• Le rêve éveillé de Tanaë

    On dit que le hasard fait bien les choses. Ce n’est sûrement pas Shana Seminara qui nous contredira. Il y a un an à peine, cette jeune liégeoise ne chantait que dans sa chambre et sous la douche. Aujourd’hui âgée de 21 ans, elle affole les réseaux sociaux et publie son premier 4-titres, sous le nom de Tanaë. Un rêve éveillé qu’elle doit à sa maman, la première personne qui a cru en elle. 

    Lire la suite

  • Jupiler/Belgium: les avis partagés de Renaud Rutten et d'Alain Soreil

    Sans titre.pngNos people liégeois, grands amateurs de bières, ne sont pas restés insensibles à l’annonce de la firme jupilloise de changer provisoirement de nom. Voici les réactions de Renaud Rutten et d'Alain Soreil.

    « C’est une très bonne chose », commence Renaud Rutten. « Nous devrions toutes et tous soutenir nos Diables. Ce nom Belgium est pour moi une bonne idée. Quoique, moi je l’aurais appelée la DJAP’ ! Et j’insiste sur l’orthographe. J’adore boire une bonne Jupiler. Surtout en regardant un match de football à la télévision et en supportant notre équipe nationale. J’aime la Jupiler, et peu importe le nom qu’on lui donne. Le plus important, ce n’est pas son nom, mais la façon de la servir. J’aime boire ma Jupiler dans un des derniers cafés du centre-ville où on la sert encore correctement. Au Gambrinus à Jupille, ou au Cercle Le Perron, sur le Boulevard Frère Orban à Liège. J’aime aller y boire une bière bien servie autour d’une table de Bridge. Par contre, si c’est pour me servir une canette chaude dans un gobelet en plastique, tu peux te la garder ! »

    "Une perte d'identité pour un effet de mode"

    Alain Soreil, alias Albert Cougnet, se montrait lui moins enthousiaste que son comparse Renaud Rutten. « Jupiler, c’est une entité. La marque et le nom sont ancrés par tradition à Liège. Personnellement, j’aime conserver les notions du passé. Ici, j’ai un peu l’impression qu’on mélange tout pour un effet de mode. Pourquoi perdre son identité, qui plus est reconnue, pour surfer sur un phénomène de mode ? Car ici, c’est une action purement commerciale qui a pour but de suivre la tendance actuelle. Nos Diables Rouges sont dans une période propice. Nous sommes tous très fiers de notre équipe nationale. Et moi le premier. Je suis un très grand fan de football. Je ne manque pas un match à la télévision. Et puis, cette génération possède un petit plus. Je connais bien Axel Witsel et je suis un grand supporter de nos Diables. Mais changer le nom de la Jupiler n’est, à mon sens, pas une bonne idée. Je pense que les décideurs ont agi par facilité. Les Diables, ce sont les Diables, la Jupiler, c’est la Jupiler ! » VINCENT ARENA

  • Goldo nous présente son album de famille

    Au fil des ans, il a su constituer une œuvre à la fois pléthorique et cohérente.  Des visages, des expressions, des sourires... avec Dominique Houcmant, alias Goldo, l'être humain est constamment placé au centre. Artistes connus et fans anonymes, personnages du folklore liégeois et fêtards d'un soir... ses plus beaux portraits seront réunis du 24 février au 16 mars à la Galerie Central. L'occasion de (re)découvrir le talent de ce personnage haut en couleur qui ne manque aucun évènement culturel à Liège.

    Lire la suite