Jazz à Liège va faire swinguer la cité ardente

On ne change pas une formule gagnante, mais on peut l’affiner. L’an dernier, le festival Jazz à Liège avait changé de visage en quittant le Palais des Congrès pour venir s’installer en plein cœur de la cité ardente. Fort du succès de cette édition qui avait réuni plus de 9000 personnes en 5 jours, les organisateurs de l’évènement ont décidé de conserver la recette cette année, tout en y apportant quelques nouveautés. Il s’étendra cette fois du jeudi 11 au samedi 13 mai, avec la chanteuse américaine Dee Dee Bridgewater en tête d’affiche.

C’est dans le cadre prestigieux de l’hôtel Bocholtz sur la place Saint-Michel que les organisateurs de Jazz à Liège ont convié la presse ce mardi pour présenter la 27ème édition du festival. Le directeur de Mithra François Fornieri a tout d’abord pris la parole en tant que sponsor principal, suivi par l’échevin de la culture Jean Pierre Hupkens. Le responsable de la Maison du Jazz Jean-Pol Schroeder et celui des Ardentes Fabrice Lamproye étaient eux aussi présents pour livrer leurs impressions. Tous ont dressé un rapport positif du cru 2016, qui avait vu le festival investir différents lieux de la cité ardente. « L’intégration de l’évènement dans la ville est une grande réussite », souriait Jean Pierre Hupkens. « Nous n’avons reçu aucune plainte des riverains, ce qui nous pousse à croire qu’ils sont satisfaits. Il faut dire que tous les concerts se terminent avant minuit, de même que les animations prévues sous le chapiteau de la Place Xavier Neujean. Son accès étant gratuit, les habitants du quartier en ont d’ailleurs eux aussi profité. »

Dee Dee Bridgewater et China Moses1 (c) libre de droits.jpg

Un duo mère-fille en tête d’affiche 

Reste l’essentiel : la programmation. Sur ce point, la prochaine édition du festival ne manquera pas de temps forts, avec notamment la venue de la chanteuse américaine Dee Dee Bridgewater et sa fille China Moses le vendredi 12 mai au Forum. Le concert du guitariste surdoué Kurt Rosenwinkel le 11 mai au Théâtre de Liège et celui du Howe Gelb Piano Trio le même jour au Reflektor figurent eux aussi parmi les jolis coups réussis par les programmateurs.

 > Festival Jazz à Liège, du 11 au 13/05 au Forum, à la Cité Miroir, à la Brasserie Sauvenière, au Théâtre de la Halte, au Théâtre de Liège et au Reflektor.
 > Préventes notamment disponibles à la Maison du Jazz, au Forum et sur www.jazzaliege.be

Les commentaires sont fermés.