Du jazz et des fanfares pour animer la cité ardente

Ce dimanche, les promeneurs que vous croiserez à Liège risquent bien d’être aussi des mélomanes. En proposant une série de concerts dans toute la ville, les festivals Jazz04 Au Fil De L’eau et Ram Dam en Fanfares vont joyeusement animer la cité ardente.

Organisé pour la neuvième année consécutive, Jazz04 Au Fil De L’eau est rapidement parvenu à se faire une place à part dans le petit monde des festivals liégeois. Destiné à promouvoir le jazz sous toutes ses formes ainsi que les différents lieux qui en programment tout au long de l’année, il a pour particularité d’être un évènement itinérant. Un parcours balisé et fléché permettra en effet de se promener le long de la Meuse pour voyager entre les différentes salles de concert.

Comme l’an dernier, le festival débutera par un spectacle destiné aux enfants. Mademoiselle Lily et son génial « Sweet & Swing » (photo) lanceront en effet les festivités sur la scène des Chiroux, pour le plus grand bonheur des bambins et de leurs parents. On pourra ensuite voir à l’œuvre Base-12 à l’Aquilone, Stéphane Galland et le Malcolm Braff Duo à la Boverie, Louis Sclavis aux Chiroux, Hermia, Darrifourcq et Florent au Kultura, Steve Houben et Jean-Pierre Froidebise au Café Le Parc, Veronika Harcsa et le Bálint Gyémánt Duo à l’An Vert et enfin Méreau, Dupont et le Foliez New trio au JP’s Jazz Club. Comme le veut la tradition, ce concert de clôture sera aussi l’occasion d’une grande jam session. Certains artistes programmés cette année monteront sur scène pour improviser tous ensemble, accompagnés par des musiciens de la région. Un bouquet final qui se termine généralement aux petites heures et contribue largement au succès du festival.

Vlakidrachko1 (c) libre de droits.jpg

Des fanfares en pagaille sur la Batte et à la Boverie

Organisé par l’ASBL Présence et Action Culturelles, Ram Dam en Fanfares prendra quant à lui possession des quais de la Batte et du Parc de la Boverie. L’évènement prône ouvertement le mélange des genres et réunit de nombreux styles de fanfares, des plus traditionnelles au plus modernes. Une formule qui ravit tant les spectateurs que les musiciens eux-mêmes, puisque ces derniers peuvent découvrir de nouveaux répertoires et d’autres manières de travailler.

Parmi les huit sociétés sélectionnées cette année, on retrouve quelques vieilles connaissances comme les Cadets de Marine, qui ont récemment fait résonner leurs marches militaires lors des festivités du 15 août en Outremeuse. La sympathique bande de Sans Tambour ni Trompette risque elle aussi d’en séduire plus d’un. Composée de violons, de trombones, d’accordéons et de saxophones, elle dépoussière joyeusement l’idée qu’on peut se faire d’une fanfare. On s’en voudrait aussi d’oublier Vlakidrachko (photo), un orchestre qui réunit saxophones, trompettes, percussions, trombones, clarinettes, tubas et flûtes traversières pour interpréter les plus grands airs world & pop-folk.

Des fins de semaine comme ça, on en redemande.

G.S. 

> Jazz04 au fil de l’eau, dès 11h aux Chiroux, à l’Aquilone, à la Boverie, au Kultura, au Café Le Parc, à l’An Vert et au JP’s Jazz Club. Infos pratiques : www.jazz04.be
> Ram Dam en Fanfares, dès 12h sur les Quais de la Batte et dans le Parc de la Boverie (gratuit). Infos pratiques : www.pac-liege.be

Les commentaires sont fermés.