Madensuyu fait son retour à Liège

C’est un des plus beaux joyaux du rock flamand. Originaire de Gand, le duo Madensuyu a su constituer une œuvre à la fois hypnotique et élégante, quelque part entre Radiohead, Sonic Youth et le Velvet Underground. Cinq ans après l’excellent « Stabat Mater », le duo formé par Stijn De Gezelle (guitare, claviers, voix) et Pieterjan Vervondel (batterie et cœurs) revient enfin avec « Current », son quatrième album studio. Un disque qui marque un tournant dans la discographie du duo, qui viendra présenter son nouveau bébé au Kultura le 21 mars prochain.

« Sur ce disque, nous avons décidé de délaisser les guitares au profit du piano », explique Pieterjan Vervondel dans un français parfait. « Nous voulions proposer quelque chose de neuf à nos fans et nous nous sommes dit que c’était un bon moyen d’y parvenir. Le piano apporte une couleur différente aux morceaux, mais je trouve que ça n’a pas modifié notre identité. Ça reste un disque de Madensuyu. Ceux qui nous appréciaient déjà auparavant devraient aimer ce nouveau répertoire. »

Madensuyu3 (c) Olivier Bourgi.jpg

Un set cohérent

Disque puissant et raffiné, « Current » est une petite perle qui se laisse apprivoiser au fil des écoutes. La rage contenue des disques précédents y fait place à des mélodies plus apaisées, mais impressionnantes de précision. Reste à savoir comment ces nouvelles compositions vont pouvoir s’intégrer aux plus anciennes dans le live, un exercice dans lequel Madensuyu a toujours excellé. On aura un élément de réponse mercredi prochain au Kultura, pour un concert qui marquera de bien jolie manière l’arrivée du printemps. « Nous avons déjà joué les nouveaux morceaux sur scène », sourit Pieterjan Vervondel. « C’est vrai qu’ils sont assez différents des anciens, mais je pense que nous sommes parvenus à mettre au point un set cohérent. On se réjouit de venir jouer à Liège, en tout cas. C’est une ville où nous avons toujours été très bien reçus. Je me souviens d’un concert à l’Escalier il y a une quinzaine d’années et d’un autre aux Ardentes en 2014. A chaque fois, j’ai trouvé que le public était très attentif. »

Lors de leur passage à l’Escalier, ces grands fans de La Gantoise avaient pourtant été gentiment chambrés par quelques supporters du Standard, qui jouait contre les Buffalo’s ce jour-là. Une preuve de plus que la musique adoucit les mœurs.

G.S.

> Madensuyu - « Current », disponible chez les disquaires et sur les plateformes de streaming et de téléchargement.
> En concert avec Bonne Aparte le 21 mars (20h30) au Kultura. 10 euros en prévente (5 euros pour les étudiants), 13 euros sur place.

Ctédit photo : Olivier Bourgi

Les commentaires sont fermés.