03/07/2016

Dix groupes liégeois à l’affiche des Ardentes

Hollywood Porn Stars1 (c) Olivier Donnet.jpg

Les Ardentes ne font pas dans le favoritisme. Interrogé sur le sujet, Fabrice Lamproye nous confiait récemment qu’il ne s’était jamais senti obligé de programmer des artistes du cru. Avantage de la situation : les groupes liégeois présents cette année savent qu’ils ne le doivent qu’à leur talent. On en dénombre dix, joliment répartis sur les trois dernières journées du festival.

Kennedy’s Bridge et Beffroi se produiront à 14h le vendredi, respectivement sur la scène Open Air et dans la salle Aquarium. Déjà présents à l’affiche en 2012 et 2014, les premiers nommés feront la passe de trois pour défendre « Basics », leur excellent nouvel EP. Les hannutois de Beffroi se produiront de leur côté pour la toute première fois en bord de Meuse. Avec leur électro-pop astucieuse et bien fichue, ils devraient connaître un joli petit succès auprès des amateurs de découvertes. Un peu plus tard dans la journée, ce sera au tour de Nicolas Michaux et de Baloji de retrouver leur public. L’ancien chanteur d’Eté 67 et celui qui s’est d’abord fait connaître au sein de Starflam pourront une nouvelle fois constater que leur popularité est demeurée intacte en cité ardente. Plus tard dans la soirée, les rockeurs de Hollywood Porn Stars et le DJ électro Mr Magnetik se produiront coup sur coup dans l’Aquarium, symbolisant à merveille l’éclectisme musical des artistes liégeois.

Les R'tardataires1 (c) Martin Mailleux.jpg

Les R’tardataires et Ulysse pour ouvrir le samedi

Samedi, ce sont Les R’tardataires qui ouvriront le bal. Deux ans après une prestation qui avait marqué les esprits, les rappeurs à l’humour ravageur nous fixent rendez-vous à 13h10 dans la salle HF6. Un peu plus tard sur la scène Open Air, ce sera au tour d’Ulysse de se produire en lever de rideau. A l’instar de Beffroi, avec qui ils partagent un goût certain pour les mélodies travaillées et les sonorités électroniques, le trio originaire de Liège et de Bruxelles fait partie des plus beaux espoirs de la scène électro-pop en Belgique. En début de soirée, les folkeux de Dan San viendront à leur tour apporter une touche de couleur locale à l’évènement. Auteurs d’un des meilleurs albums de ce début d’année avec « Shelter », ils font désormais partie des groupes que tout le monde s’arrache en Belgique.

Le Dimanche, enfin, Aprile viendra clôturer le feu d’artifice des talents régionaux. Après le rap, le rock et l’électro qui l’aura précédé, sa pop délicate et raffinée rappellera à chacun à quel point la scène liégeoise est riche et variée. Quel que soit votre genre musical préféré, il y aura du liégeois au menu de vos Ardentes cette année.

Les commentaires sont fermés.