La fille du proffesseur Steven Laureys se lance dans le cinéma

Clara Laureys.JPGA 19 ans, la Liégeoise Clara Laureys s’apprête à faire ses premiers pas au cinéma. La fille du professeur et neurologue du CHU de Liège Steven Laureys jouera dans le prochain court-métrage « Les Bourbons » du réalisateur belge Julian Bordeau. Un tournage qui débutera le 23 août prochain à Bruxelles.

Neurologue et professeur en neurologie au CHU de Liège, mais également directeur de recherches au FNRS, Steven Laureys a reçu cette année le prix du « Citoyen liégeois de l’année 2017 » pour ses travaux et ses recherches. Du haut de ses 19 ans, c’est sa fille ainée qui était venue recevoir son prix à sa place. « Je viens de terminer avec succès ma première année de sociologie à l’université de Liège, mais mon rêve et mon plan A, c’est le théâtre et le cinéma. » Un rêve de petite fille que Clara Laureys s’apprête à réaliser. « Je suis déterminée à poursuivre et réussir mes études. Mais mon rêve et ma volonté, c’est de percer dans la comédie. Je suis des stages, des formations et des concours depuis que je suis toute petite. Ce premier film est un rêve qui se réalise. Mais ce n’est, j’espère, qu’une première étape. Peu importe le travail et les difficultés, je n’abandonnerai jamais ce rêve. » Pour sa première expérience, Clara tiendra un rôle important dans « Les Bourbons ». Un court-métrage réalisé par un jeune réalisateur sur la vie des cités à Bruxelles. « Je suis la seule fille au casting. Je joue le rôle d’une jeune Flamande dont le protagoniste tombe amoureux. L’histoire parle de la vie en cité et de la différence qui existe entre les deux personnages. »

Petite particularité du rôle, Clara Laureys jouera en Français et… en Néerlandais. « Je remercie mon papa de m’avoir appris le Flamand, c’est un peu grâce à lui que j’ai obtenu ce rôle qui nécessitait d’être bilingue. » Le tournage débutera le 23 août prochain à Bruxelles. Notons encore que ce film est autoproduit avec le mode de financement participatif « crowdfunding ». Voilà peut-être le début d’une longue carrière pour la petite Liégeoise. VINCENT ARENA

Les commentaires sont fermés.