Tyana (The Voice Belgique): "Je suis liégeoise, qu'on se le dise!"

Tyana.jpgIls ne seront plus que trois talents par équipe ce soir à 20h15 sur La Une dans « The Voice ». Dans l’équipe de BJ Scott se cache une petite Liégeoise de 18 ans. Tyana Plewacki est née à Liège mais réside depuis ses 10 ans dans le sud de la France. Considérée par la production et le grand public comme la candidate française de cette sixième saison, elle a décidé de crier haut et fort son amour pour Liège et la Belgique et revendique plus que jamais sa « Liégitude ». Nous l’avons rencontrée.

Salut Tyana, alors comme ça vous êtes Liégeoise ?

Mais absolument ! Tout le monde pense que je suis Française alors que mon cœur est plus que jamais belge. Je suis née à l’hôpital de la Citadelle à Liège et j’ai vécu jusqu’à mes 10 ans à Tilff avec mes parents. Ma maman avait même un magasin de vêtements et de bijoux au centre-ville de Liège. Je garde d’excellents souvenirs de mon enfance à Liège.

Quelle attache avez-vous avec la France ?

Disons que c’est mon pays d’adoption. Mes parents ont eu un coup de cœur pour le sud de la France lors d’un voyage pendant les vacances quand j’étais petite. Ils ont alors décidé d’élire résidence à Avignon. J’en garde un souvenir difficile. Ce fut très dur pour moi à l’époque de quitter mes amis, mon école et ma région natale. Car j’ai conservé ma nationalité belge. Je me sens Belge avant tout. La Belgique restera toujours mon pays. C’est mes racines, là où je suis née.

Pourquoi avoir choisi The Voice Belgique plutôt que la version française ?

C’est mon parrain Lino Failla qui m’a inscrite à l’émission. Il est dans la musique depuis toujours. Il avait un groupe de blues avec mon papa. Et puis, c’était une belle excuse et surtout le prétexte idéal pour revenir en Belgique, qui plus est à Liège où l’émission est tournée.

Vous revenez donc souvent à Liège ?

Le plus souvent possible pour revoir mes amis et ma famille. En ce moment, j’en profite pour demeurer à Liège durant l’aventure. Je loge chez mon grand-père. Je suis vraiment heureuse.

Qu’est-ce qui vous manque le plus ?

Les gaufres ! Sans hésiter. Et les frites aussi. Les frites belges sont incomparables et inimitables. Bon, d’accord, j’avoue, je suis gourmande (rires). Mais ce qui m’a le plus frappé quand je suis arrivée, c’est de voir à quel point la ville a changé. Depuis les grands travaux, Liège s’est vraiment embellie.

Pensez-vous que cette étiquette française joue en votre défaveur ?

Je suis surtout dans une équipe face à deux très grands talents. La concurrence au sein de l’équipe est rude. Mais je pense que cette fausse image de moi peut peut-être parfois un peu jouer inconsciemment dans le cœur du public quand il doit voter.

Comment voyez-vous la suite ?

Je pense que The Voice est le début de quelque chose pour moi. Je ne ferme aucune porte. Je me vois bien revenir en Belgique après ma dernière année d’études. La France et la Belgique sont finalement très proches. J’aimerais pouvoir exercer mon travail entre les deux pays. Ce serait le pied.

> Pour voter pour Tyana ce soir, tapez 07 par SMS au 6039 ou par téléphone au 0905/53.714.

Les commentaires sont fermés.