25/02/2015

Jour J-7 pour le Reflektor

Oscar and The Wolf2 (c) libre de droits..jpgLe jour J approche à grands pas pour le Reflektor. Le mercredi 4 mars, la nouvelle salle de concerts installée en plein centre de Liège ouvrira ses portes pour accueillir Oscar & The Wolf. Trois soirées gratuites aux accents rock, électro et urbains s'y tiendront dans la foulée. De quoi illustrer d’entrée de jeu les différents registres d’une programmation que l’on devra essentiellement à l’équipe des Ardentes.

« Les derniers aménagements sont encore en cours, mais tout sera fin prêt pour l’inauguration », souffle Fabrice Lamproye, qui rêvait de disposer d’un tel outil depuis la fermeture de la Soundstation en 2008. « La salle sera idéalement située et disposera de tout le confort nécessaire pour recevoir les artistes et le public dans les meilleures conditions. Sa capacité maximale est de 600 personnes, mais nous pourrons aussi accueillir de plus faibles audiences grâce à la présence d’une mezzanine pouvant être fermée. Jusqu’ici nous programmions nos concerts à la Caserne Fonck, une salle qui posait quelques problèmes au niveau logistique. Elle n’était pas toujours libre et quand elle l’était, il fallait à chaque fois remonter la scène, les éclairages et la sono. Ces contraintes représentent un coût qui nous obligeait à ne mettre en place que des concerts susceptibles d’attirer un large public. Grâce au Reflektor et à sa configuration spécifique, nous pourrons aussi inviter des artistes moins connus. »

Une trentaine de concerts déjà confirmés

Ozark Henry2 (c) libre de droits..jpgAvec une trentaine de dates programmées avant la fin du mois de mai, l’agenda du Reflektor est d’ores et déjà bien garni. Parmi les temps forts attendus dans les prochaines semaines, on peut notamment pointer les venues de Jean-Louis Murat, d’Ozark Henry, de Sharon Van Etten, de Moriarty, de Daan, de Swans, de The Oh Sees et du liégeois Benjamin Schoos. Fabrice Lamproye affirme pourtant qu’il ne s’agit que d’un avant-goût des nombreuses réjouissances à venir : « Nous nous sommes engagés auprès de la Ville à prévoir au minimum une cinquantaine de concerts par an, mais nous aimerions en organiser plus du double. La bonne réputation des Ardentes nous a permis de convaincre de nombreux artistes de se produire au Reflektor alors qu'il n’a même pas encore ouvert ses portes. Nous sommes également prêts à accueillir d’autres organisateurs, que ce soit pour la mise en place de concerts ou d’autres formes de spectacles. Notre but est de proposer une offre complète et d’intéresser tous les amateurs de musique en Belgique. » Au vu de l’agenda des prochaines semaines, ces derniers n’ont déjà plus que l’embarras du choix.  

 > Infos et réservations via www.reflektor.be 

 

Les commentaires sont fermés.