29/09/2015

Vu pour vous à Vérone: Eros Ramazzotti sera en Belgique les 26 et 27 octobre

3.jpgActuellement en tournée en Italie, Eros Ramazzotti était la semaine dernière en concerts dans l’arène de Vérone. Nous avons assisté en primeur au lancement de sa nouvelle tournée mondiale, juste avant ses deux concerts programmés les 26 et 27 octobre prochains au Palais 12 à Bruxelles. A 52 ans, l’éternel adolescent italien n’a rien perdu de sa voix et de sa magie.

S’il y a bien une référence éternelle et indémodable en matière de musique italienne, c’est bien Eros Ramazzotti. Depuis sa victoire au festival de San Remo en 1986 avec « Adesso Tu », cet éternel adolescent romantique que les années ne semblent pas avoir éprouvé a su traverser les époques tout en conservant ce charme transalpin qui plait à toutes les générations. Il suffisait pour cela d’observer le large public qui composait les 10.000 places de la légendaire Arena de Vérone le mercredi 16 septembre dernier. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le public italien a une nouvelle fois répondu présent. Une soixantaine de dates qui s’inscrivent dans le cadre de sa nouvelle tournée mondiale baptisée « Perfetto World Tour ». Une tournée éponyme du nom de son dernier album sorti en ce début d’année et un 14e album original dans la lignée des précédents. On y retrouve des balades mêlées à des titres teintés de pop. Bref, du Eros Ramazzotti comme on l’aime. Mais cette nouvelle tournée n’en demeure pas moins des plus modernes. Eros Ramazzotti a su évoluer avec son temps et n’a pas manqué d’apporter un vent de fraicheur à son show. Il s’est entouré pour cela du jeune chorégraphe Luca Tommassini qui a collaboré avec le Cirque du Soleil et la télévision italienne mais également avec les plus grands dont Michael Jackson, Madonna et Whitney Houston. Eros nous a présenté un concert comprenant 27 chansons. Des titres issus de son dernier album mais également des standards. De « Se Bastasse Una Canzone », en passant par « Terra Promessa », « Un’Altra Te », « Cose Della Vita », « Più Bella Cosa » ou encore un medley acoustique reprenant « Una Stroria Importante », l’incontournable « Adesso Tu » et « L’Aurora », tous y trouveront leur compte, des fans de la première heure à la nouvelle génération.

1.jpgEt afin d’apporter une dynamique visuelle à cette nouvelle tournée, l’équipe d’Eros utilise sur scène un gigantesque écran vidéo de 150m² en haute résolution jouant exclusivement sur le noir et le blanc. Une référence indirecte à la Juventus de Turin dont Eros est un supporter acharné et déclaré. La référence au football reviendra d’ailleurs plusieurs fois durant le concert. Mais si le chanteur a conservé le romantisme de ses débuts, il n’en demeure pas moins attentif à l’actualité. C’est un message d’unité et de solidarité qui transpire des images diffusées sur l’écran géant. Mieux, au beau milieu du show, Eros étonne en tenant un discours politiquement engagé sur les migrants. Il propose alors la chanson « Sodi » (« Exode »). Un titre moins connu du grand public écrit en 1993 mais qui colle parfaitement à l’actualité. « Cet événement est arrivé il y a vingt ans. Aujourd’hui, nous devons apporter de l’amour et ouvrir nos bras à ceux qui arrivent », lance-t-il. Un Eros qui est apparu fort aminci. « Il s’est préparé comme un véritable sportif », nous a confié un membre de son staff. Mais si les tempes sont grisonnantes, il n’a rien perdu de sa superbe et surtout de sa voix qui demeure celle des premières heures.

Bio express

1963. Année de naissance d’Eros Ramazzotti à Rome, dans le mythique quartier de Cinecittà.

1984. Il participe au célèbre festival de la chanson italienne de San Remo dans la catégorie « voix nouvelles » avec le titre « Terra Promessa ». Si l’accueil du public est positif, il ne remporte pas le concours.

1985. Retour au festival de San Remo avec une autre chanson qui l’accompagne encore aujourd’hui lors de ses concerts : « Una Storia Importante ». Il termine septième mais le succès est une nouvelle fois au rendez-vous.

1986. La troisième sera la bonne. Il remporte enfin le célèbre festival de San Remo avec la chanson « Adesso Tu » qui demeure aujourd’hui sa carte de visite.

1990. L’année de sortie de son cinquième album « In Ogni Senso ». Fort de ce nouveau succès en Italie, il rencontre un bel accueil à l’étranger et participe même à plusieurs émissions et shows aux USA.

1996. Naissance de sa fille Aurora à qui il dédie une chanson.

1997. Il enregistre un duo avec Tina Turner qui rencontrera un succès international avec la chanson "Cose della vita".

1998. Il épouse Michelle Hunziker, dont il divorcera en 2002.

2000. Duo avec Cher sur la chanson "Piu Che Poi".

2004. Duo avec Joe Cocker sur "That's all I need to know".

2011. Naissance de sa fille Raffaela Maria avec sa nouvelle compagne le modèle Marica Pellegrinelli.

2014. Il épouse la maman de sa seconde fille trois ans plus tard.

2015. Naissance de son troisième enfant, un fils cette fois : Gabrio Tullio.

2015. Sortie de son dernier album « Perfetto ».

Les commentaires sont fermés.