14/07/2016

« Baïlando » : le tube de l’été ultime fête ses 20 ans

Paradisio - Patrick Samoy et Shelby Diaz1 (c) libre de droits.jpg

C’est l’histoire du plus gros tube international jamais écrit par un auteur liégeois. En 1996, alors qu’il n’a encore que 25 ans, le DJ principautaire Patrick Samoy imagine la mélodie de « Baïlando », un hymne estival qui a bouleversé sa vie. 20 ans plus tard, le nom du groupe Paradisio et de son titre-phare figurent encore en bonne place sur toutes les compilations des plus grands tubes de l’été.

« J’ai directement senti que cette chanson avait du potentiel », se souvient celui qui a également fait partie du célèbre duo The Unity Mixers. « Comme la Belgique ne représentait pas grand-chose au niveau de la musique à l’époque, j’ai donc décidé d’aller tourner son clip vidéo à Miami, pour lui donner une envergure internationale. C’est là que j’ai eu l’idée de demander à ma chanteuse de l’époque de porter une perruque turquoise. Je n’avais encore jamais vu ça auparavant mais dans la boîte de nuit de Prince où nous nous sommes rendus pendant notre voyage, toutes les serveuses en portaient. » Une idée toute simple, mais qui a façonné l’identité visuelle de la chanson. Bingo.

Paradisio - pochette.jpg

Une rengaine qui revient tous les ans

Titre à la fois dansant et hyper-efficace, « Baïlando » a rapidement traversé les frontières, permettant à son auteur de voyager à travers le monde pour en assurer la promotion. France, Italie, Danemark, Finlande, Norvège, Suède et même le Mexique et les Etats-Unis, la chanson a connu un succès retentissant à l’échelon planétaire. « Au départ, le grand public ne savait pas qu’elle avait été composée par un petit belge », sourit Patrick Samoy. « Comme les paroles sont en espagnol, beaucoup de gens pensaient qu’elle venait d’Amérique Latine. C’est sans doute en partie pour ça qu’elle a aussi bien fonctionné. Elle a un côté ensoleillé et jovial qui plait à tout le monde. C’est sans doute aussi pour ça qu’elle a rencontré un aussi grand succès en Scandinavie. Là-bas, il fait si souvent froid que dès que l’été pointe le bout du nez, les gens se précipitent en extérieur pour faire la fête. »

Tous les ans, Patrick Samoy peut compter sur les DJ’s de campings et les animateurs de bals de village pour relancer le morceau pendant quelques semaines… et ainsi alimenter régulièrement le tiroir-caisse. Pendant estival du « Last Christmas » de Wham!, « Baïlando » fait partie de ces chansons saisonnières qui remontent systématiquement au classement des titres les plus écoutés en juillet et en août. Cette année, le titre pourra en outre s’appuyer sur la parution d’un album « Greatest Hits » de Paradisio pour relancer la machine. « La chanson aura tout pile 20 ans au mois d’août », explique Patrick Samoy. « Publier ce ‘best of’ me permet de marquer le coup, tout en rappelant au grand public que Paradisio a aussi eu quelques succès par la suite. Pour l’occasion, ma nouvelle chanteuse Shelby Diaz et moi avons retravaillé le titre 'Vamos a la Playa' pour le remettre au goût du jour. Nous espérons qu’il fera fureur dans les boîtes de nuit cet été. » Entre « Baïlando » et cette nouvelle version du fameux tube de Miranda, les « Bronzés » vont pouvoir s'en donner à cœur joie.    

Les commentaires sont fermés.