07/05/2014

Connexions Urbaines va vous en mettre plein la ville

Logo.jpgC’est un des projets les plus ambitieux que l’on ait pu voir à Liège ces dernières années. Réunissant plus de 60 évènements, une quinzaine de lieux et des disciplines aussi variées que la musique, le théâtre, la danse, le sport et les arts plastiques, le festival Connexions Urbaines est un rendez-vous comme on les aime : éclectique, foisonnant et joyeusement surréaliste.

Tout a commencé par une discussion entre amis. Alex Stevens, Mathieu Fonsny, Nicolas Berwart et sa compagne Cynthia Bellemare se sont lancé le défi d’organiser à Liège un festival inspiré des Nuits Sonores de Lyon et de Pop Montréal, deux évènements qui investissent complètement les villes qui les hébergent en y proposant une multitude d’activités. Il ne s’agissait heureusement pas de novices en la matière. L’un est responsable de la programmation du festival de Dour, le second organise les célèbres soirées Forma.T, le troisième est membre d’Eté 67 et la dernière a été administratrice de Pop Montréal. Tous les quatre ont fondé l’ASBL Animacy et sont venus soumettre leur idée à la Ville.

« Nous avons directement trouvé une oreille attentive », souligne Nicolas Berwart, qui a également travaillé en tant que régisseur sur la dernière tournée de Girls in Hawaii. « Les autorités communales nous ont proposé de venir greffer notre projet sur Connexions Urbaines, un évènement organisé il y a deux ans mais laissé en friche par la suite. Là aussi, l’idée était de proposer à différents acteurs de la culture locale de mettre en place un festival commun en leur fournissant une aide logistique, un soutien financier et des outils de promotion. Les nombreuses réponses positives que nous avons reçues ont confirmé ce que nous pensions dès le départ : Liège compte tellement d’artistes et d’organismes culturels intéressants que nous n’avons eu que l’embarras du choix. La cité ardente n’a pas volé sa réputation de véritable bouillon de culture, c’est la ville idéale pour organiser ce genre d’évènement. »

Stwo1 (c) libre de droits.jpgUn bracelet à 12 euros qui donne accès à tous les évènements

A la fois riche et variée, la programmation de Connexions Urbaines pourrait rapidement vous donner le tournis si vous décidiez de participer à chacun des évènements organisés de vendredi à dimanche. Heureusement, l’idée est plutôt de s’aérer l’esprit en ne prenant part qu’aux activités qui vous séduisent. Plus de la moitié d’entre elles sont gratuites, les autres étant toutes accessibles à l’achat d’un seul bracelet disponible pour 12 euros en prévente. Parmi les rendez-vous les plus prometteurs, on pointera notamment la soirée électro avec le DJ français Stwo organisée ce vendredi à la Caserne Fonck, les concerts de Cheveu, Robbing Millions et Cairo Liberation Front prévus au même endroit le lendemain, celui que quatre membres du collectif JauneOrange donneront le samedi au Cupper Café pour rendre hommage à l’album bleu de Weezer, le tournoi de chaise musicale qui aura lieu dans la cour de St-Luc, les animations pour enfants sur la place Cathédrale, les démonstrations de danse hip hop qui se tiendront un peu partout dans le centre-ville.

Holy Wheels Menace2 (c) libre de droits.jpgLa programmation de la dernière journée de Connexions Urbaines illustre parfaitement la volonté des organisateurs de sortir des sentiers battus. Dès 11h, un jogging baptisé « Décrassage des survivants » démarrera de la Caserne Fonck. Il s’achèvera par le concert gratuit d’un mystérieux groupe liégeois sur les coteaux de la Citadelle. Il vous sera également possible de voir sur scène Noria et le duo Sacha Toorop/Greg Houben à la Maison intergénérationnelle d'Outremeuse, de visiter l’exposition de photos du Liégeois Olivier Leidgens au Musée Grand Curtius ou encore d’assister à une spectaculaire rencontre de Roller Derby des Holy Wheels Menace de Liège au Hall Omnisports de la Constitution. Le festival s’achèvera à l’Eglise Saint-Barthélemy, où l’illustre organiste Jean-Luc Thellin interprètera l’album « Autobahn » de Kraftwerk en solo. Un bouquet final complètement improbable pour un évènement qui n’a pas fini de nous surprendre.

 > Connexions Urbaines, du 9 au 11/05 dans toute la ville de Liège.
 > Bracelets offrant l’accès à tous les évènements payants disponibles pour 12 euros en prévente (15 euros sur place) à la Fnac et sur le site Internet de l’évènement : www.cufestival.be

Les commentaires sont fermés.