11/03/2016

Exclusivité pour La Meuse : Mark Ronson sera cet été aux Ardentes !

Mark Ronson1 (c) libre de droits.jpg

Bonne nouvelle pour les amateurs de pop classieuse : Mark Ronson sera cet été aux Ardentes. Après les rockeurs d’Indochine et le rappeur JoeyStarr, c’est le troisième poids lourd à s’ajouter à une affiche qui commence lentement mais sûrement à prendre forme.

Si vous n’étiez pas sur une île déserte ces dernières années, vous avez forcément craqué pour un des tubes signés Mark Ronson, parfois même sans savoir qu’il était aux commandes. Paru l’an dernier, le seul « Uptown Funk » a été classé numéro 1 dans une quinzaine de pays dont la France, le Royaume-Uni, les Etats-Unis et la Belgique. Il ne s’agit pourtant pas du seul fait d’arme de ce gaillard né il y a 40 ans à St John’s Wood, un quartier huppé du centre de Londres.

Fils d’un riche producteur anglais, Mark Daniel Ronson partit vivre à New York avec sa maman dès l’âge de huit ans, après que celle-ci ait divorcé et refait sa vie avec le guitariste des Foreigners Mick Jones. Durant son adolescence, il vécut entouré de nombreux musiciens parmi lesquels Mick Jagger, David Bowie et Paul McCartney, rien que ça. La présence de légendes du rock dans ses parages ne l’empêcha pas de s’intéresser à la culture hip hop. Il devint peu à peu le DJ préféré des stars, officiant même lors du mariage hyper médiatisé de Tom Cruise et Katie Holmes.

L’homme derrière les tubes d’Amy Winehouse, Lily Allen et Adèle

Son premier album baptisé « Here Comes The Fuzz » est paru en 2003, mais c’est surtout en tant que producteur que Mark Ronson se fit d’abord connaître du grand public. Particulièrement doué pour dénicher les talents de demain, il mit ainsi successivement le grappin sur Amy Winehouse, Lily Allen et Adèle, façonnant quelques-uns des plus grands tubes de ces dernières années. Ce n’est finalement que l’an dernier que sa carrière solo décollait grâce à « Uptown Special », un quatrième album qui figure parmi les meilleures ventes de 2015, tous styles confondus.

Muni d’une culture musicale ahurissante et d’un sens du show particulièrement développé, celui qui est marié au mannequin français Josephine de La Baume se produira en DJ-set le jeudi 7 juillet sur la grande scène des Ardentes. Et que ceux qui regrettent qu’il ne s’agisse pas d’un « vrai » concert se rassurent : le bonhomme sait y faire pour mettre le feu à un dancefloor. Présent dans les mêmes conditions au festival de Dour l’an dernier, il y a mis tout le monde d’accord avec un set à la fois classieux et terriblement efficace. Accompagné de deux chanteurs qui ont eux aussi le chic pour faire remuer les popotins, il livrera à coup sûr un des spectacles à ne pas louper cet été.

Casseurs Flowters1 (c) libre de droits.jpg

La venue d’une star de cette envergure fait évidemment de l’ombre à tous les autres artistes qui seront officiellement confirmés aujourd’hui par les organisateurs des Ardentes. On s’en voudrait cependant d’oublier le petit prodige français Broken Back, l’ancien membre de Starflam Baloji et surtout les Casseurs Flowters, le duo de rappeurs que les ados s’arrachent depuis quelques années et que leurs parents ont récemment découvert dans les capsules « Bloqués » sur Canal+. Petit à petit, la onzième édition des Ardentes commence à avoir fière allure.

 > Les Ardentes 2016, du 6 au 10 juillet sur la plaine du Parc Astrid.
 > Les nouvelles confirmations : Mark Ronson DJ set, Casseurs Flowters, Yelawolf, Sniper, Broken Back, Section Boyz, Onra live, Baloji, Marc Ribot & Young Philadelphians, Jameszoo et Woodie Smalls.
 > Tarifs hors frais de réservation : Pass pour les 4 jours : 110 euros, tickets un jour : 55 euros.
 > Préventes à la Fnac, au MediaMarkt, à Belle-Île et sur www.lesardentes.be

Les commentaires sont fermés.