Une nouvelle série sur le Web pour le Liégeois Pierre Ligot

« La Boîte de Pierre Ligot » est une nouvelle série destinée au Web et dédiée à l’humour. Nous avons assisté au tournage du premier épisode en compagnie des comédiens Edouard Montoute et Sarah Grosjean.

C’est dans une chambre d’hôtel du nouveau Van der Valk à Liège que nous avons retrouvé Pierre Ligot entouré de son équipe. « Je connais son univers, ça me correspond bien et je lui fais confiance », nous confie Sarah Grosjean, une des « Poufs » du Grand Cactus sur la Une. « Ce genre de tournage, c’est ce que je préfère. Et puis, c’est très facile de tourner avec Edouard Montoute. » Le comédien français (« Taxi », « Astérix et Cléopâtre ») est désormais un habitué de notre Cité ardente. « C’est grâce au Festival du film de comédie et à mon ami Adrien François que j’ai rencontré Pierre Ligot. J’avais déjà vu sa tronche sur ses vidéos. Quand il m’a envoyé le scénario, ça m’a donné envie de revenir à Liège. C’est une vraie récréation pour moi. »

 

À 40 ans, Pierre Ligot s’est fait connaître du public grâce à ses capsules diffusées sur le net. « Ce que disent les Liégeois » ont été vues 8 millions de fois. « Cette nouvelle série, c’est un peu comme une sorte de boîte à idées de tournage. C’est un format très court dédié à l’humour décalé et absurde. J’y traite de la relation entre les hommes et les femmes, les relations de couples, mais aussi l’amitié entre les filles et entre les mecs. »

Si le format reste court et exclusivement destiné à internet, principalement sur You Tube et Facebook, la forme sera néanmoins quelque peu différente. « Avec cette série, je vais proposer des scènes plus qualitatives. Un peu comme si elles sortaient d’un film. Le système narratif sera identique aux codes du cinéma. » Prévue pour le printemps prochain, la série verra défiler de nombreux comédiens dans les prochaines semaines.

En marge de sa série, Pierre Ligot finalise actuellement l’arrivée de son propre théâtre. « Il devrait ouvrir ses portes à la rentrée, en septembre prochain rue Libotte à Liège. Il se nommera le théâtre Beliart, comme ma société de production. Mon but étant de continuer à développer mes activités autour de mon univers, au théâtre comme sur les écrans, pour un jour pouvoir réaliser mon propre film. » VINCENT ARENA

Les commentaires sont fermés.