• Kennedy’s Bridge bat le fer tant qu’il est chaud

    Kennedy's Bridge1 (c) libre de droits.jpg

    Certains groupes sont visiblement plus prolifiques que d’autres. Alors que la plupart mettent en général trois ou quatre ans avant de se rappeler au bon souvenir de leurs fans, une poignée d'entre eux se distingue en proposant régulièrement de nouveaux morceaux. C’est notamment le cas de Kennedy’s Bridge. Deux ans à peine après « Basics », leur premier 6-titres, les jeunes liégeois reviennent aujourd’hui avec « Contact », une nouvelle collection de chansons où ils dévoilent une nouvelle facette de leur talent.

    « C’est vrai que nous n’avons pas traîné avant de retourner en studio », sourit Pierrot Negamiye, le chanteur du quintet. « Cela vient de notre approche de la musique, qui est assez spontanée. Après plusieurs dates de concert en Belgique, en France et au Luxembourg, nous nous sommes rapidement remis à composer de nouveaux morceaux. Et dès que nous en avons eu suffisamment pour sortir un nouveau 6-titres, nous avons décidé de reprendre le chemin du studio 5 de Chênée. Nous ne pensons pas encore à publier un premier album, ce sera pour plus tard. Le format plus court nous correspond bien pour l’instant. Il nous permet de travailler vite et de proposer au public un instantané de ce qu’est Kennedy’s Bridge à l’heure actuelle. »

    Kennedy's Bridge - couverture de Contact.jpg

    Changement d’atmosphère

    Ce nouveau disque offre aussi aux liégeois l'occasion de se montrer sous un jour nouveau. Bien qu’immédiatement reconnaissable, le style du groupe évolue cette fois dans des eaux plus troubles. Les morceaux frais et légers des débuts font place à des compositions au tempo plus lent et aux arrangements plus subtils. C’est notamment le cas sur « Come Closer », le single qui ouvre le disque tout en langueur et en fragilité. Pierrot et sa bande y affirment encore davantage leur talent d’équilibristes pop, tout comme leur capacité à créer des morceaux qui se gravent instantanément dans votre cortex auditif. Un mélange de sonorités dans l’air du temps et de mélodies intemporelles qui sera présenté "à domicile" le samedi 9 avril au Reflektor. De quoi se gonfler le moral à bloc avant d’affronter les autres salles du pays.

     > Kennedy’s Bridge - « Contact », disponible à partir du 8 avril chez les disquaires et sur les plateformes de streaming et de téléchargement.
     > En concert avec Sonnfjord le 09/04 au Reflektor (12 euros)

    Un exemplaire du disque et des places de concert à gagner pour nos lecteurs !

    Vous êtes fans de Kennedy’s Bridge ? C’est votre jour de chance ! Nous avons 5 packs comprenant 1 exemplaire de leur nouvel EP et 1x2 places pour leur concert du 9 avril au Reflektor à vous faire gagner. Pour participer, rien de plus simple. Il suffit d’envoyer vos coordonnées complètes à l’adresse e-mail concours@progressbooking.be et de répondre à la question suivante : « Quel est le titre du nouvel EP de Kennedy's Bridge ? ». Les gagnants seront avertis par e-mail, recevront un exemplaire du CD et pourront assister gratuitement au concert avec la personne de leur choix. Merci qui ?

  • "Euro Café": Liège accueille l'Euro 2016

    Euro Café 1.jpgLe Country Hall et le Standard pourront accueillir 15.000 personnes pour les matchs des Diables Rouges

    Lors de l’Euro 2016 de football qui se déroulera en France du 10 juin au 10 juillet prochain, le Country Hall et le stade du Standard de Liège à Sclessin seront le cadre de deux grands villages dédiés aux supporters. Deux « Euro Café » villages qui sont proposés par La Meuse et qui pourront accueillir en tout près de 15.000 personnes pour assister aux rencontres des Diables Rouges sur écrans géants.

