Concerts à Liège : une semaine bien remplie

Que nous réserve la semaine en matière de concerts ? Une fois encore, les différents acteurs de la scène liégeoise se sont décarcassés pour nous faire vivre de grands moments musicaux. A la fois riche et varié, le programme qu’ils nous ont concocté devrait nous permettre d’aborder les jours qui viennent dans les meilleures conditions. Fans de concerts, à vos agendas ! 

> Dimanche 4

Notre semaine musicale débutera en beauté avec le concert de François Bijou (photo) à l’Eglise Saint-Antoine et Sainte-Catherine. Troisième volet de sa tournée « Batte Trip 2018 », il nous permettra de faire plus ample connaissance avec ce nouveau-venu à la fois tendre et drôle. Les amateurs de chanson française fantaisiste vont se régaler.

  • François Bijou, le 04/11 à 11h30 à l’Eglise Saint-Antoine et Sainte-Catherine. Entrée gratuite.

> Mercredi 7

Comme toujours, c’est au Jacques Pelzer Jazz Club que les fans de jazz se donneront rendez-vous pour vibrer en musique. Mercredi, la jolie salle du Boulevard Ernest Solvay accueillera Four of a Kind, un quatuor de jeunes virtuoses qui se sont rencontrés au Conservatoire de Bruxelles. On se souvient notamment de leur prestation étincelante lors du festival Jazz à Liège en 2016.

  • Four of a Kind, le 07/11 à 21h au Jacques Pelzer Jazz Club. 5 euros en prévente / 7 euros sur place.  

Jack de Marseille (c) Valentin Chalandon.jpg

> Vendredi 9

N’ayons pas peur des mots, c’est une légende de la musique électronique qui se produira vendredi au Sound Night Club. Le DJ français Jack de Marseille (photo : Valentin Chalandon) débarquera en effet dans la nouvelle discothèque inaugurée cet été dans le carré. Phil Kozak, Riddin Wild et Rob Perry complètent le line-up de cette soirée qui ravira les amateurs de beats et de groove.

  • Jack de Marseille Phil Kozak, Riddin Wild et Rob Perry, le 09/11 à 22h au Sound Night Club. 6 euros en prévente / 10 euros sur place.  

> Samedi 10

Ça va chauffer samedi soir à l’Espace George Truffaut ! No One is Innocent, Ultra Vomit, Tagada Jones et Romano Nervoso y sont en effet programmés. Autant vous prévenir : aucune de ces formations ne viendra faire dans la dentelle. L’évènement s’adresse donc surtout à tous ceux qui n’ont pas peur de se faire secouer les tympans.

  • No One is Innocent, Ultra Vomit, Tagada Jones et Romano Nervoso, le 10/11 à 17h à l’Espace George Truffaut. Complet.

Jérôme Mardaga2 (c) Deadly Sexy Carl.jpg

> Samedi 10

On dit que choisir, c’est renoncer. Mais tous ceux qui n’ont pas de billet pour le festival à l’Espace George Truffaut n’auront de toute façon pas le choix : il est archi-complet. Ils pourront heureusement se consoler devant les concerts de Jérôme Mardaga (photo : Deadly Sexy Carl) et Ici, prévus le même soir au Reflektor. Il sera là aussi question de guitares et de textes en français, mais avec sans doute un peu plus de nuances et de belles fioritures.

  • Jérôme Mardaga et Ici, le 10/11 au Reflektor. 15 euros.

Les commentaires sont fermés.