26/08/2016

Le C.U. Festival devient Sioux, mais ne perd pas son grain de folie

An Pierlé1 (c) libre de droits.jpg

Le C.U. Festival est de retour. Rebaptisé « Sioux » pour cette troisième édition, il prendra possession de la cité ardente le temps d’un week-end, réunissant plus de 20 évènements répartis sur une quinzaine de lieux.

Né en 2014 à l’initiative de l’ASBL liégeoise Animacy, le C.U. (pardon, Sioux) festival s’est directement inspiré des Nuits Secrètes de Maubeuge et de Pop Montréal. Ces deux évènements ont pour particularité d’investir complètement les villes qui les hébergent, en y proposant une multitude d’activités. Au fil des éditions, leur pendant liégeois a su développer sa propre identité, en grande partie grâce à tous ceux qui font bouger la cité ardente tout au long de l’année. Car l’idée géniale du projet, c’est de mobiliser les différents acteurs de la culture locale pour mettre en place un festival commun. Bien décidé à faire travailler tout ce petit monde main dans la main, les membres d’Animacy leur ont fourni une aide logistique, un soutien financier et des outils de promotion. Artistes, programmateurs de concerts, gérants de salles… chacun a pu se retrousser les manches pour proposer ce rendez-vous à la fois éclectique, foisonnant et joyeusement surréaliste.

Lakuti1 (c) libre de droits.jpg

Concerts, soirées, barbecue ouvert à tous et promenade en petit train

La programmation de la première journée du festival illustre parfaitement la volonté des organisateurs de sortir des sentiers battus. Dès 17h, un apéro d’ouverture aura lieu chez Grand Maison, l’excellent Esspresso bar situé sur le Quai de la Goffe. On traversera ensuite la Meuse pour embarquer sur le Red Bull Love Boat, où se tiendra une croisière musicale animée par la DJette sud-africaine Lakuti. En soirée, le Live Club et La Zone serviront de cadre à deux soirées estampillées « Sioux », avec une série de concerts à la clé.

Parmi les nombreux évènements proposés le samedi, on pointera le concert d’An Pierlé au Théâtre de Liège, le DJ-set de Jonathan Toubin au Live Club, l’open barbecue prévu au Cupper Café ou encore la visite guidée en petit train consacrée au street art à Liège. Les artistes du collectif de graffiti Jnckingz y feront découvrir les plus belles fresques urbaines de la cité ardente. Le dimanche, enfin, un picnic urbain et des concerts de Lieutenant et Queen Ka auront lieu au Théâtre de Liège, tandis que la place du XX août sera agrémentée d’un marché vintage, d’un DJ-set de Sonar et d’ateliers de Live Painting par le collectif liégeois Spray Can Arts. Le jeune montois Haring se produira quant à lui en soirée, dans un lieu encore tenu secret. Il est vrai qu’avec le Sioux, on n’est jamais au bout de nos surprises.

 > Sioux Festival, du 9 au 11/09 dans toute la ville de Liège.
 > Des bracelets donnant accès à l’ensemble ou à une partie du parcours sont disponibles pour 9, 11, 16 ou 26 euros chez Grand Maison ou via le site Internet du festival.
 > Infos et programme complet sur www.siouxfestival.be

Les commentaires sont fermés.