09/07/2015

Liège a rendez-vous avec « ses » Ardentes

(c) Goldo - ardentes2921.jpgC’est fou comme le temps passe vite. En 2006, un nouveau festival faisait son apparition à Liège. On trouvait son nom un peu étrange et son affiche inégale, mais l’enthousiasme de l’équipe qui l’avait initié rendait d’emblée l’évènement attachant. Deux jours et un coup de boule de Zinedine Zidane plus tard, il prenait une place à part dans le cœur des Liégeois, devenant instantanément un rendez-vous incontournable.

Depuis lors, les Ardentes ont bien grandi. Le festival ambitieux mais encore immature de la première édition a fait place à une organisation sans faille. Réputée pour son sérieux et son professionnalisme, l’équipe mise en place par Gaëtan Servais et Fabrice Lamproye a néanmoins su garder cette dimension humaine qui fait que les artistes se sentent mieux à Liège plutôt qu’ailleurs. Il n’y a qu’aux Ardentes qu’un personnage comme Bouli Lanners propose spontanément de servir de chauffeur à quelques-unes des têtes d’affiche, les trimballant d’un lieu à l’autre dans sa magnifique voiture de collection. Tous ces à-côtés qui font la différence entre les Ardentes et les autres évènements du genre, La Meuse vous les fera vivre de près, en se baladant pendant quatre jours dans les coulisses du festival.

Il reste des billets et des pass

(c) Kmeron.jpgBonne nouvelle pour les indécis : aucune journée n’affiche complet pour l’instant. On trouvera encore des billets pour la journée d’ouverture aujourd’hui aux guichets, tandis que les derniers pass pour 2, 3 ou 4 jours seront vendus chez les fournisseurs habituels. Des places pour le vendredi, le samedi et le dimanche sont elles aussi toujours disponibles, si bien que votre choix pourra se baser uniquement sur vos goûts musicaux.

Les concerts de ce jeudi feront la part belle au hip hop. Avec notamment La Smala, Starflam, Rae Sremmurd et Kendrick Lamar au programme, l’ambiance devrait être résolument festive. Outre les artistes précités, on pourra aussi voir à l’œuvre le duo français The Do et la jolie Béatrice Martin, alias Cœur de Pirate. Une mise en bouche copieuse, mais certainement pas indigeste.

Vendredi hyper-varié, rock ‘n roll le samedi

Demain, de nombreux styles musicaux seront à l’honneur : le rock avec notamment BRNS, Temples, Baxter Dury et dEUS, le hip hop avec De La Soul et Asap Rocky ou encore l’électro avec The Avener, Lost Frequencies et Bakermat. Au niveau des têtes d’affiche, les programmateurs ont choisi de confier à Oscar & The Wolf et au DJ allemand Paul Kalkbrenner le soin de transformer la plaine de Coronmeuse en discothèque à ciel ouvert.

(c) Samuel Szepetiuk.jpgC’est pourtant le samedi qu’on aura droit au plateau le plus costaud. Charlie Winston, Iggy Pop et The Hives se produiront ainsi tour à tour sur la grande scène, tandis que Paul Weller et la sulfureuse Nicki Minaj devront mettre le feu dans la salle HF6. Parmi les autres points d’intérêts de cette journée qui n’en manque pas, on évoquera notamment la venue de Gaz Coombes et des groupes liégeois Roscoe et The Experimental Tropic Blues Band.

D’Angelo et Fauve pour le bouquet final

La journée de dimanche offrira elle aussi son lot de temps forts. Les têtes d’affiche Metronomy, Tine Tempah, D’Angelo et Fauve vaudront à elles seules le détour, mais on se réjouit aussi de voir à l’œuvre le rappeur français Nekfeu et l’excellent duo anglais Sleaford Mods, qui propose un audacieux mélange de punk et de hip hop. Pour que la fête soit totale, il ne reste plus qu’au soleil à confirmer sa présence.

Les commentaires sont fermés.