23/06/2014

Les Grignoux vont nous faire voyager en musique

Jaune Toujours1 (c) Alex Vanhoo.jpgC’est reparti pour un tour. Comme chaque année depuis 2009, les Grignoux ont décidé de nous gâter pendant tout l’été. La formule proposée est désormais connue, mais on ne s’en lasse pas : deux concerts à prix doux, respectivement le vendredi à la Brasserie Sauvenière et le samedi au Café Le Parc, puis la projection gratuite d’un film en plein air dans la cour du Sauvenière. Et comme quantité rime ici avec qualité, il n’y a aucune raison de bouder son plaisir.

Si les films projetés vaudront assurément le détour, avec notamment les excellents « Retour vers le futur », « Thelma et Louise » et « Pulp Fiction » au programme, on s’attardera encore plus volontiers sur la programmation musicale de l’équipe des « Grincheux ». N’ayons pas peur des mots : elle est exceptionnelle. Au cours des deux mois à venir, les Grignoux accueilleront des artistes issus des quatre coins de la planète et pratiquant des genres aussi variés que le jazz, le folk, le blues, le hip hop, la world music et la chanson française. 

Folk celtique et blues d’entrée de jeu

Yves Teicher3 (c) libre de droits.jpgÇa démarrera très fort dès le week-end d’ouverture avec la venue de Perry Rose le vendredi 4 juillet à la Brasserie Sauvenière, suivie du concert de Little Hook le lendemain au Café Le Parc. Mis sur pied par le bluesman liégeois Renaud Lesire, ce combo propose une série de compositions propres et de reprises dans le style Mississippi Hill Country Blues, un genre musical né sur les collines du Nord du Mississipi et qui se caractérise par son côté joyeux et dansant. Dans l’avalanche de spectacles de qualité qui seront proposés par la suite, on pointera notamment ceux du groupe bruxellois Jaune Toujours, du chanteur folk tunisien Jawhar ou encore des excellents Anavantou!, un combo réunissant des musiciens belges et brésiliens. La venue en cité ardente de ces nombreux artistes réputés ne nous fera cependant pas oublier qu’à Liège aussi, le talent se conjugue au pluriel. Le Gypsy Swing Quintet, Igor Gehenot, Jacques Stotzem et Yves Teicher viendront ainsi montrer de quel bois ils se chauffent. Une chose est sûre : on ne va pas s’ennuyer.

  • Les concerts d’été des Grignoux, pendant tout le mois de juillet et août à 21h
  • Tous les vendredis à la brasserie Sauvenière
  • Tous les samedis au café le Parc
  • Entrée : de 7 à 10 euros en fonction des concerts  - pas de prévente
  • Des abonnements non nominatifs à 55 euros pour 9 concerts sont en vente aux caisses des cinémas des Grignoux

Les commentaires sont fermés.