Un nouveau directeur au Kinepolis et une salle 4DX pour mi-janvier

Les cinémas Kinepolis et Palace ont vu se succéder plusieurs directeurs à leur tête ces dernières années.

Pour la première fois depuis 2012, un Liégeois vient d’être nommé directeur des deux complexes. À seulement 36 ans, Mohamed Chfalmi connaît bien la maison. « J’y suis entré en 2005. C’était déjà à Rocourt. J’y étais alors responsable opérationnel. » Après avoir gravi les échelons, celui qui possède une maîtrise de contrôleur de gestion et une solide formation commerciale a dirigé le complexe de Braine-l’Alleud de mai 2017 à décembre dernier.

Un vrai engouement

« Je suis très heureux de revenir à Liège, ma ville, après une belle expérience de plus d’un an et demi en dehors de la province. Je reviens avec beaucoup d’envie et de motivation. C’est un peu comme un retour à la maison. Après avoir exploré l’exploitation d’un autre cinéma, qui plus est dans une autre ville, j’avais la réelle volonté de développer les activités du groupe à Liège. Et je sens un vrai engouement dans les équipes. Des équipes que je connais bien et avec qui nous allons nous fixer plusieurs priorités. »

Parmi celles-ci, deux aspects retiennent tout particulièrement son attention. « Tout d’abord, les nouvelles technologies. Nous voguons dans un secteur qui ne cesse d’évoluer. Nous allons dès à présent exploiter et développer la 4DX. Nous sommes d’ailleurs en train de monter une salle dédiée à la 4DX qui sera accessible vers la mi-janvier. »

 Des sièges qui bougent

Des sièges qui bougent au rythme du film, des interactions olfactives et sensorielles entre l’image et le spectateur. Bref, une véritable nouvelle expérience cinématographique qui sera donc disponible très bientôt à Liège.

« Nous allons également placer l’accent sur l’accueil du client. Un accueil qui sera plus personnalisé. Nos programmes ciblés, comme la Ladies @ The Movies, les après-midi seniors, les fêtes d’anniversaires, les avant-premières ou encore les visites d’acteurs rencontrent un joli succès. Notre volonté est de créer des ponts et des opportunités entre le client et le cinéma. »

En marge de Rocourt, le cinéma Palace demeure plus que jamais la préoccupation du groupe. « Nous allons également continuer à investir dans le centre-ville tout en travaillant sur le confort des clients. » VINCENT ARENA

Les commentaires sont fermés.