24/09/2015

L’Unifestival va enflammer le Sart Tilman

Logo Unifestival (c) libre de droits.jpgLes étudiants en rêvaient, l’Unifestival l’a fait. Chaque année depuis 2007, une quinzaine de jeunes se retroussent les manches pour organiser un gigantesque évènement musical sur le site du Sart Tilman. Aidés par une cinquantaine de bénévoles, ces élèves enthousiastes et débrouillards sont parvenus à attirer plus de 10 000 spectateurs l’an dernier. Pour la neuvième édition qui aura lieu ce jeudi, le comité organisateur, qui se renouvelle partiellement au gré des promotions, espère atteindre le même objectif. 

Une affiche alléchante

L’affiche 2015 ne manquant vraiment pas d’allure, on peut résolument miser sur un nouveau succès. Le menu de cette édition se déclinera entre concerts pop-rock sur la grande scène et DJ-sets électro sur la plus petite. Dans les deux cas, la programmation fait la part belle aux artistes du cru. Berry Hope, Pepper Grain et Noisy Way, qui se succèderont sur la grande scène en début d’exercice, sont ainsi tous les trois issus de la région liégeoise. Ils seront suivis par StevN, un jeune auteur-compositeur d’à peine 22 ans qui se distingue avant tout pour son incroyable jeu de guitare. A voir. Dans la foulée, on se réjouit de revoir à l’œuvre les rockeurs teigneux de Big Moustache Bandits. On retrouvera ensuite deux authentiques têtes d’affiche avec les excellents anglais d’Electric Swing Circus et les liégeois d’Okapi & The Architects, vainqueurs du Tremplin des Solidarités cette année.

Des DJ’s en vue et une tête de taureau

DJ Pierre2 (c) libre de droits.jpgParmi les DJ’s chargés d’animer la plus petite scène, on retrouve également des habitués des nuits liégeoises avec le Hi Cool Kid Gang. Le public peut également s’attendre à en prendre plein la vue devant la prestations de la star belge des platines Dave Lambert, qui se produira à Liège sous le pseudonyme de DJ Bull et portera pour l’occasion un imposant masque de taureau. Le bouquet final sera assuré par le mythique DJ Pierre (photo) et Tao H, un bordelais qui monte depuis quelques années sur la scène électro.  Les mines seront sans doute un peu grises vendredi matin dans les auditoires.

  • Unifestival, le 01/10 (17h-2h) sur le campus de l’ULg-Sart Tilman (gratuit).
  • Un village des saveurs proposant de la nourriture et des boissons à prix démocratiques sera dressé sur place.
  • Le site du Sart-Tilman est accessible en bus avec les lignes 48. Des navettes gratuites permettront aux festivaliers de regagner le centre-ville entre minuit et 3 heures du matin.
  • www.unifestival.org

Les commentaires sont fermés.