Le Reflektor fait une rentrée tardive, mais emballante

La rentrée du Reflektor arrive un peu tard, cette année. Mais vu l’été surchargé qu’ont connu Fabrice Lamproye et ses acolytes, on ne leur en tiendra pas rigueur. D’autant que l’équipe de programmation a mis les petits plats dans les grands pour nous faire vivre de très beaux moments musicaux. Avec du rock, du funk et du hip hop au programme de cette semaine, il y en aura directement pour tous les goûts.

Les premiers à se produire en cité ardente seront les new-yorkais de Palm. Ceux-ci se sont d’abord fait connaître en 2015 avec un premier album baptisé « Trading Basics ». Ils sont revenus cet été avec « Shadow Expert», un 6-titres explosif. Proposant un rock efficace et inventif, leur univers oscille entre mélodies addictives et passages plus expérimentaux. Avant eux, on pourra voir à l’œuvre Sigfried Burroughs, le projet solo du batteur des liégeois de The K. Là aussi, on peut s’attendre à vivre une expérience musicale enivrante.   

Ledé Markson1 (c) libre de droits.jpg

Ledé Markson en concert gratuit !

Le lendemain, ce sera au tour d’Okapi & The Architects de se produire du côté de la place Xavier Neujean. Les liégeois viendront présenter « Holy Garden », leur tout nouvel EP. Il sera cette fois question de funk avec des influences R’n’B et soul, pour le plus grand bonheur des amateurs de musiques qui bougent. Samedi prochain, enfin, le Reflektor accueillera le rappeur liégeois Ledé Markson (photo), qui nous a laissé une très bonne impression cet été aux Ardentes. Une bonne nouvelle ne venant jamais seule, son concert sera gratuit, puisqu’il aura lieu dans le cadre de la Fête de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Autant le dire tout de suite : on peut s’attendre à voir du monde !

Rosaway1 (c) libre de droits.jpg

J. Bernardt en guise de plat de résistance

Et ce n’est pas tout. Avec une foule de rendez-vous tous plus immanquables les uns que les autres, le reflektor restera au centre des attentions dans les prochaines semaines. On pointera notamment la venue du duo français RoSaWay, le mardi 3 octobre. Il est composé de la pétillante chanteuse Rachel Ombredane (photo) et du batteur Stéphane Avellaneda, qui est tout simplement considéré comme un des meilleurs cogneurs de fûts au monde. Deux jours plus tard, place au plat de résistance avec J. Bernardt (photo). Dans ce projet parallèle, le leader de Balthazar Jinte Deprez propose un joli mélange de R&B, de soul et de musiques électroniques. Déjà porté aux nues en Flandre, celui qui a fait un carton cet été aux Ardentes et à Rock Werchter ne tardera pas à exploser chez nous aussi.
 
G.S.

 > Palm + Sigfried Burroughs, le 26/09 à 20h (7 euros).
 > Okapi & The Architects, le 27/09 à 20h (5 euros).
 > Ledé Markson + Moka Boka, le 30/09 à 20h (entrée gratuite).
 > RoSaWay + Mad Souls, le 03/10 à 20h (entrée gratuite).
 > J. Bernardt, le 05/10 à 20h (15 euros). Préventes disponibles au Reflektor, au MediaMarkt, à la Fnac, au stand infos de Belle-Ile et sur www.reflektor.be
 

Les commentaires sont fermés.