12/02/2016

The Scrap Dealers montrent un nouveau visage

The Scrap Dealers3 (c) Erisxnyx.jpg

Les Scrap Dealers sont de retour. Deux ans après « Red Like Blood » et « The Scrap Dealers », leurs deux premiers EP’s publiés coup sur coup, les rockeurs liégeois reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène avec « After a Thousand Blows », leur premier véritable album. Un disque intense et puissant qu’ils viendront présenter samedi soir au Mad Café. Portrait.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que The Scrap Dealers ne manquent pas d’inspiration. En deux ans, les liégeois ont déjà publié deux EP et un album qui vient d’arriver dans les bacs mais qui aurait déjà pu être publié plus tôt. Les six morceaux de « After a Thousand Blows » ont en effet été enregistrés il y a plus d’un an, soit quelques mois à peine après la parution de  « The Scrap Dealers ». Mais le plus surprenant, c’est que ce laps de temps ultra-court n’a pas empêché le groupe de prendre une nouvelle orientation, en intégrant des accents plus pop dans leurs morceaux.

« C’est vrai qu’à nos débuts, nous faisions surtout du rock garage », observe Régis Germain, le chanteur du combo. « Ici, on est davantage dans une veine psychédélique, mais toujours avec pas mal de guitares. Ceci dit, cette évolution n’est pas vraiment consciente ni préétablie. En composant, nous avons seulement suivi notre instinct et nos envies musicales du moment. »

The Scrap Dealers - couverture de After a Thousand Blows (c) libre de droits.jpg

« Pour notre concert à Liège, on ne pourra pas se louper ! »

Avec ses longues plages pouvant aller jusqu’à 10 minutes et ses mélodies envoûtantes, le disque est en tout cas taillé pour la scène. Un terrain de jeu privilégié pour The Scrap Dealers, qui se réjouissent de venir présenter leurs nouveaux morceaux samedi prochain au Mad Café. « On est à la fois très impatients et très nerveux », sourit Régis Germain. « C’est toujours très agréable de venir jouer sur nos terres, mais c’est aussi assez stressant. Il y aura beaucoup de connaissances dans la salle, que ce soit des amis ou des membres de la famille. On n’a donc pas envie de se louper, on va bosser dur d’ici-là pour être certains d’être au point. » Que Régis et sa bande se rassure. Avec un tel répertoire, ils ne pourront que nous régaler.

 > The Scrap Dealers – « After a Thousand Blows », disponible chez les disquaires et sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement.
 > En concert le 20/02 au Mad Café avec le groupe américain Heaters (7 euros).

Crédit photo : Erisxnyx

Les commentaires sont fermés.