Le cœur de Yew fait « Bam Bam Bam »

Le propre de l’artiste, c’est de se réinventer constamment. A ce petit jeu, Yew est visiblement passé maître. Après une dizaine d’années marquées par deux albums studios et des centaines de concerts, le groupe liégeois a voulu relever un nouveau défi. En août dernier, il s’est rendu au studio Koko à Sprimont pour enregistrer son nouvel opus en public. Le résultat est enfin disponible et se nomme « Bam Bam Bam ». Un disque contemplatif et puissant, où le groupe délaisse les influences celtiques de ses débuts.

« Cet enregistrement nous laisse un excellent souvenir », sourit Damien Chierici, le violoniste du groupe. « Ce fut un moment unique dans l’existence du groupe, une jolie parenthèse qui nous a permis de tisser des liens étroits avec tous les gens qui étaient présents ce jour-là. Nous maitrisions évidemment tous les nouveaux morceaux sur le bout des doigts, mais il y avait un côté excitant à travailler sans filet et à capter l’énergie du moment présent. Au mixage, nous avons volontairement laissé quelques heureux accidents comme des notes improvisées, des chœurs du public et même des bruits de respiration dans les micros. Cela donne une chaleur particulière au disque, un côté humain qu’on ne retrouve pas forcément ailleurs. »

bambambam_cover.jpg

La chenille rock celtique est devenue un papillon folk

Capté dans des conditions très particulières, ce nouvel album marque aussi une évolution dans le style de Yew. Les cinquante spectateurs présents à chacune des deux sessions d’enregistrement ont pu voir une chenille rock celtique se transformer en papillon folk. « C’est vrai que nos dernières compositions sont plus posées », note Damien Chierici. « Nos influences ont évolué au cours des dernières années, le disque est là pour en témoigner. Ceci dit, nous continuerons à jouer nos anciens titres en concert. Nous avons mis au point un set qui combine les chansons du nouvel album avec le reste de notre répertoire. Je pense que nous sommes parvenus à trouver une forme de cohérence. On ne veut pas donner l’impression qu’il s’agit de deux groupes différents. »

En attendant les festivals d’été, Yew présentera « Bam Bam Bam » le 23 mai prochain au Botanique. Le groupe réfléchit d’ailleurs à la possibilité d’organiser un car depuis la cité ardente pour emmener ses fans dans son sillage. Où qu’ils aillent, les Liégeois aiment voyager en meute.

G.S.

> Yew - « Bam Bam Bam », disponible chez les disquaires et sur les plateformes de streaming et de téléchargement.
 > En concert le 23/05 au Botanique (14 euros en prévente, 17 euros sur place).

Crédit photo : Gaëtan Streel

Les commentaires sont fermés.