Pale Grey revient enfin sur ses terres

Pale Grey ne fait rien comme tout le monde. Alors que la plupart des groupes liégeois se précipitent pour jouer en cité ardente dès la sortie de leur album, Gilles Dewalque, Maxime Lhussier, Simon Fontaine et Janjannes Montens ont attendu plus d’un an pour nous gratifier d’une date au Reflektor. Treize longs mois après la sortie de « Waves », leur excellent opus aux accents électro-pop, Ils s’y produiront en compagnie du combo gantois Faces on TV.

« Nous avons tout de même joué aux Ardentes et à la Caserne Fonck en compagnie de Dan San », tempère Maxime Lhuissier, chanteur et guitariste au sein du quatuor. « Mais c’est vrai que nous n’avons pas encore proposé de date uniquement en notre nom. Pour fêter la sortie du disque, nous avons eu l’occasion de nous produire à l’Ancienne Belgique. C’est le genre d’opportunité qui ne se refuse pas. Nous sommes ensuite partis pour une longue tournée qui nous a notamment emmené en France, en Allemagne, en Suisse, aux Pays-Bas et au Canada. Nous n’avons pas oublié d’où nous venons pour autant. Même si ça a pris plus longtemps qu’à l’accoutumée, nous sommes très heureux de pouvoir présenter le disque au public liégeois. »



En tournée avec le producteur flamand qui monte

Depuis la sortie du disque, Pale Grey a continué à se rappeler régulièrement à notre bon souvenir. Le groupe a ainsi publié une version très personnelle du classique « Les mots bleus » de Christophe ainsi qu’un remix du morceau « Looking Glass » du groupe gantois Faces on TV. « C’est un projet initié par Jasper Maekelberg », précise Maxime Lhuissier. « Il s’est d’abord fait connaître en tant que producteur de Warhaus, Bazart ou encore Warhola. Ces formations jouissent d’une énorme cote de popularité en Flandre. Nous nous sommes rencontrés lors d’un concert commun et nous avons directement remarqué que nos univers coïncidaient bien. Nous nous sommes donc lancés dans une tournée conjointe avec une date à Paris, trois en Flandre et une dernière à Liège. Ils étaient programmés en tête d’affiche du côté flamand, nous dans les salles francophones. »

Quoi qu’on en dise, il est donc encore possible de dresser des ponts entre le Nord et le Sud du pays. Tout ce qui manque à ceux qui veulent nous faire croire le contraire, c’est sans doute un peu de bonne volonté.

G.S.

- Pale Grey - « Waves » : disponible chez les disquaires et sur toutes les plateformes de streaming et de téléchargement.
- En concert avec Faces on TV le 23/11 (20h) au Reflektor. Préventes (16 euros) disponibles au Reflektor, au MediaMarkt, à la Fnac, au stand infos de Belle-Ile et sur www.reflektor.be

Les commentaires sont fermés.