09/09/2015

Pour les Fêtes de Wallonie, Karbon Kabaret va éblouir les liégeois

Karbon Kabaret - Fabrice Murgia et les majorettes de Belgium Star Liège (c) Dominique Houcmant - Goldo.jpgLe monde culturel liégeois en ébullition. Dans quelques jours aura lieu le grand spectacle Karbon Kabaret, qui réunira plus de 250 artistes sur la Place Saint-Lambert. Sorte de lot de consolation accordé par les montois suite au retrait de la candidature liégeoise au titre de Capitale Européenne de la Culture, il remplacera les concerts organisés traditionnellement dans le cadre des Fêtes de Wallonie. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’annonce mémorable et grandiose.

La mise en scène de cet évènement gratuit a été confiée à Fabrice Murgia, un jeune trentenaire qui est déjà parvenu à se faire un nom dans le milieu du théâtre. Dès le départ, ce verviétois d’origine a voulu combiner le folklore liégeois avec ses créateurs plus contemporains. « Le spectacle est une initiative des autorités provinciales », précise celui qui n’avait encore jamais dirigé une création de cette ampleur. « Elles m’avaient d’abord demandé de mettre en valeur le patrimoine liégeois, mais elles se sont montrées très enthousiastes quand je leur ai proposé d’y inclure aussi les tendances actuelles. Cela m’a permis de concevoir un grand melting-pot où l’on pourra admirer un tchantchès géant de 7 mètres, des fanfares et des majorettes, mais aussi des break-dancers, des groupes de rock comme Roscoe et des projections vidéo. »

"Par les liégeois, pour les liégeois"

Karbon Kabaret- Aperçu (c) Dominique Houcmant - Goldo.jpgDésireux de favoriser les rencontres entre des univers qui n’ont a priori rien en commun, Fabrice Murgia n’a accepté que les candidatures d’artistes prêts à jouer le jeu. On pourra ainsi voir le rappeur Kaer de Starflam interpréter un morceau avec les rockeurs de The Experimental Tropic Blues Band, des longs-nés de Malmedy se faire piéger par les acrobates de Speeders Family ou encore le pianiste de jazz Fabian Fiorini partager la scène avec les élèves du Conservatoire royal de Liège. « Ce spectacle est un one-shot, mais je suis sûr que ces multiples collaborations porteront leurs fruits sur le long terme », explique Fabrice Murgia. « Tous les artistes et techniciens qui participent au projet vivent là une expérience unique qui leur permettra de toucher un large public et de grandir encore dans leur discipline. C’est pour cela que j’ai été particulièrement touché par les critiques qui ont été formulés concernant le budget alloué à notre création. Il aurait été facile pour la Province de verser un cachet pour un spectacle clé sur porte venu de l’étranger. Ici, chaque euro investi a été redistribué à de jeunes créateurs issus de la région. C’est un spectacle par les liégeois et pour les liégeois, on y retrouvera tout ce qui fait pour moi l’identité de la Province de Liège. » Même si une grande part de mystère entoure encore le show en lui-même, on a hâte de voir le résultat final.

 > Karbon Kabaret, le 19/09 à 20h30 sur la Place Saint Lambert.
 >
Le spectacle est gratuit et sera également diffusé en direct sur la RTBF. Il durera 1h30 environ et sera suivi d’un grand bal électro jusqu’à 2h du matin.  L’after-party officielle débutera dès minuit au Cadran (rue de Bruxelles).

Illustrations : Dominique Houcmant - Goldo

Les commentaires sont fermés.