Piano Club tire sa révérence

Piano Club, c’est (bientôt) fini. Après 12 années marquées par 3 albums et des centaines de concerts, les membres du groupe liégeois ont décidé de se consacrer à d’autres projets musicaux. Ils feront leurs adieux à la scène le 1er février 2019, dans le cadre original du Trocadéro. 

L’histoire de Piano Club commence en 2006, lorsque le chanteur et guitariste Anthony Sinatra s’échappe de Hollywood Porn Stars pour succomber aux sirènes de l’électro-pop. Le quatuor original subira de nombreux changements d’effectifs, le batteur Salvio La Delfa et Anthony étant les seuls membres à avoir porté le projet de bout en bout. Ils se distingueront rapidement avec « Girl On TV », un premier single qui leur permettra de fouler les plus grandes scènes du pays. « Love Hurts », « Comets », « Elephant in a Room » et plus récemment « Christine » figurent parmi les autres succès de ce groupe qui affectionne les expérimentations sonores autant que les mélodies qui font mouche.

Piano Club2 (c) Stéphane Keyenne.jpg

Un secret bien gardé

Il y a deux ans, Piano Club publiait « Fantasy Walk », son troisième et désormais dernier album. Un opus que le groupe a ensuite défendu sur scène en s’accompagnant d’une impressionnante chorale de 12 personnes. «  Au moment de l’enregistrer, nous savions déjà que ce serait le dernier », avoue aujourd’hui Anthony Sinatra. « On voulait partir en beauté, avant d’avoir fait le disque ou la tournée de trop. Les deux années que nous venons de vivre ont été absolument incroyables. Mettre un terme à cette belle aventure humaine nous fait évidemment un pincement au cœur, mais nous sommes très heureux de conclure sur une bonne note. »
 

Piano Club4 (c) libre de droits.jpg

« Une des seules salles liégeoises où on n’a jamais joué »

Ces 12 années rythmées par les enregistrements et les tournées ont permis au groupe d’accumuler les bons souvenirs. Cinq présences aux Ardentes et quatre aux Francos, mais aussi des concerts remarqués au festival de Montreux et au BIME de Bilbao. C’est pourtant bien à Liège qu’ils feront leurs adieux au public, à l’occasion d’un concert programmé le jour de l’anniversaire d’Anthony. « J’aurai deux bonnes raisons de faire la fête ce soir-là », sourit le principal intéressé. « Et croyez-moi, je vais en profiter à fond. On a contacté le Trocadéro parce que c’est une des seules salles liégeoises où on n’a jamais joué dans le passé. C’est aussi un très bel endroit, on se réjouit déjà d’y être. »

Pour l’occasion, Piano Club sera bien sûr au complet, avec sa fameuse chorale et quelques invités spéciaux. Les connaissant, on peut s’attendre à des adieux flamboyants.

G.S. 

 > Piano Club, le 01/02/2019 au Trocadéro.
 > Préventes (€ 16) disponibles sur www.pianoclub.be
 
Photo : Stéphane Keyenne

Commentaires

  • Tu es le meilleur mon p'tit Salvio adoré de sa tante ,bonne chance pour la suite ,tu vas vivre bien d'autres belles aventures j en suis certaine ,

Écrire un commentaire

Optionnel