07/07/2014

Ardentes J-3 : Le Joe Piler Bar fait peau neuve !

Jupiler1 (c) libre de droits.jpgQu’on s’y arrête ou pas, impossible de le louper. Chaque année, le stand Jupiler séduit des milliers de spectateurs des Ardentes, au point que certains y passent autant de temps que devant les concerts. Avec sa musique rythmée et ses danseuses, cette grande scène située au fond du Parc Astrid possède il est vrai quelques sérieux atouts pour attirer les festivaliers. Son concept sera cependant modifié cette année. Exit le Joe Piler Bar, place à The House of the Bull !

Cela fait déjà 5 ans que le Joe Piler Bar a débarqué aux Ardentes avec ses DJ’s exubérants, ses jolies danseuses et ses chapeaux de cow-boys généreusement distribués dans le public. Une opération de communication qui a connu un grand succès, le stand étant même considéré par certains comme une scène du festival à part entière. Cette année, Jupiler a cependant décidé de revoir entièrement sa copie. « Le Joe Piler Bar est un concept qui a parfaitement répondu à nos attentes », sourit Sven Meeuwissen, responsable du Marketing pour la célèbre marque de bière. « Mais après 5 ans, nous nous sommes dits qu’il était temps d’offrir du neuf aux festivaliers. Nous avons donc discuté avec les responsables des Ardentes pour savoir comment nous pourrions continuer à divertir le public liégeois. Il était important pour nous de prendre leur avis en compte afin de développer un nouveau concept aussi fort que l’ancien. »

Une exclusivité pour Les Ardentes et Werchter

Jupiler4 (c) libre de droits.jpgParmi les éléments abordés par Fabrice Lamproye et Gaëtan Servais figurait la musique. Certains festivaliers ont en effet suggéré organisateurs que des morceaux plus calmes s’adapteraient mieux à l’atmosphère qui règne sur le Parc Astrid au début et en milieu d’après-midi. On aura donc dorénavant droit à une lente montée en puissance plutôt qu’à du gros son dès l’entame de la journée. L'habillage du stand et les tenues des danseurs et des danseuses ont également été repensés, tout comme les couvre-chefs qui seront distribués au public. « Nous restons attentifs aux dernières tendances », confie Sven Meeuwissen. « C’est ainsi que nous avons décidé d’adopter un look plus urbain et de remplacer les chapeaux de cow-boy par des ‘urban hats’. Cet été, notre nouveau stand ne sera visible qu’à Werchter et aux Ardentes, où l’accueil du public a toujours été très enthousiaste. Jupiler est originaire de la région et on sent que les liégeois restent attachés à cette marque. Quand on arrive ici, on a toujours le sentiment d’évoluer à domicile. Le public des Ardentes aime faire la fête, il s’implique beaucoup pour participer au succès de notre stand. Il n’y a qu’à Liège qu’on voit des gens improviser spontanément une battle de break-dance au milieu de nos danseuses.  Stéphane Pauwels passe d’ailleurs lui aussi chaque année pour nous dire un petit bonjour. » Une bière fraîche, de la musique rythmée et de jolies danseuses : un cocktail détonnant auquel même le présentateur semble incapable de résister.

Les commentaires sont fermés.