02/07/2016

Les Ardentes en chiffres

(c) Sébastien Cuvelier (5).jpg

Le compte à rebours est lancé. Dans moins d’une semaine, les Ardentes ouvriront leurs portes sur le site de Coronmeuse. Dans le cadre de notre décompte quotidien avant le début de la grand-messe, nous nous attardons aujourd’hui sur les chiffres-clé du festival. Du budget global de l’évènement au nombre de litres de bière écoulés chaque année, voici quelques statistiques essentielles ou purement anecdotiques sur le festival liégeois.

4 millions : En euros, c’est le budget global de l’événement. Il est constitué à 45% des recettes de la billetterie, à 25 % de l’apport des sponsors privés et à 25 % des recettes du bar, qui s’élèvent donc à environ 1 million d’euros au total. Contrairement à une idée reçue, les partenaires publics n’interviennent qu’à hauteur de 5 % dans ce montant global. Leur aide s’avère néanmoins précieuse, notamment au niveau du soutien logistique et de l’appui des pompiers.

Pharrell Williams1 (c) libre de droits.jpg

50 : le pourcentage de ce budget qui est alloué aux artistes. Pour les plus grosses pointures, comptez environ 120 000 euros, ce qui reste assez raisonnable par rapport au montant 10 fois supérieur demandé par certaines têtes d’affiche du festival de Werchter. Parmi les autres dépenses, on comptabilise notamment 40 000 euros pour l’entretien des toilettes et 20 000 euros pour les navettes TEC entre le centre-ville et Coronmeuse. La sécurité des festivaliers, ça n’a pas de prix.

250 000 : la somme de visites comptabilisées en un an sur le site officiel des Ardentes, dont 8000 le jour de l’annonce de la venue de Pharrell Williams et environ 6000 pour Indochine. On pourra y ajouter les 100 000 abonnés à la newsletter, les 77 000 fans sur Facebook et les 8000 followers sur Twitter.

(c) Moll Jehanne-J1-6617.jpg

1500 : le nombre de bénévoles qui apporteront cette année leur pierre à l’édifice. Ces jeunes gens courageux et à la bonne humeur communicative travaillent notamment pour la propreté du site, dans les bars, à surveillance des parkings et au contrôle des entrées. Sans eux, les Ardentes n’auraient jamais pu voir le jour.

11 : comme les kilomètres de barrières Herras et Nadar nécessaires pour sécuriser l’enceinte du festival.

12 : le nombre de personnes travaillant à temps plein pour l’organisation des Ardentes, des Transardentes et des concerts organisés au Reflektor. Leurs bureaux sont situés rue Auguste Hock, à quelques mètres du Parc de la Boverie.

Ardentes - bière (c) libre de droits.jpg

75 000 : la somme de litres de bière consommés chaque année par les festivaliers, soit un peu plus d’un litre par personne et par jour. Heureusement qu’il y a des gosses et des gens sobres pour faire baisser la moyenne !

76 000 : grâce à l’ajout d’un cinquième jour, le record de spectateurs établi en 2014 devrait être battu cette année. Avec une capacité maximale de 21 000 personnes par jour, les organisateurs peuvent même viser la barre symbolique des 100 000 visiteurs !

Les commentaires sont fermés.