Ardentes : le record de l’an dernier est déjà battu !

Le grand jour est enfin arrivé. Après une année de minutieux préparatifs, la treizième édition des Ardentes va enfin pouvoir débuter. Elle s’annonce d’ores et déjà historique, notamment au niveau de son taux de fréquentation. Le record des 80 000 spectateurs établi l’an dernier est d’ores et déjà battu, avant même le début de la grand-messe ! Son co-directeur Fabrice Lamproye nous a reçus dans son bureau pour préfacer le festival. Voici la deuxième et dernière partie de notre entretien.

Au niveau de l’organisation, quelles sont les nouveautés prévues cette année ?

Nous gardons les trois scènes extérieures comme l’an dernier, mais nous avons déplacé la Rambla. Elle se trouve désormais dans la cour Fil. Elle offrira ainsi un cadre plus intime et gênera moins le passage des festivaliers sur la Route des Saveurs. Nous avons aussi agrandi le Wallifornia Park et la capacité de la scène Wallifornia Beach. Le stand de Jupiler ne sera quant à lui pas présent cette année. Il sera remplacé par une zone de détente où l’on pourra déguster des bières spéciales. On y proposera notamment la Wallifornia Beer, une bière au mojito brassée spécialement pour le festival ! Elle a été créée par Brasse & Vous, la brasserie liégeoise qui produit notamment la Legia. Toujours au rayon bière, nous lançons cette année un service de vente de cannettes à l’entrée du camping. Plutôt que de transporter de lourdes provisions, les campeurs pourront acheter des Jupiler fraîches pour 1 euro pièce. Enfin, nous allons travailler pour la toute première fois avec des vendeurs ambulants. Ils se promèneront sur le site du festival et proposeront de la bière à tous ceux qui n’ont pas envie de se déplacer jusqu’aux bars.

Les Ardentes3 (c) Thomas Van Ass.jpg

A titre personnel, est-ce qu’il y a des artistes que vous voulez voir absolument ?

Ce jeudi, c’est évidemment la venue de Suprême NTM qui constitue le plus gros évènement. Ils sont en pleine forme et vont nous proposer un show à ne pas manquer. Ce sera aussi le cas d’Orelsan, notre tête d’affiche du samedi. La journée de dimanche s’annonce quant à elle particulièrement intéressante avec The Internet, Young Fathers et Migos. Les deux premiers sont plus des coups de cœur personnels, tandis que les troisièmes sont sans doute ce qui se fait de mieux pour l’instant au niveau du rap américain. Leur venue est un réel évènement pour un festival comme le nôtre.

NTM1 (c) libre de droits.jpg

Cette année, la finale de la Coupe du Monde n’aura pas lieu pendant le festival. Sera-t-il malgré tout possible d’assister aux matchs ?

Bien sûr ! Le match des Diables contre le Brésil sera retransmis sur un écran géant sur la scène Rambla vendredi soir. Et pour les plus mordus de football, nous diffuserons aussi France-Urugay et Angleterre-Suède.

G.S. 

  • Les Ardentes 2018, du 5 au 8 juillet 2018 sur la plaine du Parc Astrid.
  • Les pass 4 jours sont tous épuisés. Les derniers tickets « journée » sont disponibles pour 60 euros à la Fnac, au MediaMarkt, à Belle-Île et sur lesardentes.be

Le meilleur du rap français et U.S., d’hier à aujourd’hui

Il n’y a rien d’étonnant à voir cette édition des Ardentes battre tous les records de préventes. Le hip hop est aujourd’hui le genre musical favori des 16-35 ans et le plateau réuni cette année en la matière est tout bonnement exceptionnel. La vieille garde du rap français sera fièrement représentée avec Suprême NTM et M.C. Solaar, tandis qu’Orelsan, Damso et Bigflo & Oli viendront montrer que la relève est plus ambitieuse que jamais. Côté anglo-saxon, Wiz Khalifa, Migos, Skepta et Lil Pump seront les principales attractions d’une programmation qui ne proposera pas que du rap, loin s’en faut. Damian Marley, Ibeyi, Omar Souleyman et Massive Attack seront notamment là pour proposer un petit bol d’air frais, entre deux beats dévastateurs et une punchline qui dégomme.

Écrire un commentaire

Optionnel