    Comme pour la dernière Coupe du Monde au Brésil en 2014, les deux villages liégeois officiels de l’Euro 2016 en France se dérouleront à quelques kilomètres l’un de l’autre. Le premier de ces deux « Euro Café » sera en format indoor au Country Hall du Sart-Tilman. Le second se déroulera en plein air sur le parking du stade du Standard de Liège à Sclessin. Une organisation du journal La Meuse et du groupe Sud Presse, en collaboration avec la société Dynamic Events. « Nous avons obtenu les droits de diffusion de la RTBF ainsi que les différents accords de la ville de Liège », nous confirme Pierre Fontaine, co-organisateur de ce double évènement. « Nous allons proposer aux Liégeois deux villages bien distincts et destinés à un public éclectique. Du supporter acharné de football, en passant par le spectateur occasionnel et un public plus familial, chacun y trouvera son compte. »

    Euro Café 4.jpgAu Country Hall, l’écran géant sera disposé dans la grande salle qui accueille généralement les rencontres de basket ainsi que les grands événements et autres concerts. « Nous disposons de 5.000 places, toutes assises avec un maximum de confort ainsi que d’un grand espace VIP pouvant accueillir près de 300 personnes en formule repas. Avec des tables de 8 à 10 personnes, on se retrouvera vraiment dans les conditions des loges que l’on connait au basket ou au football. » Notons qu’il y aura également un plus petit écran à l’extérieur sur le parking situé devant la billetterie. « Nous allons proposer un grand bar ainsi que de la nourriture avec des Food Truck à l’extérieur. » Les enfants n’ont pas été oubliés. « En 2014, nous y avions accueilli de nombreuses familles. C’est pourquoi nous allons leur réserver un espace avec des châteaux gonflables. Nous voulons vraiment y instaurer un esprit familial où les personnes de tous âges se sentiront comme à la maison. » Le Country Hall diffusera toutes les rencontres des Diables Rouges ainsi que la finale, avec ou sans les Belges.

    Du côté de Sclessin, l’écran géant sera disposé du côté terril sur le parking A du stade. « A Sclessin, nous pourrons accueillir entre 8 et 10.000 personnes, toutes debout en extérieur. Là aussi, nous proposerons des formules VIP dans le chapiteau du stade. Nous pourrons y recevoir entre 250 et 300 personnes en formule walking-dinner avec des tables hautes. Les VIP pourront ensuite assister aux rencontres depuis une tribune assise latérale. Un peu comme sur la scène principale des Francofolies de Spa. » Au Standard, il sera également possible de se restaurer dans l’enceinte du village. « Tout sera centralisé sur le parking A. Nous disposerons de stands alimentaires et de bars, tout autour de l’écran géant. Nous y diffuserons toutes les rencontres des Belges mais aussi peut-être des matchs qui feront le bonheur des différentes communautés présentent à Liège comme l’Italie, l’Espagne ou encore la Turquie. »

    Voilà en tout cas deux belles initiatives qui rassembleront chacune les supporters liégeois des Diables Rouges. « Nous proposons deux villages similaires mais qui se différencieront par leur offre. D’un côté un esprit familial et de l’autre celui plus festif propre au ballon rond comme on peut le retrouver dans les différents stades de football. » Notons enfin que, selon nos informations, d’autres initiatives devraient également voir le jour ailleurs en province de Liège.

    Sécurité: des mesures exceptionnelles

    Euro Café 6.jpgVu le contexte actuel, il est bien entendu évident que des mesures de sécurités extraordinaires ont été prévues et seront drastiquement appliquées pour ces deux événements. « Nous travaillons main dans la main avec les différentes autorités », rassure Pierre Fontaine. « Nous avons actuellement des réunions tous les jours à ce sujet. J’ai rencontré tous les intervenants. Pour les deux sites, nous fonctionnerons en étroite collaboration avec les différents services de police de la ville de Liège. Ainsi, nous pouvons déjà vous assurer que des fouilles corporelles et autres palpations pour les personnes habillées avec des vestes seront autorisées et systématiques à l’entrée des deux sites. Ces fouilles seront effectuées par du personnel agréé par les autorités ministérielles. Nous serons très attentifs et exigeants sur les différents contrôles. »

    En outre, nous pouvons également vous affirmer que les sacs seront totalement interdits dans les deux enceintes. Il en ira de même pour les bouteilles en verre. « Nous pouvons vous assurer que toutes les mesures nécessaires seront prises », continue Pierre Fontaine. « La sécurité est l’une de nos priorités. Nous mettrons tout en œuvre afin que tout le monde se sente en sécurité et que ces deux événements se déroulent en toute sérénité. 

