’était pas très attentif, ça puait la bière et la frite, mais ces conditions déplorables ne l’ont pas empêché de signer un excellent concert. Son talent et son génie créatif sautaient déjà littéralement aux yeux. J’ai su d’emblée qu’il avait quelque chose de spécial. »

Des tractations en cours depuis des mois

Stromae2 (c) libre de droits.jpgC’est certainement cette longue relation de confiance qui a convaincu Stromae de revenir aux Ardentes. Malgré les nombreuses sollicitations dont il a fait l’objet, on imagine que l’artiste a tenu à remercier à sa manière un évènement qui avait osé le programmer en haut de l’affiche dès la sortie de son premier opus. « Les tractations sont en cours depuis l’an dernier », révèle aujourd’hui Fabrice Lamproye. « Mais il a fallu attendre longtemps pour pouvoir tout finaliser. Ces derniers mois, le phénomène Stromae a pris énormément d’ampleur. Son entourage a voulu attendre de finaliser la tournée  à l’étranger avant de confirmer  définitivement sa venue chez nous. La date du samedi 12 juillet est restée compatible  avec son agenda et il a pu accepter notre invitation. Il est normal qu’il veuille aujourd’hui privilégier sa carrière à l’étranger, il n’a plus grand-chose à prouver en Belgique, mais le fait qu’il se produise aux ardentes prouve qu’il tenait à jouer cet été devant le public francophone, d’autant que le festival de Werchter n’avait pas exigé d’exclusivité. »

Voilà en tout cas une nouvelle qui devrait ravir tous ceux qui n’ont pas pu obtenir un billet pour un des deux concerts successifs que l’auteur de « Papaoutai » donnera à Forest National en avril prochain. Le trésorier des Ardentes doit d’ailleurs lui aussi se frotter les mains. Déjà bien lancée depuis l’annonce de la venue de Massive Attack et de Giorgio Moroder il y a deux semaines, la campagne de préventes risque de se muer rapidement en ruée vers l’or.

  • Les Ardentes 2014, du 10 au 13 juillet sur juillet sur la plaine de Coronmeuse.
  • Tarifs hors frais de réservation : Pass pour les 4 jours : 105 euros + 10 euros pour le camping (en promotion jusqu’au 30 avril). Tickets 1 jour : 55 euros.
  • Préventes disponibles à la Fnac, au Mediamarkt et sur www.sherpa.be

Les commentaires sont fermés.