31/03/2015

Starflam revient par la grande porte

Starflam3 (c) libre de droits.jpgOn peut dire qu’ils nous avaient manqué, les lascars. Douze longues années après leur dernier album studio, les liégeois de Starflam sont de retour avec un Best of, quelques dates de concert et peut-être même plus si affinités. Un long silence qui n’a visiblement pas affecté le pouvoir créatif de DJ Mig-One, Kaer, Seg, Akro, L’Enfant Pavé et ALB, puisque leur best of est affublé de deux titres inédits qui devraient ravir les amateurs de rap old school.

« Tout a recommencé pour nous quand l’Ancienne Belgique nous a demandé de nous produire chez eux à l’occasion des 40 ans du mouvement hip hop », se souvient L’Enfant Pavé, un des MC’s de la bande. « Nous avions mis un terme au projet en 2009 à cause des problèmes de santé rencontrés par Seg. Nous avons fait quelques répétitions pour voir comment chacun se sentait et la magie a directement opérée. Le concert a finalement eu lieu en novembre dernier et nous avons été fortement touchés par l’enthousiasme du public. Il y avait là plus d’un millier de personnes qui ne nous avaient visiblement pas oubliés et nous ont réservé un accueil incroyable. Ca nous a donné envie de nous remettre au travail. »

Un concert à Liège en avril !

Starflam2 (c) libre de droits.jpgPour l’instant, il n’est pas encore question de nouvel album, même si L’Enfant Pavé nous avoue que DJ Mig-One n’a jamais cessé de produire de nouveaux sons et de les envoyer à ses compères. Les liégeois se sont jusqu’ici contentés d’enregistrer deux inédits qui feront partie de leur best of et seront défendus sur scène à l’occasion d’une mini-tournée. « Quelques fans nous ont dit qu’ils regrettaient que notre retour sur scène ait eu lieu à Bruxelles plutôt que dans notre ville d’origine », précise celui qui a aussi publié une série d’albums solo sous le nom de King Lee. « Après un détour par Gand, que nous avons toujours considérée comme notre deuxième maison, nous nous produirons donc en cité ardente à l’occasion de l’Open Street Festival. Viendront ensuite une série de dates en été, dont les festivals Couleur Café et Esperanzah. Pour la suite, par contre, rien n’est encore confirmé. Même si nous sommes toujours restés en très bons termes, cette reformation est tellement inattendue que nous avons décidé d’y aller pas à pas. En fonction de l’intérêt du public et du plaisir que nous prendrons à rejouer ensemble, il n’est pas impossible que l’aventure se prolonge avec un nouvel album mais pour l’instant nous en sommes encore loin, nous préférons savourer ce qui nous arrive sans nous poser trop de questions. » Les mordus savent donc ce qu’il leur reste à faire. Si leurs prochains concerts font un tabac, les membres de Starflam pourraient être tentés de retourner en studio.

 > Starflam - « Best of » - disponible à partir du 6 avril chez les disquaires et sur les plateformes de téléchargement.
 > En concert le 24/04 à la Caserne Fonck dans le cadre de l’Open Street Festival. Préventes (20 euros + frais de réservation au lieu de 25 euros sur place) disponibles dans les magasins Fnac.

Les commentaires sont fermés.