    EN CHIFFRES

    Le Country Hall

    > Capacité totale : 5.000 places, toutes assises et couvertes dans la grande salle de basket en format concert.

    > VIP : 300 places assises avec repas, disposés avec des tables composées de 8 à 10 personnes.

    > Écran géant (intérieur) : l’écran géant sur la scène dans la grande salle mesure 12 mètres sur 7 mètres.

    > Écran extérieur (parking) : le petit écran qui sera installé sur le parking, en face de la billetterie, mesure 4 mètres sur 3 mètres. Il y sera diffusé les rencontres se déroulant avant et après les matchs des Diables Rouges.

    > Scène : la grande scène accueillera un DJ lors de chaque rencontre avec des animations avant et pendant les matchs.

    > Tarifs : le prix d’entrée est de 5 euros. Une somme qui comprend une boisson offerte. En sachant que la RTBF demande 0,80 euros de droits télévisuels par spectateur.

    Le stade de Sclessin

    > Capacité totale : 10.000 places, toutes debout et en plein air sur le parking A du stade du Standard de Liège à Sclessin.

    > VIP : 300 places debout avec repas « walking-dinner » sur des tables hautes dans le chapiteau du Standard. Les VIP assisteront ensuite aux rencontres en places assises dans une tribune latérale installée à proximité de l’écran.

    > Écran géant (extérieur) : l’écran géant sur la scène côté terril mesure 8 mètres sur 5 mètres.

    > Scène : la grande scène accueillera un DJ lors de chaque rencontre avec des animations avant et pendant les matchs.

    > Tarifs : le prix d’entrée est de 5 euros. Une somme qui comprend une boisson offerte. En sachant que la RTBF demande 0,80 euros de droits télévisuels par spectateur.

  • "United Holi Colorz 2016": 7.000 festivaliers sont attendus le 7 mai à Coronmeuse

    HOLI 1.jpgLa première édition du festival « United Holi Colorz » avait rassemblé plus de 6.000 personnes en 2015 sur le parking des Halles des Foires à Coronmeuse. Cette année, les organisateurs ont augmenté la capacité des lieux et s’apprêtent à accueillir 7.000 festivaliers le samedi 7 mai prochain.

    « Holi », parfois appelée « La Fête des Couleurs », est née de l’hindouisme et se déroule chaque année au pays de Gandhi vers l’équinoxe du printemps. Depuis peu, les organisateurs de grands festivals électro se sont appropriés le thème coloré pour organiser de grands rassemblements aux quatre coins de la planète. Des festivals qui rassemblent chaque année des milliers de jeunes festivaliers.

    HOLI 2.jpgA Liège, ce sera la seconde édition pour cet « United Holi Colorz ». Concrètement, les jeunes festivaliers reçoivent des paquets de poudres colorées qu’ils jettent en l’air toutes les heures aux rythmes des nombreux DJ’s qui se succèdent sur la grande scène. Une scène qui sera une nouvelle fois installée en plein air sur le parking des Halles des Foires à Coronmeuse. « A l’intérieur des halles, nous allons proposer un véritable village dédié à la nourriture ainsi que plusieurs animations avec nos différents partenaires », promet Lucas Broos, l’un des jeunes organisateurs.

    Rayon DJ’s, on pointera une première à Liège avec la venue de MATTN, qui n’est autre que la compagne du DJ belge Dimitri Vegas, comparse de Like Mike dans le célèbre duo du même nom. Elle sera accompagnée de plusieurs DJ's mais également de Vinz, l’animateur de Fun Radio en tant que MC. Ce dernier aura le rôle de synchroniser au micro les lâchés de poudres qui auront lieu toutes les heures. « A l’heure actuelle, 60 % des tickets ont été vendus. Nous devrions afficher complet. », termine Lucas Broos. Ne tardez pas.

    Les préventes ont lieu dès à présent dans les Mediamarkt de Liège et sur le site www.unitedholicolorz.be au prix de13 euros, comprenant l’entrée, l’accès aux toilettes, un bracelet souvenir et un sachet de poudre. Le sachet de poudre est en vente sur place au prix de 2,50 euros. Festival de 13 à 22h00.

    HOLI 3.jpg