23/11/2015

Rencontre avec Eric Antoine qui sera au Forum de Liège le 30 avril prochain

ERIC PRESSE A (c)Laurent Seroussi.jpg

Eric Antoine : « La télévision a changé ma vie »

Le magicien français à l’imposante chevelure Eric Antoine reviendra en Belgique le 30 avril 2016 au Forum de Liège. Après un passage à Forest National le 31 mai dernier, voilà une date supplémentaire qui s’inscrit dans le cadre de sa deuxième partie de tournée adaptée aux plus petites salles. Actuellement à la télévision en tant que membre du jury de « La France à un incroyable talent », il nous a livré ses premières impressions.

Salut Eric, comment vas-tu ?

Tout va très bien. Je travaille activement sur la seconde partie de ma tournée. Mais les tournages de l’émission me prennent pas mal de temps. Nous sommes filmés pendant douze heures d’affilée.

Comment appréhendes-tu ce nouveau rôle ?

C’est un tout autre exercice que celui de candidat ou d’artiste. Jury, c’est beaucoup plus stressant. Mais j’aime ça. J’y prends beaucoup de plaisir. J’ai été candidat dans la première saison. Cette fois, je me retrouve de l’autre côté du miroir. C’est très émouvant car je connais leurs angoisses.

Quel regard portes-tu sur la télévision ?

La télévision, et surtout cette émission, a changé ma vie. Elle m’a apporté la notoriété qui me permet aujourd’hui de me produire sur scène devant un public. Elle a surtout participé de façon très active aux changements de ma vie.

Tu as récemment refusé une collaboration dans une comédie musicale. Pourquoi ?

J’ai en effet été sollicité par Dove Attia dans le cadre du spectacle « La Légende du Roi Arthur ». Mais la magie dans ce genre de spectacle ne me correspond pas. Je ne m’y retrouvais pas. C’est un exercice qui ne me représentait pas. Je ne pense pas que j’étais le bon ingrédient. Avec mon égo, je n’étais pas capable de m’effacer au service du spectacle. Je leur ai d’ailleurs conseillé un ami à ma place. Ce genre est trop sérieux pour moi.

L’humour est d’ailleurs ta marque de fabrique.

Absolument ! Le sérieux dans la magie place une distance entre le magicien et le spectateur. Avec de l’humour, on se rapproche des gens. Nous créons une sorte d’intimité. C’est pour cette raison que j’ai toujours souhaité associer ces deux arts. Les magiciens qui se prennent trop au sérieux ont parfois tendance à m’énerver. Ce n’est pas la même écriture que celle que j’essaie d’appliquer. Le côté fascination place le magicien sur un piédestal. Moi, je préfère me mettre au niveau du public. C’est un choix assumé.

Que nous prépares-tu pour ton retour en Belgique ?

Ce sera plus ou moins le même spectacle que celui qui a été proposé dernièrement à Bruxelles. La seule différence est qu’il a été adapté aux plus petites salles. Trois numéros seront différents. Mais il y aura toujours de grandes illusions. Je fais voler un spectateur et il y a même un tour en direct sur Facebook.

Un spectacle qui aura lieu au Forum de Liège…

C’est pour moi l’une des plus belles salles de la francophonie. Les Liégeois, et les Belges en général, sont un public génial. Et comme le Carré n’est pas loin pour la seconde partie de soirée, ce sera doublement bon (rires).

16:33 Publié dans Théâtre | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.