05/03/2015

Octaves de la musique : quels artistes liégeois seront primés ?

Logo Octaves.jpgSaviez-vous que le terme « nominé » ne fait pas partie de la langue française ? Dérivé du mot anglais « nominee » que l’on entend à longueur de cérémonie des Oscars et des Grammy Awards, cet anglicisme a fait son apparition en France lorsque sont nés d’autres galas du genre comme les Césars et les Victoires de la musique. On devrait à nouveau l’entendre régulièrement ce lundi à l’occasion de la soirée des Octaves, une petite sauterie où les liégeois seront à nouveau fort bien représentés.

Créée en 2004 à l’initiative de RTL-TVI, la cérémonie des Octaves de la musique récompense chaque année différents artistes issus de la Fédération Wallonie-Bruxelles. La onzième édition du gala aura lieu lundi soir au Palais des Beaux-Arts de Charleroi. Et comme tous les ans, bon nombre de liégeois sont en lice pour décrocher le gros lot : Benjamin Schoos dans la catégorie Chanson française, Tar-One pour les Musiques urbaines, My Little Cheap Dictaphone en Pop/rock et dans la catégorie Album de l’année, Compuphonic et Cupp Cave pour les Musiques électroniques, le Lg Jazz Collective et Greg Houben en Jazz, Eliane Reyes pour la Musique classique, Jean-Paul Dessy, Michel Fourgon et l’O.P.R.L. en musique contemporaine et enfin The Belgians pour le Spectacle de l’année. Tous espèrent recevoir un Octave des mains d’Hakima Darhmouch, la maîtresse de cérémonie.

La passe de trois pour Benjamin Schoos ?

Benjamin Schoos3 - (c) Pascal Schyns - membre Sofam.jpg« C’est la troisième fois que je fais partie des artistes nommés », nous a confié Benjamin Schoos, qui figure avec Antoine Chance, Suarez, Ivan Tirtiaux et Marie Warnant parmi les prétendants à l’Octave de la Chanson française. « La première fois je suis reparti les mains vides, mais j’ai reçu les Octaves de l’album de l’année et de l’artiste de l’année en 2013. C’était d’autant plus inattendu que c’est « China Man vs China Girl » qui a été récompensé, un disque réalisé dans l’urgence et pour lequel je ne pensais pas rencontrer pareil succès. Même si cette distinction n’a pas l’impact des Victoires de la musique en France, elle permet malgré tout de faire parler de soi dans les médias, que ce soit dans la presse écrite ou en radio. Il y a deux ans, j’ai même reçu des félicitations de gens que je croisais en me promenant dans mon quartier. Ça prouve que l’initiative est intéressante, puisqu’elle vise justement à aider les artistes wallons et bruxellois à se faire connaître du grand public. » Avec des concurrents comme Stromae, Girls in Hawaii, BJ Scott ou encore Vaya Con Dios, les artistes liégeois auront parfois fort à faire pour tirer leur épingle du jeu. On ne serait pourtant guère étonnés d’en voir quelques-uns repartir avec les honneurs.

 > Octaves de la Musique, le 9 mars au Palais des Beaux-Arts de Charleroi
 > La cérémonie sera diffusée en direct à partir de 20h sur le site Internet www.vike.be et en différé sur RTC le samedi 14 mars à partir de 20h30.

09:54 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.