Les Ardentes 2017 – Jour J-2 : découvrez notre sélection des concerts à ne pas manquer !

Le grand jour approche. Ce jeudi aux environs de 14h, la douzième édition des Ardentes débutera. Avec plus de 70 concerts et DJ-sets répartis sur quatre jours, le festival liégeois proposera une fois de plus un menu particulièrement copieux. Histoire de vous guider dans vos choix, nous vous dévoilons notre sélection des 10 concerts à ne pas manquer.

Trombone Shorty2 (c) libre de droits.jpg

> Le plus énergique : Trombone Shorty, le 06/07 (17h30) sur la scène Open Air

Tous ceux qui étaient là s’en souviennent encore. En 2013, l’américain Troy Andrews alias Trombone Shorty fut LA grande révélation des Ardentes. Complètement inconnu du public au moment de monter sur scène, il en est reparti sous l’ovation d’une foule conquise par son jazz funky qui a le don de vous donner la pêche. Les programmateurs ont donc eu la bonne idée de le réinviter cette année, histoire de lancer les quatre jours de festivités. Du cousu-main pour ce virtuose du trombone.

> Le plus cinglé : Jacques, le 06/07 (20h50) sur la scène Rambla

Avec sa coiffure improbable et son regard de savant fou, Jacques pourrait passer pour un musicien farfelu qui ne se distingue que par son look. Mais une fois passé l’étonnement, on se surprend à découvrir une musique électro fouillée, inventive et complètement imprévisible. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, le gaillard donnera avant son concert une conférence sur le thème "L'improvisation, c'est la base - La base de l'improvisation". Apportez vos carnets de notes.

Booba2 (c) libre de droits.jpg

> Le plus controversé : Booba, le 06/07 (23h40) sur la scène Open Air

On aime ou on déteste l’enfant terrible du rap français, mais il ne laisse personne indifférent. Sa longue carrière a été émaillée par de nombreuses distinctions, mais aussi par des clashs épiques avec d’autres rappeurs. Dans ses clips visionnés des millions de fois sur Youtube, celui qui vit désormais à Miami n’hésite en effet jamais à insulter ses petits camarades ni à étaler sa fortune, aujourd’hui estimée à 10 millions d’euros. On peut compter sur lui pour faire le buzz pendant toute la durée du festival.

> Le plus hype : Damso, le 07/07 (20h30) sur la scène Wallifornia Beach

Après le Prince du hip hop français, c’est le nouveau Roi du rap belge qui viendra s’illustrer aux Ardentes. Né à Kinshasa mais vivant aujourd’hui à Bruxelles, Damso n’a eu besoin que de quelques mois pour voir son premier album certifié disque d’or. Encore plus fort : le suivant paru en avril dernier est d’ores et déjà disque de platine ! Croyez-nous, il ne va pas s’arrêter en si bon chemin.

Sean Paul2 (c) libre de droits.jpeg

> Le plus hot : Sean Paul, le 07/07 (23h30) sur la scène Open Air

On ne présente plus le roi du dance hall, la plus grande star de la musique jamaïcaine depuis Bob Marley. Auteur de plusieurs tubes interplanétaires sous son nom propre, il est aussi connu pour ses nombreuses collaborations, notamment avec Beyoncé sur « Baby Boy » et avec Rihanna sur « Break It Off ». Sa seule présence sur scène fera à coup sûr monter la température en bord de Meuse.

> Le plus réglo : Mac Miller, le 08/07 (21h30) sur la scène Open Air

Cette fois, c’est la bonne pour le rappeur américain. Obligé d’annuler son concert aux Ardentes pour des raisons de santé l’an dernier, le boyfriend de la belle Ariana Grande avait promis qu’il reviendrait à Liège pour s’excuser auprès de ses fans. Il a tenu parole et sera là samedi soir, avec un quatrième album absolument renversant sous le bras.

> Les plus cultes : Placebo, le 08/07 (23h30) sur la scène Open Air

Déjà passés par la plaine de Coronmeuse en 2014, Brian Molko et sa bande reviennent aux Ardentes pour célébrer leurs 20 ans de carrière. Pour l’occasion, tous les plus grands tubes du trio seront de la partie, de « Pure Morning » à « Nancy Boy » en passant par « Special K », « Teenage Angst » ou encore « The Bitter End ». De quoi réveiller de bons souvenirs pour les plus de trente ans… et mettre une petite claque aux plus jeunes.

Tommy Genesis1(c) libre de droits.jpg

> La plus sexy : Tommy Genesis, le 09/07 (17h30) sur la scène Open Air

On va sans doute prendre ça pour de la misogynie, mais la seule artiste féminine de notre top-10 porte un prénom de garçon. Pourtant, la jeune rappeuse originaire de Vancouver est un vrai concentré de féminité. Avec son visage d’ange, on lui donnerait le bon dieu sans confession. Mais ses textes crus, son chant lascif et son déhanché torride vont faire tourner la tête de plus d’un festivalier. Girl power !

> Le plus Rock ‘n Roll : Liam Gallagher, le 09/07 (20h) sur la scène Open Air

Tous ceux qui l’ont déjà vu sur scène cette année vous le diront : l’ancien chanteur d’Oasis est au top de sa forme. Quelque peu assagi par rapport à l’époque où il régnait fièrement sur la planète rock, le plus jeune des frères Gallagher a dégainé un single accrocheur qui laisse augurer le meilleur pour son premier album solo. Il viendra le présenter aux Ardentes, interprétant au passage quelques tubes du groupe mythique qui l’a fait connaître. LE rendez-vous rock de la douzième édition des Ardentes.

Julien Doré1 (c) libre de droits.jpg

> Le plus beau gosse : Julien Doré, le 09/07 (21h45) sur la scène Open Air

Quelques heures après les garçons devant Tommy Genesis, ce sera au tour des filles de se rincer l’œil avec le beau Julien Doré. L’occasion de mesurer le chemin parcouru par l’ancien vainqueur de la Nouvelle Star, qui est aujourd’hui devenu un des plus grands vendeurs d’albums en France. Son passage aux Ardentes en 2009 n’a laissé que de bons souvenirs aux organisateurs et au public. Beau, talentueux, cultivé, sympa… certains se prennent le chou pour moins que ça.

Les commentaires sont fermés.