18/02/2015

Le Cadran s’offre de grosses pointures

Carl Cox1 (c) libre de droits.jpgLe Cadran se porte bien, merci pour lui. Après avoir célébré en grandes pompes ses deux ans en décembre dernier, l’équipe de programmation de l’espace le plus branché de Liège ne se repose pas sur ses lauriers. Dans les semaines à venir, elle a prévu quelques soirées qui risquent bien d’attirer la grande foule du côté de la gare Palais.

Une programmation variée, des tarifs abordables et une situation exceptionnelle en plein centre de la cité ardente : voici les ingrédients qui permettent au Cadran d’attirer une clientèle à la fois chique et bon enfant à chacun de ses évènements. Et cette success-story ne semble pas prête à s’essouffler. La fine équipe qui gère les lieux a en effet décidé de passer à la vitesse supérieure en invitant tour à tour Crookers, Brodinski, Carl Cox et Etienne de Crécy à s’y produire en tête d’affiche. Quatre évènements qui s’annoncent chauds-bouillants, tout comme les soirées consacrées aux années 2000 et aux nineties qui s’y dérouleront prochainement.

Des visiteurs flamands, allemands et hollandais

Brodinski1 (c) libre de droits.jpg« Après deux ans d’existence, on sent que les DJ’s et leurs agents nous font de plus en plus confiance », sourit Bastien Braconnier, l’attaché de presse de l’établissement. « Attirer au Cadran une légende de la Techno comme Carl Cox aurait encore été impensable il y a quelques mois, mais nous avons eu la chance de faire venir son ami Marco Bailey qui lui a recommandé notre club. Ils seront d’ailleurs tous les deux là le 13 mai prochain, pour une soirée qui s’annonce d’ores et déjà historique. Nous avons déjà fait venir quelques grosses pointures dans le passé, mais jamais un DJ du calibre de Carl Cox. »

Ce crédit grandissant ne se ressent pas qu’au niveau des artistes. Le public de l’endroit s’est lui aussi diversifié, faisant petit à petit du Cadran un des lieux-clé du clubbing à l’échelle européenne. « C’est vrai qu’on entend de plus en plus de langues étrangères dans notre salle », note Bastien Braconnier. « Certains de nos concepts intéressent avant tout les liégeois, mais nos programmations plus pointues attirent aussi des visiteurs venus de Flandre, d’Allemagne et des Pays-Bas. Carl Cox ne se produit par exemple presque jamais en salle, ses prochaines dates en Europe sont prévues pour les festivals d’été. On peut donc s’attendre à voir des mordus venant des quatre coins de l’Europe débarquer à Liège pour l’applaudir. » Plus que jamais, l’équipe du Cadran peut voir les choses en grand.


 > Crookers, Attar!, Yves Bash vs The G et Johnson : le 28/02 (12 euros en prévente / 15 euros sur place)
 > Brodinski, Myd et Guillaume Berg : le 07/03 (12 euros en prévente / 15 euros sur place)
 > Le Bug de l’an 2000 fait son carnaval : le 27/02 (10 euros en prévente)
 > God Save the 90's, le 13/03 (12 euros en prévente)
 > Carl Cox, Marco Bailey, Jon Rundell et Dany Rodriguez : le 13/05 (25 euros en prévente, 30 euros sur place)
 
> Etienne De Crécy : le 26/06 (15 euros en prévente / 20 euros sur place)
 > Préventes au Media Markt, au Beer Lovers’ Café & Shop et sur www.lecadran.be

Les commentaires sont fermés.