Des concerts en pleine nature au Hou’tain Rock Festival

On dit que la chance sourit aux audacieux. Chaque année depuis 2014, le Hou’tain Rock Festival développe une approche qui lui est propre : une affiche éclectique et pointue, des prix incroyablement démocratiques et un cadre aussi verdoyant qu’inédit, la salle « Les Vrais Amis » dans le petit village de Houtain-Saint-Siméon. Un peu casse-gueule sur papier, la formule recueille pourtant un franc-succès. La preuve que le public liégeois est avide de découvertes et de concepts originaux.

It It Anita4 (c) Jan Rijk.jpg

Toujours aussi enthousiastes, les organisateurs du festival sont une nouvelle fois parvenus à réunir du beau monde dans leur évènement qui se caractérise par sa dimension humaine et son atmosphère conviviale. Etalées sur trois jours entre le vendredi 21 et le dimanche 23 avril, les festivités débuteront à 20h avec Hungry Hollows, un trio liégeois dont le deuxième EP avait fait forte impression l’an dernier. Elles se prolongeront ensuite avec Sale Gosse, Valeero, The Guru Guru et It It Anita (photo : Jan Rijk), autant de formations qui se distinguent par leur approche singulière et leur volonté de sortir des sentiers battus. Avis aux amateurs de sensations fortes.

La scène liégeoise dans toute sa diversité

Dan San1 (c) Gilles Dewalque.jpg

Le lendemain, le ton général sera plus pop-rock, mais toujours avec cette volonté d’offrir au public des concerts exclusifs et de grands moments musicaux. On soulignera ainsi la présence de Pale Grey, Dan San (photo : Gilles Dewalque), La Plage et Dalton Telegramme, qui témoigneront à leur manière de la richesse et de la diversité de la scène liégeoise. Autre figure connue à l’affiche ce jour-là : le courtraisien Jinte Deprez, qui a délaissé momentanément son groupe Baltahzar pour se lancer dans le projet J. Bernardt (photo). Après son passage à Houtain-Saint-Siméon, le gaillard fera notamment étape à Werchter, aux Ardentes et à l’AB, ce qui permet de réaliser le tour de force réussi par les programmateurs.

Le dimanche, enfin, ce sera au tour des bambins de s’en donner à cœur joie, pour la troisième édition du Hou’tain Kids Festival. Le quartet liégeois O’Steal se produira sur le coup de 15h, avant qu’André Borbé ne vienne présenter son joli spectacle « Fort Rêveur ». A l’école ou au boulot, les mines seront sans doute un peu fatiguées le lendemain matin du côté de Houtain.

 > Hou’tain Rock Festival, du 21 au 23 avril à la salle « Les Vrais Amis » à Houtain-Saint-Siméon.
 > Tarifs : 7 euros pour le vendredi, 15 euros pour le samedi, 5 euros pour le dimanche, 18 euros pour le vendredi + le samedi et 20 euros pour les trois jours.
 > Infos et préventes sur www.houtainrock.be

Écrire un commentaire

Optionnel