30/10/2014

Le chanteur de Machiavel rend un vibrant hommage à son épouse disparue

 Mario Guccio3 (c) libre de droits.jpgC’est un véritable drame qui s’est abattu sur Mario Guccio, le chanteur de Machiavel. En février dernier, son épouse Angie décédait d’un cancer, un mal qui la rongeait depuis plusieurs années déjà. Bien décidé à poursuivre sa carrière d’artiste, il s’est alors noyé dans le travail, enchaînant les projets pour tenter d’atténuer la douleur. Après un roman publié le mois dernier, il s’apprête aujourd’hui à dévoiler « Link », un premier album solo en forme d’hommage à sa muse disparue.

« Chacun traverse ce genre d'épreuves à sa manière », explique le chanteur du premier groupe belge à avoir rempli Forest National. « Pour ma part, la seule échappatoire que j’ai trouvée était la création. Alors qu’Angie était encore en vie, j’ai rédigé ce premier livre qui s’appelle ‘Aveux Soumis’ et pour lequel j’ai décidé de reverser les droits d’auteur au Télévie pendant deux ans. Je me suis ensuite mis à composer une quinzaine de nouveaux morceaux. Je les ai d’abord proposés à Machiavel, mais les membres du groupe n’en ont gardé que quatre. Ils trouvaient les autres tellement personnels et introspectifs qu’ils m’ont conseillé de les rassembler sur un album solo. C’est ainsi qu’est né ce disque qui rend hommage à toutes les femmes, et à la mienne en particulier. Dans les bons moments comme dans les coups durs, je trouve qu’elles ont une force de caractère à toute épreuve. En tant qu’homme, je n’ai eu qu’à assister à la naissance de ma fille pour prendre une véritable leçon de courage. »

« Dans les bons moments comme dans les coups durs, les femmes ont une force de caractère à toute épreuve »

Mario Guccio - pochette de l'album Link (c) libre de droits.jpgDisponible à partir du 15 novembre, « Link » fera bien évidemment l’objet d’une tournée promotionnelle. Mario Guccio proposera tout d’abord une séance d’écoute à Blegny, une semaine avant la sortie officielle du disque. Il y sera possible de découvrir ces dix nouveaux morceaux dans des conditions optimales, tout en se restaurant dans une ambiance conviviale. Suivront ensuite une série de concerts pour lesquels le chanteur a décidé de ne se faire accompagner que de musiciennes, dont une avec laquelle il entretient un lien tout particulier. « Ma fille Isabelle sera effectivement sur scène avec moi », confie l’artiste. « Mon projet d’hommage à Angie lui tenait bien évidemment à cœur, mais c’est aussi l’occasion pour nous d’entretenir une nouvelle relation. Quand nous jouons ensemble, il n’y a plus de père ni de fille mais des amis et des musiciens qui travaillent et prennent du plaisir ensemble. Elle a des idées très novatrices par rapport à mes chansons et à leurs arrangements, elle m’apporte beaucoup d’un point de vue artistique. » A l’évidence, le talent se transmet par les gênes dans la famille Guccio.

  • Mario Guccio - « Link  », disponible à partir du 15 novembre chez les disquaires et sur les plateformes de streaming et de téléchargement.
  • Séance d'écoute A VI BLEGNE à Blegny le 8 novembre et show case à Ans le 5 décembre.

Crédit photo : Stone Design

Commentaires

Tout simplement un artiste complet et un homme à qui je porte toute mon amitié. C'est tout simplement une très belle personnalité.
J'ai lu le livre et je l'ai aimé.
J'attends l'album avec enthousiasme.
Merci à Mario pour ces moments-là.

Écrit par : PP | 31/10/2014

Les commentaires sont fermés.