Mademoiselle Nineteen nous fait visiter Liverpool

Mademoiselle Nineteen est de retour. Six ans après la parution de « Mademoiselle Nineteen », son premier album, la chanteuse liégeoise revient avec « Liverpool », un nouvel opus enregistré dans la ville de Steven Gerrard et des Beatles. Prévu pour le mois de mars, il fait l’objet d’une campagne de financement participatif qui permet de commander le disque en tant que tel, mais aussi des t-shirts, des sacs et même un concert à domicile.

« La tournée qui a suivi la parution du premier album a duré un peu plus d’un an  », se souvient la jeune fille aujourd’hui âgée de 26 ans. « Nous avons notamment joué en Angleterre et en Chine, et bien évidemment un peu partout en Belgique. J’ai ensuite été occupée par d’autres projets qui m’ont obligée à mettre ma carrière musicale en pause. Après environ 2 ans, j’ai eu envie de la relancer car cela me manquait trop. »

Mademoiselle Nineteen et Alex Gavaghan1 (c) libre de droits.jpg

« Entre les Beatles et la France Gall des débuts »

Comme son nom l’indique, « Liverpool » a été enregistré dans la ville qui a vu naître les Fab Four. Les chansons ont d’ailleurs été entièrement composées par l’anglais Alex Gavaghan (photo), qui a accueilli Mademoiselle Nineteen dans son studio personnel. Les textes ont quant à eux été écrits par le célèbre parolier bruxellois Jacques Duvall, déjà auteur du premier album de la demoiselle, mais aussi par son frère Maxime et son papa Marc Wathieu, plus connu sous le nom de Marc Morgan. « Sur ce disque, je montre une nouvelle facette de ma personnalité », explique celle qui s’appelle Juliette pour l’état civil. « Les paroles sont un peu plus mordantes. J’aborde toujours le thème des relations amoureuses, mais avec plus d’humour. Quant aux musiques, Alex est un grand connaisseur de pop en français. Il a su jeter un pont entre l’univers des Beatles et celui de France Gall à ses débuts. »

Pour découvrir ce savoureux mélange au plus vite, il est possible de précommander l’album et des tas d’autres cadeaux via le site internet www.ulule.com. Les fonds récoltés permettront de presser l’album aux formats vinyle et CD. Si vous rêvez de voir Mademoiselle Nineteen se produire en concert dans votre salon, c’est le moment ou jamais.

G.S.

 > Mademoiselle Nineteen - « Liverpool » : disponible à partir du 2 mars chez les disquaires et sur toutes les plateformes de téléchargement.
 > Campagne de financement participatif jusqu’au 15 février via le site internet www.ulule.com.

Les commentaires sont fermés.