11/10/2016

Semaine infernale pour le Reflektor

Cocoon (Mark Daumail)1 (c) libre de droits.jpg

Pas de répit pour l’équipe du Reflektor. Déjà bien actifs depuis la rentrée, les gérants de la salle de concert liégeoise vont se couper en quatre pour accueillir coup sur coup Flavien Berger, Cocoon, Fabrice Lig et le spectacle Syntaxes Electroniques. Une belle illustration de la programmation riche et variée qu’ils ont su mettre en place tout au long de l’année.

Les premiers à se produire du côté de la Place Xavier Neujean seront le bruxellois d’adoption Marc Melià et le parisien Flavien Berger. Un an après la parution de « Leviathan », son premier album, ce dernier se produira à Liège avec l’aura d’un artiste adulé par la presse spécialisée et de plus en plus apprécié du public. Son joli mélange de poésie, de psychédélisme et de sonorités électro le place en tout cas parmi les personnalités à suivre dans le paysage musical français d’aujourd’hui.

Cocoon revient en solo

Le lendemain, place à la formation française Cocoon, de passage en cité ardente pour défendre son troisième album. Le projet s’était fait connaître en 2007 avec « My Friends All Died in a Plane Crash », un charmant album de folk vaporeux où l’on trouvait notamment les tubes « Chupee » et « On My Way ». Ce qui était encore un duo a ensuite publié un second album baptisé « Where the Ocean End » en 2010, avant que la charmante Morgane Imbeaud ne décide de se consacrer à des projets personnels. C’est donc seul à la barre que son comparse Mark Daumail (photo) a décidé de poursuivre l’aventure, collaborant avec le producteur américain Matthew E. White pour l’enregistrement de son troisième album. Celui-ci se nomme « Welcome Home » et voit Cocoon évoluer dans un registre tout aussi doux, mais encore plus lumineux et optimiste que dans le passé.

Fabrice Lig1 (c) libre de droits.jpg

Walk fait venir Fabrice Lig

Le vendredi 12, le collectif liégeois Walk prendra possession de l’ancienne gare des bus de la Sauvenière, pour une soirée électro dont il a le secret. Ce petit groupe de passionnés y a convié une véritable icône de la techno en Belgique : Monsieur Fabrice Lig en personne (photo). Un évènement en soi qui vaudra largement le détour, d’autant que l’entrée de la soirée sera gratuite.

Le samedi, enfin, le Reflektor achèvera cette semaine infernale avec Syntaxes Electroniques, un spectacle vivant qui verra la DJ-ette Steph Wunderbar accompagner en musique les textes de l’écrivaine liégeoise Anne-Françoise Schmitz. Après cette déferlante de bon son, la douce poésie de ce curieux duo nous ramènera sur terre en douceur.

 > Flavien Berger + Marc Melià, le 19/10 à 20h (15 euros).
 > Cocoon, le 20/10 à 20h (21 euros).
 > Walk Invites Fabrice Lig, le 21/10 à 22h (entrée gratuite).
 > Syntaxes électroniques, le 22/10 à 20h30 (8 euros)
 > Préventes disponibles au Reflektor, au MediaMarkt, à la Fnac, au stand infos de Belle-Ile et sur www.reflektor.be 

Les commentaires sont fermés.