Les groupes liégeois prennent d’assaut les festivals d’été

Il était temps qu’il se pointe, celui-là. A force de se faire attendre, on croyait presque que l’été n’arriverait plus. Dans une dizaine de jours, nous pourrons pourtant y entrer de plein pied. Pour beaucoup de liégeois, l’été demeure avant tout la saison des festivals. Des Ardentes aux Francos en passant par Dour et le BSF à Bruxelles, les amateurs de musique Live ne sauront bientôt plus où donner de la tête. 

Ceux qui veulent en profiter pour voir à l’œuvre les fleurons de la scène liégeoise seront particulièrement gâtés. C’est bien simple : tous les évènements du genre accueilleront leur lot de formations principautaires.

Agenda bien rempli pour Piano Club

Les grand-messes organisées dans la Province sont évidemment celles qui joueront le plus la carte des talents régionaux. C’est ainsi que les Ardentes accueilleront La Plage, Old Jazzy Beat Mastazz, The Experimental Tropic Blues Band, Ulysse ou encore Piano Club (photo). Ces derniers connaîtront d’ailleurs un été particulièrement chargé, puisqu’on les retrouvera aussi au Brussels Summer Festival et au Bucolique à Ferrières. Du côté des Francos, on soulignera la venue d’Alain Pire Experience, Baloji, Benjamin Schoos, Dan San, David Léo, Old Jazzy Beat Mastazz, Sacha Toorop, Suffocating Minds et Ulysse. On s’en voudrait aussi d’oublier un évènement moins médiatisé, mais qui met lui aussi généralement les groupes liégeois à l’honneur. Il s’agit du Micro Festival, dont l’affiche complète n’a pas encore été dévoilée.

It It Anita1 (c) Jan Rijk.jpg

Dans le reste du pays aussi

Il n’y a cependant pas qu’ici qu’on mise sur les artistes liégeois pour attirer le chaland. Outre Piano Club, Sacha Toorop et David Léo se produiront eux aussi au Brussels Summer Festival au milieu du mois d’août. Baloji sera quant à lui de la partie au Festival Couleur Café, l’évènement estampillé « musiques du monde et urbaines » qui déménage cette année au pied de l’atomnium. Enfin, le mythique festival de Dour accueillera cette année It It Anita (photo : Jan Rijk), Nicolas Michaux, Le Prince Harry, Cocaine Piss et Pale Grey, rien que ça ! Si pour de sombres raisons vous êtes allergiques aux artistes liégeois, on vous conseille vivement d’éviter les plaines de festival cet été.

Les commentaires sont fermés.