La douzième édition des Ardentes est lancée !

Le grand jour est enfin arrivé. Ce jeudi aux environs de 14h, les premières notes de musique retentiront du côté de Coronmeuse, marquant le début de la douzième édition des Ardentes. A l’heure des derniers préparatifs, Fabrice Lamproye et Gaëtan Servais ont accepté de nous emmener pour un petit tour du propriétaire. Les deux directeurs semblent confiants, à l’approche de ce tout premier volet organisé entièrement en plein air.

Ardentes - préparatifs - nouvelle scène Wallifornia Beach (c) Gilles Syenave.jpg

La première chose qui marque en arrivant sur le site des Ardentes cette année, c’est l’imposante nouvelle scène dressée sur le parking de l’ancienne patinoire. Baptisée « Wallifornia Beach », elle remplace l’ancienne salle HF6, souvent décriée pour son acoustique délicate. « Avec sa capacité de 8000 personnes, c’est presque une deuxième scène principale », sourit fièrement Fabrice Lamproye, le responsable de la programmation. « Le line-up y est surtout orienté vers les musiques urbaines. Elle se situe à environ 800 mètres de la scène Open Air, où plus de 15 000 personnes pourront applaudir les têtes d’affiche du festival. Entre les deux on retrouvera la scène Rambla, qui succède à l’ancien Aquarium. 2500 spectateurs pourront y voir une affiche principalement axée sur les découvertes. »

Ardentes - préparatifs - nouvelle scène Rambla (c) Gilles Syenave.jpg

Un site qui s’étend sur les rives de la Meuse

En tournant à droite après l’entrée, les festivaliers seront immédiatement plongés dans la zone Wallifornia Park. Inauguré l’an dernier, ce lieu de création qui rassemble différents collectifs et artistes a directement rencontré un franc succès. Il était donc logique de le voir s’étendre cette année, au point de devenir un des nouveaux centres névralgiques du festival. « Le public des Ardentes a manifestement soif de nouvelles expériences », se réjouit Gaëtan Servais, le responsable financier de l’évènement. « L’extension de cette zone nous permet de profiter encore davantage des quais de la Meuse. Désormais, du camping à l’Open Air en passant par les deux scènes, le Wallifornia Park et la route des saveurs, c’est tout le site du festival qui s’étend le long du fleuve. Du côté des Halles des Foires, nous inaugurons un tout nouvel espace baptisé Wallifornia Musictech. Il permettra aux festivaliers d’assister à des conférences et à une pièce de théâtre, de découvrir des start-ups liées au monde des technologies musicales ou encore de jouer à des jeux vidéo. »

Le décor désormais planté, il ne reste plus qu’au soleil à confirmer sa présence. Et de ce côté-là aussi, les perspectives sont plutôt réjouissantes…

Ardentes - préparatifs - Wallifornia Park2 (c) Gilles Syenave.jpg

Le camping et les pass 4 jours sont soldout, mais il reste encore des billets à la journée

Bonne nouvelle pour les indécis : aucune journée n’affiche tout à fait complet pour l’instant. Les places dans le camping et les pass 4 jours sont entièrement écoulés, mais on trouvera encore des billets pour la journée d’ouverture aux guichets. Des places pour le vendredi, le samedi et le dimanche sont elles aussi toujours disponibles. Les concerts de ce jeudi feront la part belle au hip hop. Avec notamment Coely, Scylla, Young Thug, Gucci Mane et le sulfureux Booba au programme, l’ambiance devrait être particulièrement chaude. Outre les artistes précités, on pourra aussi voir à l’œuvre les liégeois de La Plage, le trio électro-pop Rüfüs, le doux-dingue Jacques ou encore les bruxellois de Soldout. Une mise en bouche copieuse, mais certainement pas indigeste.

G.S.

Ardentes - préparatifs - Wallifornia Park4 (c) Gilles Syenave.jpg

Les commentaires sont fermés.