Le TempoColor, cet évènement où on se cultive en faisant la fête

A Liège, les week-ends se suivent et ne se ressemblent pas. Une semaine après les fêtes de Wallonie, ce sera au tour du TempoColor de venir égayer le centre de la cité ardente. Tout aussi fun, mais nettement plus engagé, l’évènement se focalise cette année sur l’accès aux droits humains fondamentaux.

Organisé tous les quatrièmes week-ends de septembre, le TempoColor est un festival urbain rassemblant plusieurs formes d’expression contemporaines. Musique, théâtre de rue et arts plastiques y font ainsi bon ménage, pour le plus grand bonheur des jeunes et des moins jeunes. Non content de s’inviter au cœur de Liège, l’évènement s’approprie littéralement le centre-ville. Il y offre en effet généreusement une série de concerts, d’animations et de spectacles qui interpellent et font réagir les badauds venus faire leur shopping. Outre sa propension à transformer la cité ardente en joyeux bordel à ciel ouvert, le festival permet aussi d’éveiller les consciences. En marge des festivités, des expositions et des ateliers permettront aux visiteurs de réfléchir à un monde plus équitable et durable.

Demandez l’programme !

Autrefois organisé sur trois jours, l’évènement sera cette fois concentré en une seule journée : celle du samedi 22 septembre. Elle débutera par un petit déjeuner solidaire organisé au Musée de la Vie Wallonne. Un repas gratuit et accessible à tous, proposé grâce à des dons et la récolte d’invendus. Dans l’après-midi, c’est tout le centre-ville qui sera pris d’un vent de folie. Les places Cathédrale, Xavier Neujean et des Carmes serviront en effet toutes de scène à ciel ouvert pour des spectacles de rue, des ateliers, des concerts et des animations. Kermesz à l’Est, Anavantou, Mâäk–Kojo et 10LEC6 (photo) se produiront tour à tour sur la place des Carmes. En clôture, on pourra se trémousser durant la soirée organisée au Kultura au profit de Côte FM. Ce projet initié par 48 FM a pour but d’installer une radio dans le village de Nianing, au Sénégal. En décembre prochain, 15 animateurs de la radio universitaire liégeoise se rendront sur place pour participer à la création d’une station locale et à la formation des jeunes de la région.

Jahwar1 (c) libre de droits.jpg

On notera encore que cette année, le TempoColor se prolongera jusqu’à la mi-octobre avec une série d’expositions, de débats et de spectacles organisés aux Chiroux et à l’Espace Georges Truffaut. Le songwriter tunisien Jahwar (photo) se produira notamment en concert le 28 septembre, pour une soirée qui s’annonce riche en émotions.

G.S.

> TempoColor, le 22/09 dans le centre-ville de Liège et au Kultura.
> Toutes les animations sont gratuites à part la soirée au Kultura (3 euros, au profit du projet Côte FM).
> Programme et horaires complets sur www.tempocolor.be

Les commentaires sont fermés.