28/10/2015

Lieutenant nous plonge au cœur de l’arène

Lieutenant1 (c) libre de droits.jpgC’est l’un des projets les plus ambitieux que l’on ait pu voir à Liège ces dernières années. Entre musique, littérature et arts plastiques, les membres de Lieutenant ont choisi de ne pas choisir. Leur nouveau disque intitulé « Le Cœur de l’Arène » est en effet accompagné d’un roman et d’une douzaine de peintures, pour une œuvre à la fois multi-facettes et pleinement aboutie.

« L’idée de cette rencontre entre différentes disciplines remonte à environ deux ans », explique Laurent Van Ngoc, le chanteur et guitariste du groupe. « Notre bassiste et pianiste Philippe Lecrenier avait déjà écrit deux livres auparavant. Nos nouvelles compositions lui en ont inspiré un troisième. Peu à peu, nous avons conçu une trame générale qui se retrouve à la fois dans le roman et sur le disque. Notre batteur Pierre Mulder a quant à lui toujours eu un atelier de peinture chez lui. Il s’est mis au travail par la suite et a peint une douzaine de toiles directement inspirées de l’histoire racontée dans nos chansons et dans le livre. Elles se retrouveront dans le livret du CD et seront exposées à la Cité Miroir du 10 au 14 novembre.  »

De Neil Young à Gainsbourg

Lieutenant - Couverture de l'album Le Coeur de l'arene (c) libre de droits.jpgMalgré un passage de la langue de Neil Young à celle de Serge Gainsbourg, le nouveau disque de Lieutenant est immédiatement reconnaissable. Cette façon toute particulière de faire de la pop avec les arrangements de cordes flamboyants écrits par Anne-Claude Dejasse et les paroles très soignées de Laurent et Vincent Hargot en font clairement une formation à part sur la scène musicale en Belgique. « Nos influences sont toujours les mêmes qu’à nos débuts », confie Laurent Van Ngoc. « Nous avions tout simplement envie de nous exprimer en français sur ce disque. Ça me fera sans doute un petit choc en concert, car je n’ai pas l’habitude d’avoir en face de moi un public qui comprend tout ce que je raconte. Ceci dit, même si notre album raconte une histoire, nous tenions à ce que les différentes chansons puissent aussi être écoutées séparément. Chaque morceau se suffit à lui-même, le fil rouge qui existe entre le disque, le livre et les peintures n’est là que pour ajouter une dimension supplémentaire pour tous ceux qui s’y intéressent. » Ceux-là se presseront sans doute le mardi 10 novembre au Reflektor, où le groupe présentera à la fois son album et le roman qui l’accompagne. On peut déjà prédire qu’ils ne le regretteront pas. 

 > Lieutenant - « Au cœur de l’Arène » - disponible chez les disquaires et sur les plateformes de téléchargement.
 > En concert le 10/11 à 19h30 au Reflektor. Préventes (€ 11,50) disponibles via www.reflektor.be

Les commentaires sont fermés.